nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Squelette

34 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Pourquoi les os des femmes se brisent-ils plus facilement que leur coeur ?

Nutrinews, le 15 juillet 2002 : Si les femmes sont peut-être plus romantiques que les hommes, leur cœur est indiscutablement plus résistant. En revanche, leur squelette est plus vulnérable et la grande majorité des fractures liées à l'ostéoporose survient chez les femmes. Pourquoi ces spécificités féminines ? C'est ce qu'ont tenté d'expliquer les spécialistes réunis par le CERIN fin octobre à Paris lors du colloque européen "Femmes et Nutrition"*. […].

Une enzyme cruciale pour les neurones enfin démasquée

Une enzyme cruciale pour les neurones enfin démasquée

CEA, le 20 novembre 2017 : Après 40 ans de recherche, des chercheurs du CEA, du CNRS, de l’Université Grenoble Alpes, de l’Université de Montpellier et de l’Inserm ont enfin démasqué l’enzyme responsable de la détyrosination de la tubuline. Surprise : ce n’est pas une enzyme mais deux qui ont été découvertes capables de modifier ce composant essentiel du squelette de la cellule. Ces travaux ouvrent de nouvelles pistes pour mieux comprendre le rôle de la tubuline dont les altérations accompagnent cancers, maladies cardiaques et défauts neuronaux. Ces résultats sont publiés le 16 novembre 2017 dans la revue Science. […].

Traitement médicamenteux de l'ostéoporose post-ménopausique : recommandations

AFFSAPS, le 11 novembre 2004 : L‘ostéoporose est une maladie diffuse du squelette caractérisée par une diminution de la masse osseuse et une détérioration de la micro-architecture du tissu osseux, responsable d‘une augmentation de la fragilité osseuse et du risque de fracture. […].

Une solide charpente peut éviter bien des soucis

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Le mode de vie des jeunes d'aujourd'hui les prédispose à l'ostéoporose. Il n'y a pas de secret : plus on emmagasine de calcium pendant la jeunesse, plus les réserves ainsi constituées sont importantes à l'âge adulte. La qualité du régime alimentaire est à cet égard d'une importance cruciale. […].

Traitement de la Coccidioïdomycose progressive non méningée : l’itraconazole et le fluconazole ont la même efficacité

Caducee.net, le 08 novembre 2000 : Un essai comparatif visant à déterminer l’efficacité du fluconazole vs itraconazole a montré qu’aucun des deux n’avait une efficacité supérieure à l’autre dans le traitement de la coccidioïdomycose progressive non méningée. C’est le résultat d’une étude américaine parue dans Annals of Internal Medicine. […].

Une solide charpente peut éviter bien des soucis

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Le mode de vie des jeunes d'aujourd'hui les prédispose à l'ostéoporose. Il n'y a pas de secret : plus on emmagasine de calcium pendant la jeunesse, plus les réserves ainsi constituées sont importantes à l'âge adulte. La qualité du régime alimentaire est à cet égard d'une importance cruciale. […].

FORSTEO(R) obtient l'autorisation de la Commission européenne pour le traitement de l'ostéoporose induite par les glucocorticoïdes

PR Newswire, le 04 avril 2008 : INDIANAPOLIS, April 4 /PRNewswire/ -- Eli Lilly and Company (NYSE : LLY) a annoncé aujourd'hui que la Commission européenne a donné son autorisation pour une nouvelle indication de FORSTEO(R) (injection de tériparatide (origine ADNr)) pour traiter l'ostéoporose associée aux thérapies prolongées et systématiques à base de glucocorticoïdes chez les femmes et les hommes présentant un risque accru de fracture. Cette autorisation fait suite à l'avis favorable préalable émis en février par le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence Européenne pour l'évaluation des médicaments (EMEA). […].

La Commission européenne autorise la commercialisation de Strensiq™ (asfotase alfa) pour le traitement des patients souffrant d’hypophosphatasie (HPP) depuis l’enfance

Alexion Pharmaceuticals, Inc., le 01 septembre 2015 : « L’hypophosphatasie est une maladie extrêmement rare qui peut avoir des effets dévastateurs sur les patients et leurs familles. En l’absence de traitement, les patients sont confrontés à des problèmes majeurs qui touchent le développement, la croissance et la mobilité, avec un risque de décès extrêmement élevé chez les nourrissons », a déclaré le Dr Christine Hofmann de la section Rhumatologie et Ostéologie pédiatriques de l’Hôpital pour enfants à l’Université de Wurtzbourg, en Allemagne. « Je suis ravie que les patients européens atteints d’HPP depuis l’enfance aient désormais un traitement approuvé qui attaque la cause sous-jacente de leur maladie métabolique génétique pérenne en remplaçant la phosphatase alcaline non-tissu spécifique. » […].

Endoprothèses sur mesure pour le traitement des anévrysmes aorto-iliaques

Caducee.net, le 12 février 2002 : Aujourd’hui à l’académie nationale de médecine, le professeur Fabien Koskas (Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris), est venu présenter une synthèse rétrospective de son travail sur les endoprothèses ‘à façon’ dans le traitement des anévrysmes aortiques abdominaux, amorcé en 1996, et qui lui a valu le prix Delannoy Robbe 2000. Fabien Koskas a obtenu, après 34 mois de suivi de patients implantés avec des endoprothèses adaptées à leur situation, un taux de faisabilité de 76% allié à des résultats cliniques bons, pour un coût selon lui diminué de moitié par rapport aux endoprothèses commerciales. […].

Un nouveau système détectant l’ADN de manière très sensible

Caducee.net, le 06 août 2002 : Des chercheurs de l’université de Californie ont élaboré un système de détection de l’ADN basé sur un polymère synthétique capable de se fixer spécifiquement sur une séquence et de la détecter à de très petites concentrations. Un test très utile, tiré d’une application directe des recherches du prix Nobel de chimie 2000, pour mettre en évidence du matériel biologique, sans passer obligatoirement par une étape préalable d’amplification génique. […].

Les sels minéraux et les oligo-éléments

F.Campagne, le 01 janvier 2000 : Le point complet sur les sels minéraux et les oligo-éléments : . […].

Et si les recommandations d'apport calcique étaient excessives ?

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : Les recommandations d'apports en calcium sont régulièrement revues à la hausse, dans une optique de prévention de l'ostéoporose. Mais à côté du calcium, on connaît aujourd'hui d'autres facteurs nutritionnels qui contribuent à limiter les pertes osseuses. […].

Découverte de l’origine cellulaire des tumeurs d’Ewing

INSERM, le 07 mai 2007 : Des chercheurs de Inserm à l'Institut Curie viennent d'identifier les cellules à l'origine des tumeurs d'Ewing : il s'agit des cellules du mésenchyme, le tissu conjonctif servant de soutien aux autres tissus. Cette tumeur de l'os de l'enfant, de l'adolescent et du jeune adulte, pour laquelle l'Institut Curie est le centre de référence en France, survient suite à l'apparition d'une erreur génétique dans les cellules du mésenchyme. Les chercheurs ont, par ailleurs, réussi à « forcer » les cellules tumorales à redevenir des cellules mésenchymateuses quasiment normales. Ces résultats, publiés dans Cancer Cell le 7 mai 2007, ouvrent de nouvelles pistes thérapeutiques pour bloquer le développement des tumeurs d'Ewing chez les jeunes patients. […].

Isolement de cellules souches musculaires adultes pour la régénération des muscles

CNRS, le 15 juin 2005 : Une équipe de l'Institut Pasteur associée au CNRS a réussi à isoler des cellules souches musculaires adultes présentant une haute capacité de réparation musculaire. Ces cellules étaient, jusqu'à présent, inaccessibles dans leur état natif. Vingt mille de ces cellules seulement, greffées à des souris modèles, ont été capables de provoquer une réparation de fibres musculaires là où un million de cellules musculaires précurseurs étaient jusqu'alors nécessaires. Ces travaux publiés on line le 1er septembre dans le journal Science, apportent des connaissances essentielles pour l'isolement des cellules souches musculaires adultes et leur utilisation pour la thérapie cellulaire des maladies musculaires. […].

OMNIlife science™, Inc. obtient l'homologation 510(k) de la FDA pour son dispositif robotique révolutionnaire d'équilibrage des tissus destiné à sa plateforme technologique OMNIBotics®

OMNIlife science, Inc., le 07 septembre 2017 : Cette technologie décisive permet aux chirurgiens orthopédiques d'allier la précision de la coupe osseuse assistée par robot à la gestion active des tissus mous […].

Implantation d’un sternum CERAMIL® chez une enfant de 9 ans à Marseille

Implantation d’un sternum CERAMIL® chez une enfant de 9 ans à Marseille

I.CERAM, le 14 mai 2018 : I.CERAM, spécialiste des implants en céramique à la biocompatibilité remarquable, annonce la première implantation d’un sternum en céramique chez une enfant de neuf ans née sans sternum suite à une agénésie (développement incomplet lors de la période fœtale). […].

Une enzyme associée au cancer de l’estomac et à l’ostéoporose a été observée en détail pour la première fois

Une enzyme associée au cancer de l’estomac et à l’ostéoporose a été observée en détail pour la première fois

Institut Laue-Langevin , le 25 mai 2018 : L’enzyme PKG II est associée au cancer de l’estomac, qui cause 754 000 décès par an dans le monde [1]. Pour la première fois son processus d’activation a pu être examiné de façon très détaillée grâce à la cristallographie neutronique. La compréhension de ces mécanismes permettra à l’avenir de développer des médicaments contre le cancer de l’estomac et l’ostéoporose […].

La FDA américaine approuve l’ONTRUZANT® (trastuzumab-dttb), le premier médicament contre le cancer, de Samsung Bioepis aux États-Unis

La FDA américaine approuve l’ONTRUZANT® (trastuzumab-dttb), le premier médicament contre le cancer, de Samsung Bioepis aux États-Unis

Samsung Bioepis Co., Ltd., le 21 janvier 2019 : L’ONTRUZANT® est le premier biosimilaire oncologique de Samsung Bioepis à obtenir l’approbation de la FDA, et il sera commercialisé et distribué aux États-Unis (É-U) par Merck, une société connue sous le nom de MSD en dehors des États-Unis et du Canada. […].

nuance

Les plus

12