nuance

Immune Advisors publie une étude révisée par des pairs démontrant l'efficacité d'un supplément probiotique avec enzymes digestives dans la protection contre les effets secondaires de la chimiothérapie anticancéreuse

Le cabinet de conseil spécialisé dans l'immunothérapie apporte un soutien indépendant concernant la valeur de Daily Body Restore ® pour les patients atteints de cancer

 

SAN DIEGO, 2 août, 2018 /PRNewswire/ -- Immune Advisors, LLC, une société basée en Californie se consacrant à créer, financer et contribuer au développement de sociétés dans les domaines de l'immunothérapie et de la médecine régénérative, a annoncé aujourd'hui la publication d'un manuscrit intitulé « Protection from chemotherapy- and antibiotic-mediated dysbiosis of the gut microbiota by a probiotic with digestive enzymes supplement » (protection contre la dysbiose du microbiote intestinal induite par la chimiothérapie et les antibiotiques par le biais d'un supplément probiotique avec enzymes digestives). Le document a été publié dans la revue Oncotarget, consacrée au cancer et révisée par des pairs. Le milliardaire philanthrope John Paul DeJoria, cofondateur de Paul Mitchell Hair Care Products, a déclaré : « En tant qu'investisseur dans Daily Body Restore®, je suis très fier des résultats et l'étude parle d'elle-même. »

Cet article a été rédigé par le docteur Thomas Ichim, d'Immune Advisors, LLC en collaboration avec le docteur Santosh Kesari, médecin, titulaire d'un doctorat, du Pacific Neuroscience Institute et du John Wayne Cancer Institute, et Kim Shafer de Daily Body Restore®, LLC, le développeur du supplément évalué dans l'étude.

Les résultats publiés montrent qu'un supplément disponible dans le commerce, Daily Body Restore (DBR)®, qui combine neuf souches de probiotiques et dix enzymes digestives, offre des avantages dans la lutte contre les effets néfastes d'un agent chimiothérapeutique, le 5-fluorouracile (5-FU), et d'un antibiotique, la vancomycine, sur le microbiome intestinal. En utilisant un modèle in vitro comprenant des bioréacteurs qui simulent les conditions dans les divers compartiments du conduit intestinal, DBR® a été ajouté à doses in vivo et la composition et l'activité des bactéries intestinales ont été évaluées. « Cette étude a mis en œuvre un modèle in vitro très puissant du microbiome intestinal dans lequel on évalue les effets du supplément probiotique avec enzymes digestives », a indiqué le docteur Massimo Marzorati, fondateur de ProDigest, la société belge qui a effectué l'essai in vitro de dysbiose intestinale utilisé dans la publication. « Le supplément a été en mesure d'accroître le nombre et l'activité des communautés microbiennes qui ont été affectées défavorablement par l'agent chimiothérapeutique et l'antibiotique. »

L'article peut être consulté à :
https://doi.org/10.18632/oncotarget.25778

On sait que les médicaments utilisés en chimiothérapie couramment administrés aux patients atteints de cancer peuvent avoir un impact négatif sur le microbiome, qui, à son tour, est soupçonné de diminuer l'efficacité des traitements du cancer basés sur l'immunothérapie et provoque des effets indésirables tels que des effets secondaires gastrointestinaux1,2.

Le docteur Thomas E. Ichim, premier auteur de la publication, cofondateur et associé directeur de Immune Advisors, LLC, a déclaré : « Au cours des dernières années, il y a eu une prise de conscience croissante dans les milieux médicaux et scientifiques que la composition des bactéries de l'intestin est étroitement impliquée dans l'élaboration du système immunitaire et de la réactivité au traitement médicamenteux. Les données qui viennent d'être publiées aujourd'hui, à mon avis, soutiennent fermement la viabilité de l'administration de Daily Body Restore® pour les patients traités par chimiothérapie. »

Contact : Docteur Thomas Ichim, associé directeur, Immune Advisors, LLC, thomas.ichim@gmail.com, 858 353 0309

1 Routy et coll. Gut microbiome influences efficacy of PD-1-based immunotherapy against epithelial tumors (le microbiome intestinal influe sur l'efficacité de l'immunothérapie ciblant le récepteur PD-1 contre les tumeurs épithéliales). Science. 5 janvier 2018 ; 359(6371) : 91-97. http://science.sciencemag.org/content/359/6371/91.long
2 Alexander et coll. Gut microbiota modulation of chemotherapy efficacy and toxicity (le microbiote intestinal module l'efficacité et la toxicité de la chimiothérapie). Nature Reviews Gastroenteroly & Hepatoly. Juin 2017 14(6) : 356-365. https://www.nature.com/articles/nrgastro.2017.20

 

Descripteur MESH : Enzymes , Immunothérapie , Patients , Conseil , Nature , Bactéries , Vancomycine , Auteur , Tumeurs , Traitement médicamenteux , Système immunitaire , Sociétés , Probiotiques , Médecine régénérative , Médecine , Lutte , In vitro , Fluorouracile , Conscience , Commerce , Californie , Bioréacteurs

nuance

Recherche scientifique: Les +