nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Hypothalamus

9 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La migraine

La migraine

Elisabeth Faure, Dr Laurent Labrèze , le 15 janvier 2002 : Littéralement, migraine signifie hémicrânie. En fait, sous le terme de migraine, on désigne à l'heure actuelle un syndrome particulier fait de crises céphalalgiques pulsatiles d'origine vasomotrice, spontanément résolutives, accompagnées souvent de vomissements et de troubles du comportement (asthénie) dont l'étiologie est inconnue et qui survient souvent sur un terrain particulier (dyspeptique, anxieux, obsessionnel) ou qui affecte un caractère familial.(Source : Dictionnaire de Médecine Flammarion) […].

Les endocannabinoïdes participent au contrôle de l'appétit

Caducee.net, le 12 avril 2001 : Les endocannabinoïdes sont des molécules naturelles proches des principes actifs du cannabis (THC) et que l'on retrouve dans l'hypothalamus. Une étude américaine indique que ces molécules interviennent dans le contrôle de l'apport alimentaire en stimulant l'appétit. Mais surtout, ce travail montre que la concentration de ses endocannabinoïdes est sous le contrôle de la leptine, hormone qui occupe une place centrale dans le contrôle de l'apport alimentaire. […].

Les hypocrétines sont des neurotransmetteurs qui semblent impliqués dans la narcolepsie

Caducee.net, le 30 août 2000 : Une étude publiée dans Nature Medicine montre que les hypocrétines occupent une place essentielle dans les processus biologiques conduisant à la narcolepsie. Une équipe de chercheurs menée par des scientifiques de l'Ecole de Médecine de Stanford (Californie) montre en effet que la plupart des patients atteints de narcolepsie présentent une absence d'hypocrétines dans le système nerveux central. […].

Les cellules de moelle osseuse : une nouvelle source de neurones ?

Caducee.net, le 04 décembre 2000 : Deux études, publiées dans le journal Science, montrent que des cellules de moelle osseuse transplantées chez des souris peuvent migrer dans le cerveau et présenter certaines caractéristiques des neurones. Cette source potentielle de neurones pourrait trouver des applications dans le traitement des maladies neurodégénératives ou des lésions du système nerveux central (SNC). […].

Un facteur de croissance pour stimuler la formation de nouveaux neurones

Caducee.net, le 03 septembre 2001 : Des équipes américaines rapportent avoir réussi à induire la formation de nouveaux neurones en exposant le cerveau à un facteur de croissance. Bien que réalisée sur des cerveaux de rats, cette approche pourrait à terme s'appliquer au remplacement des neurones endommagés suite à une maladie ou a une blessure. […].

L’action de la leptine dans la régulation de l’appétit serait circonscrite au cerveau

Caducee.net, le 10 octobre 2001 : Une étude américaine publiée dans la revue Journal of Clinical Investigation semble montrer que le contrôle de la prise de poids via la leptine et son récepteur ObR serait ciblée au niveau des neurones de l’hypothalamus. […].

Premier lien établi entre l’obésité et le diabète de type 2

Caducee.net, le 17 janvier 2002 : Une recherche anglo-américaine publiée dans la revue Nature datée d’aujourd’hui montre pour la première fois un lien établi entre le métabolisme des acides gras dans le muscle et la leptine, une hormone clé du métabolisme énergétique. Les résultats mettent en évidence l’activation d’une enzyme intervenant directement dans le métabolisme du cholestérol et dans celui de la glycogenèse, par la leptine. Une nouvelle cible thérapeutique liée à la fois à l’obésité et au diabète voit le jour. […].

Un nouveau site Web consacré à un trouble du sommeil courant chez les individus aveugles

Caducee.net, le 01 novembre 2011 : Pour la plupart des personnes, l'horloge biologique est plutôt régulière : on se réveille avec le soleil, on s'endort lorsque la nuit tombe. Mais pour une personne atteinte d'un Syndrome hypernycthéméral (ou syndrome libre-cours), son horloge biologique interne se modifie chaque jour. De fait, sa période de sommeil est reportée d'environ 15 minutes chaque nuit, ce qui rend extrêmement difficile le maintien d'un emploi du temps régulier. […].

Quels symptômes inhabituels doivent faire rechercher une Covid-19 ?

Quels symptômes inhabituels doivent faire rechercher une Covid-19 ?

Académie de Médecine, le 22 juin 2020 : La fièvre ou les signes respiratoires sont les principaux symptômes de la Covid-19. Cependant l’infection à SARS-CoV-2 peut toucher d’autres organes et être révélée par des troubles digestifs, des embolies pulmonaires ou artérielles périphériques, ou d’autres tableaux inauguraux moins typiques. […].

nuance

Les plus