nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Mortalité prématurée

11 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

L’académie de médecine mise sur l’éducation des plus jeunes pour améliorer la prévention de la mortalité prématurée en France

Caducee.net, le 11 avril 2002 : Aujourd’hui était remis à la demande du chef de l’état, un rapport de l’académie de médecine sur la façon de développer et d’améliorer les actions de prévention dans le système de santé français. Le constat semble alarmant si on considère la mortalité croissante chez les jeunes due aux accidents, aux drogues et aux suicides, celles des femmes à cause du tabagisme, où celles des catégories socioprofessionnelles les moins élevées par rapport aux cadres supérieurs. Selon Maurice Tubiana, président de l’académie de médecine, «le rapport est certes pessimiste, mais la situation reste réversible», en indiquant que la «réduction des inégalités sociales [en matière de mortalité] passe par une meilleure prévention dès la petite enfance». […].

La viande rouge augmente les risques de décès prématuré selon une nouvelle étude

La viande rouge augmente les risques de décès prématuré selon une nouvelle étude

Caducee.net, le 29 mai 2017 : Alors que débute en France la saison des grillades et des barbecues, une nouvelle étude de cohorte de l'Institut National du Cancer américain (NCI) publiée au début du mois dans le très sérieux BMJ a identifié à nouveau une corrélation statistique entre la consommation de viande rouge et le risque de décès prématuré. L'intérêt de cette nouvelle étude repose non seulement sur la taille de son échantillon mais aussi sur sa précision puisqu'elle détaille la corrélation entre les différents composants de la viande et pas moins de 9 causes de surmortalité (cancer, pathologie cardiaque, pathologie respiratoire, AVC, diabète, infections, maladie d’Alzheimer, insuffisance rénale chronique, insuffisance hépatique). […].

Approbation par la FDA de Soliris® (éculizumab) pour tous les patients atteints du syndrome hémolytique et urémique atypique (SHUa)

Businesswire, le 24 septembre 2011 : Soliris, le premier inhibiteur de sa catégorie de la voie terminale du complément, cible spécifiquement l’activation incontrôlée du complément, et est indiqué pour le traitement de patients atteints du SHUa en vue de prévenir la microangiopathie thrombotique induite par le complément. La nouvelle indication pour le SHUa a été octroyée conformément à une procédure d’approbation accélérée de la part de la FDA, sur la base de deux études prospectives réalisées, au total, chez 37 patients adultes et adolescents, parallèlement à une étude rétrospective portant sur 19 patients pédiatriques. Dans les essais réalisés, l’efficacité de Soliris dans le traitement du SHUa repose sur les effets sur la microangiopathie thrombotique et sur les fonctions rénales. Des essais cliniques prospectifs sur des patients supplémentaires sont en cours pour confirmer les effets bénéfiques de Soliris chez des patients atteints du SHUa. Les essais cliniques prospectifs en cours sont conçus avec les mêmes critères de jugement que les essais achevés. Soliris n’est pas indiqué pour le traitement des patients atteints du syndrome hémolytique et urémique causé par les Escherichia coli producteurs de shiga-toxines (STEC-HUS).5 Alexion est en train d’évaluer l'innocuité et l’efficacité de l’éculizumab dans le traitement des patients atteints du (STEC-HUS). […].

AMD Alliance International : Cécité et malvoyance coûteront près de 2.200 milliards d’euros en 2010 à l’économie mondiale

Businesswire, le 16 avril 2010 : Ce montant comprend les dépenses de santé directes pour les 733 millions de personnes aveugles ou très malvoyantes à travers le monde, mais aussi la valeur du temps consacré aux soins par les proches des malades et la perte de productivité, induisant une perte de recettes fiscales pour soutenir les systèmes de santé. […].

Tabac : vers la fin des marques promotionnelles !

Tabac : vers la fin des marques promotionnelles !

CNCT, le 30 janvier 2017 : Le nom et la dénomination commerciale sont aujourd'hui fréquemment utilisés par les fabricants de tabac comme partie intégrante de leur stratégie de marketing et de promotion de leurs produits. Ils détournent par ce biais l'attention du consommateur réel ou potentiel à l'égard de la dangerosité du produit pour l'attirer vers des pseudo-informations, en réalité des données de nature publicitaire. La directive européenne transposée aujourd'hui en France vise à lutter contre de telles pratiques. […].

Des données essentielles du registre GARFIELD-AF seront présentées lors du Congrès de l'ESC 2017, portant sur des résultats à un an chez 52 000 patients recrutés de façon prospective et les premières données concernant l'économie de la santé liée à la fibrillation atriale (FA)

The Thrombosis Research Institute, le 22 août 2017 : LONDRES, August 22, 2017 /PRNewswire/ --Les derniers résultats du Global Anticoagulant Registry in the Field - Atrial Fibrillation (GARFIELD-AF) [Registre mondial des anticoagulants en vie réelle - Fibrillation atriale] - seront présentés au Congrès 2017 de la Société européenne de Cardiologie (ESC) qui se tiendra à Barcelone, en Espagne, du 26 au 30 août. Les données seront présentées pendant les séances du congrès ainsi que pendant un symposium satellite consacré au même thème. […].

Non au retour du tabac dans les lycées !

Non au retour du tabac dans les lycées !

CNCT, le 01 septembre 2017 : Plusieurs associations de santé ont été informées de la volonté supposée du ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, de permettre aux Proviseurs de laisser fumer les élèves au sein des lycées. Cela serait discuté aujourd'hui même, au cours d'une réunion interministérielle, prévue à 19h. Cette mesure serait prise au prétexte de la protection contre le terrorisme. Or, non seulement elle ne permettrait pas de répondre à l'objectif de protection des élèves, mais de surcroît elle mettrait directement en péril la santé des jeunes lycéens et serait en totale incohérence avec l'objectif de génération non-fumeur, affiché par le Gouvernement. […].

Remboursement des substituts nicotiniques : un levier pour arrêter de fumer

Remboursement des substituts nicotiniques : un levier pour arrêter de fumer

Caducee.net, le 23 mai 2018 : Le CNCT se félicite de cette nouvelle étape qui va permettre de soutenir les fumeurs dans leurs démarches d'arrêt. Dans la lignée de ses combats pour une santé plus accessible, le premier ministre Édouard Philippe et Agnès Buzyn ont présenté le 26 mars dernier le volet « prévention » de la stratégie santé du gouvernement. Depuis le 20 mai 2018, l'assurance-maladie rembourse les substituts nicotiniques à hauteur de 65% comme elle le fait pour les autres médicaments. […].

1 million : baisse historique du nombre de fumeurs quotidiens en 2017

1 million : baisse historique du nombre de fumeurs quotidiens en 2017

Caducee.net, le 28 mai 2018 : Le Comité National contre le Tabagisme applaudit la baisse historique du nombre de fumeurs quotidiens : un million de moins en 2017 selon le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Ce résultat traduit les efforts des politiques publiques engagées ces dernières années. […].

Contrebande des produits du tabac : il n'y a pas de fatalité

Contrebande des produits du tabac : il n'y a pas de fatalité

Caducee.net, le 19 juillet 2018 : Alors que le Ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérard Darmanin, effectue un déplacement dans la région PACA sur le thème de la lutte contre la contrebande de tabacs, le CNCT rappelle que les modalités pour lutter contre cette contrebande sont connues. Elles passent en particulier par la mise en place d'un système de suivi et de traçabilité des produits du tabac véritablement indépendant des fabricants de tabac. Ce système est prévu dans le protocole de l'OMS de lutte contre le commerce illicite qui entre officiellement en vigueur le 25 septembre prochain. Ratifié par la France et par l'Union Européenne, il se doit d'être mis en oeuvre. […].

Maladie des agglutinines froides : le sutimlimab de SANOFI validé dans essai pivot de phase III

Maladie des agglutinines froides : le sutimlimab de SANOFI validé dans essai pivot de phase III

SANOFI, le 10 décembre 2019 : - Le sutimlimab, un nouvel inhibiteur expérimental du complément C1s, a le potentiel de devenir le premier médicament approuvé pour le traitement de la maladie des agglutinines froides, un trouble sanguin rare, chronique et grave. - L’essai a atteint ses critères d’évaluation primaires et secondaires et ses résultats montrent une inhibition rapide de l’hémolyse, ainsi que des améliorations cliniquement significatives de l’anémie et de la fatigue après une semaine de traitement. - Soumission d’une demande d’approbation à la FDA des États-Unis prochainement. […].

nuance

Les plus