Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Fluorouracile

19 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Cancer colorectal en première ligne métastatique : l'irinotécan combiné au 5-fluorouracile est particulièrement efficace

Caducee.net, le 27 mars 2000 : La combinaison de l'irinotécan et du 5-fluorouracile en traitement de première ligne permet d'améliorer la réponse et la survie des patients atteints d'un cancer colorectal métastatique. Une étude, réalisée dans plusieurs hopitaux européens, a permis de comparer l'efficacité de ce traitement par rapport à l'utilisation du 5-fluorouracile seul. Ces travaux ont fait l'objet d'une publication dans le Lancet. […].

Fluorouracile et cancer du colon : une efficacité qui dépend des microsatellites

Caducee.net, le 17 juillet 2003 : Dans le cancer du colon, la chimiothérapie adjuvante à base de fluorouracile ne semble apporter de bénéfices qu’aux patients dont les tumeurs présentent une stabilité des microsatellites. Il n’y aurait pas d’effet positif en cas de forte instabilité. […].

Ipsen finalise l’acquisition d’ONIVYDE® (irinotécan liposomal pour injection) et de certains actifs en oncologie de Merrimack Pharmaceuticals

Ipsen, le 03 avril 2017 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) a annoncé aujourd’hui avoir finalisé l’acquisition d’actifs en oncologie au niveau mondial de Merrimack Pharmaceuticals (Cambridge, MA, Etats-Unis), dont ONIVYDE® (irinotécan liposomal pour injection), indiqué en association avec le fluorouracile et la leucovorine, dans le traitement de patients atteints d’un adénocarcinome du pancréas métastatique, dont la maladie a progressé après un traitement comportant la gemcitabine1,2. Ipsen a obtenu les droits exclusifs de commercialisation pour les indications actuelles et futures d’ONIVYDE® aux États-Unis, ainsi que les accords de licence en vigueur avec Shire pour la commercialisation hors États-Unis et avec PharmaEngine à Taïwan. La transaction comprend également l’acquisition de l’infrastructure commerciale et de production de Merrimack, pour Onivyde® ainsi que pour la version générique du chlorhydrate de doxorubicine liposomale pour injection. […].

Ipsen acquiert des actifs en oncologie de Merrimack Pharmaceuticals

Ipsen, le 09 janvier 2017 : Ipsen (Euronext: IPN; ADR: IPSEY) a annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif en vue d'acquérir des actifs en oncologie au niveau mondial de Merrimack Pharmaceuticals (NASDAQ: MACK), dont son principal produit commercialisé Onivyde® (injection d’irinotécan liposomal), indiqué en association avec le fluorouracile et la leucovorine, dans le traitement des patients atteints d’un adénocarcinome métastatique du pancréas dont la maladie a progressé après un traitement comportant la gemcitabine. Selon les termes de l’accord, Ipsen obtient les droits exclusifs de commercialisation pour les indications actuelles et futures d’ONIVYDE aux Etats-Unis, ainsi que l’accord de licence en vigueur avec Shire pour la commercialisation hors Etats-Unis et avec PharmaEngine à Taiwan. La transaction comprend également l’infrastructure commerciale et de production de Merrimack, ainsi que la version générique du chlorhydrate de doxorubicine liposomale pour injection. […].

Facteurs moléculaires prédictifs de la survie après une chimiothérapie adjuvante dans le cancer du colon

Caducee.net, le 19 avril 2001 : La présence de l’allèle 18q dans les cancers à stabilité microsatellite d’une part et une mutation dans le gène codant pour le récepteur de type II du TGF-β1 dans les cancers à forte instabilité microsatellite d’autre part sont des facteurs moléculaires pronostiques favorables pour la survie à 5 ans après une chimiothérapie adjuvante à base de fluorouracile dans le cancer du colon de stade III. Ce sont les résultats d’une étude américaine parue dans le New England Journal of Medicine. […].

Shire obtient l’autorisation européenne de mise sur le marché d’onivyde

Shire obtient l’autorisation européenne de mise sur le marché d’onivyde

SHIRE, le 26 octobre 2016 : Shire plc (LSE : SHP, NASDAQ : SHPG) annonce que la Commission européenne (CE) lui a octroyé l’autorisation de mise sur le marché d’ONIVYDE® (chlorhydrate d’irinotécan trihydraté liposomal pégylé), également connu sous le nom de nal-IRI ou de MM-398, pour le traitement des adénocarcinomes du pancréas métastatiques, en association avec le 5-fluorouracile (5-FU) et la leucovorine (LV), chez les patients adultes en progression de la maladie après un traitement ayant comporté de la gemcitabine. ONIVYDE est le premier et le seul traitement approuvé pour cette population de patients. […].

Un essai contrôlé randomisé de microsphères de résine radioactives démontre une prolongation importante de la progression de la maladie chez les patients souffrant de cancer du colon avec métastases au foie pour lesquels la chimiothérapie a échoué

PR Newswire, le 03 juin 2009 : ORLANDO, Floride, June 3 /PRNewswire/ -- Le délai de progression de la maladie chez les patients souffrant du cancer du colon avec métastases au foie, qui ont épuisé toutes les solutions de chimiothérapie, peut être plus que doublé grâce à l'utilisation de microsphères de résine. C'est ce que montrent les résultats d'un essai contrôlé randomisé prometteur présentés à l'occasion de la 45e rencontre annuelle de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO). [1] La phase III de l'étude multicentrique a comparé l'utilisation du 5-fluorouracile (5FU) seul à la combinaison du 5FU et de microsphères de résine 90Y (SIR-Spheres ; Sirtex Medical à Sydney). L'étude a été menée en collaboration avec différents hôpitaux universitaires de Belgique. […].

Ipsen annonce la présentation de 16 abstracts relatifs à son portefeuille en oncologie au congrès de l’ESMO

Ipsen, le 04 septembre 2017 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) a annoncé aujourd'hui que l'irinotécan liposomal pour injection (Onivyde®), le cabozantinib (Cabometyx®), le lanréotide (Somatuline® Autogel® / Depot), le télotristat éthyl (Xermelo®) et les tumeurs neuroendocrines vont faire l'objet de 16 présentations lors du congrès de l'European Society of Medical Oncology (ESMO 2017), qui se tiendra du 8 au 12 septembre 2017 à Madrid (Espagne). […].

Ipsen annonce les résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de deuxième ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Businesswire, le 03 août 2022 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine. RESILIENT est une étude de Phase III menée en deux parties. La première partie a confirmé en 2020 la tolérance, le dosage et l’efficacité d’Onivyde. La deuxième partie évalue l’efficacité d’Onivyde par rapport au topotecan. Les résultats détaillés de l’étude RESILIENT seront présentés lors d’une prochaine conférence médicale. […].

Personnes âgées, cancer du côlon et chimiothérapie adjuvante

Caducee.net, le 11 octobre 2001 : Une étude italo-américaine semblerait montrer que l’utilisation d’une chimiothérapie adjuvante chez les personnes âgées traitées pour un cancer colique réséqué, apporterait autant de bénéfices et n’engendrerait pas plus d’effets toxiques que chez les plus jeunes. […].

Thérapie génique, gène suicide et vaccination cellulaire dans le cancer du colon

Caducee.net, le 12 février 2002 : Selon une étude récente, l'injection de cellules cancéreuses porteuses d'un gène suicide est capable d'entraîner une réponse antitumorale systémique dans un modèle de cancer du colon métastatique chez le rat. Ces travaux ouvrent une nouvelle voie vers l'inhibition du développement des métastases. […].

Utilité d’une chimiothérapie adjuvante dans le traitement du carcinome mammaire

Caducee.net, le 17 juillet 2002 : L’International Breast Cancer Study Group (IBCSG) publie une nouvelle étude (la 9ème) aujourd’hui dans le Journal of national Cancer Institute, sur le rôle de la chimiothérapie adjuvante (associée au tamoxifène) dans les cas de cancers du sein sans envahissement ganglionnaire chez la femme ménopausée. Ses conclusions sont en faveur de cette procédure, seulement dans le cas de carcinomes mammaires non hormono-dépendants, c’est à dire non associés aux récepteurs oestrogéniques. […].

Le Teysuno(TM) (S-1) reçoit une autorisation de mise sur le marché en Europe comme traitement de première intention contre le cancer de l'estomac à un stade avancé

PR Newswire, le 14 mars 2011 : TOKYO, March 14, 2011 /PRNewswire/ -- Taiho Pharmaceutical Co., Ltd. et sa société mère Otsuka Holdings Co., Ltd. ont annoncé aujourd'hui que la Commission européenne (CE) leur avait accordé une autorisation de mise sur le marché pour le Teysuno(TM) (S-1), un nouvel agent anticancérigène oral indiqué pour le traitement des adultes souffrant d'un cancer évolué de l'estomac lorsqu'il est administré en combinaison avec la cisplatine. Cette autorisation est valide pour les 27 États membres et les trois pays de l'Espace économique européen (EEE) de l'Union européenne (UE). […].

Le Teysuno(TM) (S-1) reçoit un avis favorable du CSP pour son homologation comme traitement de première intention pour le cancer de l'estomac à un stade avancé

PR Newswire, le 17 décembre 2010 : TOKYO, December 17, 2010 /PRNewswire/ -- Taiho Pharmaceutical Co., Ltd., et sa société mère Otsuka Holdings Co., Ltd., ont annoncé aujourd'hui que le Comité des spécialités pharmaceutiques (CSP) pour les médicaments à usage humain, une division de l'Agence européenne du médicament (AEM), avait publié un avis favorable à l'homologation du Teysuno(TM) (S-1), un nouvel agent anticancérigène oral, pour le traitement des adultes souffrant d'un cancer de l'estomac en stade avancé administrée en combinaison avec la cisplatine. Le comité recommande maintenant que la Commission européenne (CE) accorde l'autorisation de commercialiser le Teysuno, une décision qui doit normalement être prise dans un délai de 67 jours suivant l'adoption d'un avis du CSP. […].

Premier patient recruté dans une étude mondiale de phase III sur le bevacizumab et le trastuzumab dans le cancer précoce du sein

PR Newswire, le 27 mai 2008 : PARIS, May 27 /PRNewswire/ -- Une nouvelle étude internationale pour les femmes atteintes d'un cancer du sein HER2 positif est ouverte au recrutement. L'étude pivotale BETH (BEvacizumab et Trastuzumab en Thérapie adjuvante contre le cancer du sein HER2 positif) est un essai clinique de phase III, qui étudie les avantages de la combinaison de deux anticorps monoclonaux, l'antiangiogénique bevacizumab (Avastin (R)) et l'agent thérapeutique ciblé trastuzumab (Herceptin (R)), associés en chimiothérapie pour le traitement des patientes atteintes d'un stade précoce de cancer du sein HER2 positif. […].

Une étude contrôlée randomisée de phase III confirme l'efficacité clinique et la sûreté de la radio-embolisation utilisant des microsphères en résine 90Y pour les patients présentant des métastases hépatiques du cancer colorectal inopérables et réfractaires à la chimiothérapie

PR Newswire, le 20 août 2010 : BRUXELLES, August 20, 2010 /PRNewswire/ -- L'utilisation de la technique novatrice de radio-embolisation pour traiter les patients présentant des métastases hépatiques du cancer colorectal inopérables et réfractaires à toutes les options de chimiothérapie traditionnelles peut plus que doubler le temps de suspend de la progression de leur maladie, d'après les résultats finaux d'une étude contrôlée randomisée de phase III publiée dans le prestigieux Journal d'Oncologie Clinique.(1) […].

Immune Advisors publie une étude révisée par des pairs démontrant l'efficacité d'un supplément probiotique avec enzymes digestives dans la protection contre les effets secondaires de la chimiothérapie anticancéreuse

Immune Advisors, LLC, le 02 août 2018 : Le cabinet de conseil spécialisé dans l'immunothérapie apporte un soutien indépendant concernant la valeur de Daily Body Restore ® pour les patients atteints de cancer […].

Cancer et facteurs de risque cardio-vasculaires : l’importance d’une prise en charge parallèle

Cancer et facteurs de risque cardio-vasculaires : l’importance d’une prise en charge parallèle

Dr TOLEDANO & CASTELNAU MARCHAND, le 22 octobre 2020 : Alors qu’en l’an 2000, les maladies cardio-vasculaires constituaient la première cause de mortalité, c’est désormais le cancer qui est passé devant en France, mais il reste suivi de près par les maladies cardio-vasculaires. L’âge médian au moment du diagnostic est de 68 ans chez les hommes et 67 ans chez les femmes (1). Or, c’est vers cet âge que les maladies et facteurs de risque cardio-vasculaires présentent également une importante prévalence. […].

12

Les plus