Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Méthylation

27 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Swift présente la méthode la plus rapide pour la préparation de bibliothèques en vue du séquençage unicellulaire par méthylation à haut rendement

Swift Biosciences, le 11 août 2017 : Une étude parue dans la revue Science montre comment les marqueurs épigénétiques permettent d'identifier les sous-types de cellules et les éléments de régulation à la base de la diversité cellulaire […].

La méthylation des récepteurs stéroïdiens peut expliquer la faible efficacité de la thérapie hormonale prescrite dans le cancer de la prostate

Caducee.net, le 07 mars 2002 : L’étude, menée par l’équipe de Rajvir Dahiya (Université de Californie et Veterans Affairs Medical Center, San Francisco, Californie, EU), révèle que dans le cancer prostatique avancé, la thérapie hormonale substitutive est inefficace car les gènes des récepteurs oestrogéniques des cellules cibles ont perdu leur affinité pour les hormones, à cause d’une hyperméthylation des îlots CpG de leurs promoteurs. […].

Méthylation de l’ADN, hépatocarcinomes cellulaires et environnement

Caducee.net, le 15 mai 2002 : On sait que certains profils de méthylation de l’ADN sont associés à des risques de cancers, notamment ceux concernant l’hyperméthylation des îlots CpG présents au niveau des promoteurs de gènes. Des recherches sur l’origine de l’hépatocarcinome cellulaire, publiées dans le Journal of National Cancer Institute, semblent montrer une influence environnementale du degré de méthylation observée dans ce cancer, celui-ci étant trouvé plus élevé dans les pays où l’incidence de l’hépatocarcinome cellulaire est la plus importante. […].

Une nouvelle approche dans le dépistage des adénocarcinomes prostatiques

Caducee.net, le 21 novembre 2001 : Une équipe de chercheurs de l'université Johns Hopkins à Baltimore vient de démontrer que l'étude du niveau de méthylation du gène GSTP1 permet de distinguer les tissus hyperplasiques normaux des adénocarcinomes prostatiques avec une bonne efficacité. Ils estiment que cette méthode pourrait améliorer le diagnostic et le dépistage des cancers prostatiques. […].

Un nouveau gène serait impliqué spécifiquement dans le cancer du colon

Caducee.net, le 03 avril 2002 : La méthylation du promoteur du gène HTLF (helicase like transcription factor) serait responsable de son inactivation et retrouvée dans plus de 40% des cas de cancers du colon primaires, selon une étude réalisée à l’Howard Hughes Medical Center de Cleveland dans l’Ohio. HTLF apparaît être un gène suppresseur de tumeur spécifique du cancer du colon et susceptible de devenir sinon une cible thérapeutique, tout du moins un candidat à un diagnostic par criblage génétique. […].

Cancer du cerveau : la modification d’un gène peut prédire la réponse à un traitement par chimiothérapie

Caducee.net, le 09 novembre 2000 : Des chercheurs ont découvert qu’une méthylation d’un gène de réparation de l’ADN permet de prédire comment les individus atteints d’une tumeur agressive du cerveau répondront à la chimiothérapie. Cette étude est parue dans le New England Journal of Medicine. […].

Le 19ème Colloque Médecine et Recherche de la série Neurosciences de la Fondation Ipsen « Epigénétique, cerveau et comportement »

Businesswire, le 19 avril 2011 : Les contributions de cette réunion apportent un échantillon de la formidable palette de connaissances sur les effets épigénétiques. Le développement potentiel de solutions diagnostiques et thérapeutiques est immense, même si la complexité de l’épigénome et les conséquences importantes de modifications même minimes nous invitent à la prudence dans le domaine de la recherche clinique, comme pour tout mécanisme de régulation cellulaire. […].

Un phénomène épi génétique est à l’origine de certains cancers du colon

Caducee.net, le 01 octobre 2001 : Des chercheurs de l’université de l’Ohio (EU) ont identifié des changements de l’ADN dans le tissu normal de colon qui seraient à l’origine du développement de certains types de cancers du colon. […].

MDxHealth communique de nouvelles données au sujet du score de risque du test ConfirmMDx lors du 11ème Congrès mondial sur la recherche urologique

MDxHealth (R), le 10 septembre 2015 : Les résultats démontrent que les patients atteints d'un cancer de la prostate peuvent être classifiés en fonction de leur grade (élevé ou faible) […].

La résistance à l'apoptose des cellules de mélanome semble enfin expliquée

Caducee.net, le 11 janvier 2001 : Des chercheurs ont découvert que l'inactivation d'un gène (Apaf-1) dans les cellules de mélanomes conduit au blocage du processus d'apoptose, ce qui rend ces cellules résistantes à la chimiothérapie. Ce résultat pourrait expliquer la faible fréquence des mutations sur p53 dans ce type de cancer et pourrait permettre de rendre ces cellules sensibles à la chimiothérapie. […].

TOULOUSE ONCO WEEK : Objectifs atteints

CRCT, le 03 mars 2016 : Objectifs atteints pour le 1er symposium international en oncologie du Centre de Recherches en Cancérologie de Toulouse. La TOW 2016 a rassemblé plus de 1 000 participants du 3 au 7 février 2016. Annonces scientifiques porteuses d’espoir, nombreuses rencontres d’affaires, mobilisation du grand public : l’événement inédit a fédéré et a atteint ses objectifs. Fort de ce succès, le CRCT a pour ambition de rééditer l’événement dans 2 ou 3 ans ! […].

ProGenTech entre sur les marchés des diagnostics cliniques et des sciences appliquées grâce à un contrat avec Human Genetic Signatures

PR Newswire, le 07 octobre 2008 : EMERYVILLE, Californie, October 7 /PRNewswire/ -- ProGenTech Limited, une entreprise spécialisée dans les domaines des sciences de la vie et des diagnostics basée à Shanghai, en Chine, et à Emeryville, en Californie, a signé un contrat d'octroi de licence avec Human Genetic Signatures, une entreprise spécialisée dans le domaine des sciences de la vie dont le siège social est situé à Sydney, en Australie, afin d'accéder aux cibles principales d'infections nosocomiales. Les modalités de paiement n'ont pas été divulguées. […].

Le Vidaza® médicament anticancéreux, reçoit l'avis favorable de l'autorité réglementaire européenne pour le traitement du syndrome myélodysplastique (MDS) et de la leucémie myéloïde aiguë (AML)

Businesswire, le 24 octobre 2008 : Syndromes myélodysplastiques (SDM) intermédiaire 2 et élevé, selon le système international de score de prognostics (IPSS) Leucémie myélomonocytique chronique (CMML) avec 10-29% de blastes dans la moelle sans trouble myéloprolifératif Leucémie myéloïde aiguë (AML) avec 20-30% de blastes et dysplasie multi-lignée, selon la classificiation de l'Organisation Mondiale de la Santé (WHO) […].

Une présentation de la Societé américaine d’hématologie (ASH) montre qu'un traitement continu par VIDAZA® améliore les réponses des patients atteints de syndromes myélodysplastiques à haut risque

Businesswire, le 09 décembre 2008 : Dans cette étude, chez 51 % (91/179) des patients traités par VIDAZA, on a constaté une réponse avec rémission complète, rémission partielle ou une amélioration de la numération globulaire. Le nombre médian de cycles en première réponse était de deux ; chez 87 % des patients répondants, on a constaté une première réponse après six cycles, et chez 91 % des répondants on a constaté une première réponse après neuf cycles. Pour 52 % des répondants, leur première réponse était leur meilleure réponse ; 48 % d'entre eux se sont trouvés dans une catégorie de réponse plus élevée après des cycles de traitement additionnels. La réponse a été évaluée sur la base des critères 2000 pour le SMD retenus par l'International Working Group (IWG). […].

Une étude de phase I présentée par la Société américaine d'hématologie sur l'utilisation combinée de REVLIMID® et de VIDAZA® chez des patients atteints d'un syndrome myélodysplasique à haut...

Businesswire, le 09 décembre 2008 : Une étude de phase I présentée par la Société américaine d'hématologie sur l'utilisation combinée de REVLIMID® et de VIDAZA® chez des patients atteints d'un syndrome myélodysplasique à haut risque montre que la combinaison est bien tolérée et présente une activité élevée […].

VIDAZA®Une étude AZA-001 signale que l'accroissement, jusque-là inégalé, de l'espérance de vie des patients présentant un risque élevé de développer des syndromes myélodysplastiques...

Businesswire, le 09 décembre 2008 : VIDAZA®Une étude AZA-001 signale que l'accroissement, jusque-là inégalé, de l'espérance de vie des patients présentant un risque élevé de développer des syndromes myélodysplastiques (SDM) s'étend désormais aux patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LAM) […].

READNA : un consortium européen pour accélérer le développement des technologies d’analyse de l’ADN

Caducee.net, le 15 décembre 2008 : Le consortium READNA, pour REvolutionary Approaches and Devices for Nucleic Acid analysis1, vient d’être fondé pour favoriser le développement de nouvelles technologies d’analyse de l’ADN et des autres acides nucléiques. READNA inclut des projets qui vont permettre de franchir de nouveaux paliers dans le développement des technologies et des méthodes de pointe pour le séquençage de l’ADN. Ce consortium rassemble 16 partenaires européens venant du monde académique et de l’industrie. Il est financé à hauteur de 12 millions d’euros par la Commission Européenne en tant que projet intégré du 7ème PCRD2. […].

Une étude décisive publiée dans la revue The Lancet Oncology montre qu'avec Vidaza® de Celgene...

Businesswire, le 18 février 2009 : Il s'agit du premier et unique agent à franchir plusieurs étapes clés pour les patients atteints de syndromes myélodysplastiques (SMD) classés à risque intermédiaire-2 et à risque élevé ainsi que pour la leucémie myéloïde aiguë (LMA)avec de 20 à 30 % de sidéroblastes dans la moelle osseuse, notamment : […].

12

Les plus