nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Prothrombine

15 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Des mutations du gène du facteur V ou du gène de la prothrombine multiplient le risque d'avortement spontané tardif

Caducee.net, le 05 octobre 2000 : Une étude réalisée par des médecins de l'Université de Milan indique que des mutations du gène du facteur V ou du gène de la prothrombine multiplient d'un facteur 3 le risque de perte du fœtus après la 20° semaine de gestation. […].

Intoxication au paracétamol et insuffisance hépatique

Caducee.net, le 11 octobre 2002 : Des auteurs danois expliquent dans le Lancet qu’en cas d’intoxication au paracétamol, l’insuffisance hépatique est peut être trop souvent diagnostiquée si le diagnostic repose seulement sur la mesure du taux de prothrombine. […].

Maladie coronarienne et susceptibilité génétique

Caducee.net, le 26 février 2006 : Deux polymorphismes génétiques liés respectivement au gène codant le facteur V et au gène de la prothrombine sont associés à une augmentation du risque de maladie coronarienne, montre une étude. Le risque serait augmenté de 15% à 30%. […].

Une étude précise la relation entre taux plasmatiques élevés du facteur VIII et risque de récidive thromboembolique veineuse

Caducee.net, le 21 août 2000 : Les patients ayant un taux plasmatique élevé de facteur VIII présentent une augmentation du risque de récidive de maladie thromboembolique, indique une équipe autrichienne dans le dernier numéro du New England Journal of Medicine. […].

Un programme d'information des patients sur la warfarine permet de diminuer la fréquence des accidents hémorragiques post-opératoires

Caducee.net, le 07 novembre 2000 : La warfarine est un anticoagulant largement utilisé dans la prévention des accidents thromboemboliques. Cependant, elle est associée à un risque hémorragique, particulièrement chez les sujets âgés. Selon une étude américaine, la mise en place d'un programme d'information et de participation active du patient à son suivi permet de réduire les risques hémorragiques chez les patients sous warfarine. […].

Voyages en avion et risque de thrombose veineuse : des résultats contradictoires

Caducee.net, le 10 novembre 2000 : Le journal médical anglais The Lancet publiait il y a deux semaines une étude qui indiquait que les voyages en avion n'augmentaient pas le risque de thrombose veineuse. Ce même journal publiera demain une autre étude qui démontre au contraire une augmentation du risque de thrombose veineuse. Ces résultats sont basés sur des simulations des conditions rencontrées au cours des voyages en avion. […].

Des taux élevés de facteur XI de la coagulation représentent un facteur de risque de thrombose veineuse

Caducee.net, le 09 mars 2000 : Une élévation des taux plasmatiques de facteur XI représente un facteur de risque de thrombose veineuse profonde, révèle une étude néerlandaise dirigée par le Dr Joost Meijers du département de médecine vasculaire de l’Academic Medical Center d’Amsterdam et conduite en association avec des chercheurs des universités d’Utrecht (Hemostatsis and Thrombosis Reserach Center) et de Leiden (Leiden University Medical Center). […].

Cancer et augmentation du risque de thrombo-embolique

Caducee.net, le 10 février 2005 : Le risque de thrombose veineuse est plus élevé chez les patients cancéreux. Une étude néerlandaise indique qu'il serait multiplié par sept. […].

Contraceptifs oraux et infarctus du myocarde : quelles relations ?

Caducee.net, le 20 décembre 2001 : Différents travaux ont indiqué que la prise de contraceptifs oraux augmentait le risque d'infarctus du myocarde (IDM). Une nouvelle étude parue dans le NEJM a examiné la contribution des contraceptifs oraux de deuxième et troisième génération. Par rapport aux femmes qui ne sont pas sous contraceptifs oraux, celles qui prennent des contraceptifs de deuxième génération ont un risque d'IDM plus élevé. L'effet des contraceptifs oraux de troisième génération est plus contrasté. […].

Nouvelles données cliniques d'évaluation de l'ISTODAX® lors d'une étude de référence ouverte de phase II portant sur des patients atteints de lymphome à cellule T périphérique (PTCL)

Businesswire, le 06 décembre 2010 : Dans cette étude, les patients présentant un PTCL histopathologiquement confirmé, en rechute ou réfractaires après la thérapie systémique préalable, ont été traités par 14 mg/m2 de ISTODAX administré par voie intraveineuse toutes les quatre heures à J1, 8 et 15 sur un cycle de 28 jours et ce pendant six cycles. Le traitement pourrait être prolongé dans les cas de réaction ou de stabilisation de la maladie. […].

Essai de phase II de l'ISTODAX® sur des patients atteints d'un lymphome périphérique à cellules T (PTCL) réfractaire ou en rechute : une analyse secondaire des patients atteints des sous-types de PTCL...

Businesswire, le 13 décembre 2011 : Essai de phase II de l'ISTODAX® sur des patients atteints d'un lymphome périphérique à cellules T (PTCL) réfractaire ou en rechute : une analyse secondaire des patients atteints des sous-types de PTCL les plus courants est présentée à l'ASH […].

L’hypothermie n’apporte pas de bénéfices lors d’un traumatisme crânien sévère

Caducee.net, le 16 juillet 2002 : Des neurochirurgiens des facultés de médecine de Stanford et de Berkeley (Californie, EU) publient dans les Archives of Neurology une méta-analyse des essais randomisés sur l’effet de l’hypothermie dans le traitement des traumatismes crâniens sévères. Cette procédure, bien que très répandue, semble ne pas apporter de bénéfices significatifs. Les auteurs préconisent d’autres investigations plus poussées sur le sujet. […].

La vitamine K

F.Campagne, le 01 janvier 2000 : Le point complet sur la vitamine k : . […].

The Medicines Company reçoit de la part du CHMP des avis favorables pour trois produits destinés aux soins intensifs de courte durée : KENGREXAL™ (cangrelor), ORBACTIV™ (oritavancine) et RAPLIXA™ (poudre hémostatique)

The Medicines Company, le 25 janvier 2015 : KENGREXAL™ est le premier agent antiplaquettaire intraveineux à produire une inhibition immédiate, constante et rapidement réversible du récepteur P2Y12 ; ORBACTIV™ est le premier antibiotique à dose unique pour le traitement des infections bactériennes aiguës de la peau et des structures cutanées (ABSSSI) causées par des souches sensibles des bactéries à Gram positif désignées, notamment le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) ; RAPLIXA™ est la première poudre hémostatique prête à l'emploi et biologiquement active permettant d'assurer l'hémostase dans un vaste éventail de sièges d'hémorragie. […].

La FDA autorise le Remdesivir (Veklury) dans le traitement de la Covid-19

La FDA autorise le Remdesivir (Veklury) dans le traitement de la Covid-19

GILEAD, le 30 octobre 2020 : Gilead Sciences, Inc. (Nasdaq : GILD) a annoncé le 26 octobre que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a autorisé Veklury (remdesivir) pour le traitement des patients atteints de COVID-19 nécessitant une hospitalisation.  […].

nuance

Les plus