nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Tour de taille

12 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Le tour de taille comme marqueur du risque de diabète

Caducee.net, le 19 mars 2005 : Le tour de taille serait un marqueur prédictif du risque de diabète plus fiable que l'indice de masse corporelle ou que le rapport tour de taille sur tour de hanche seuls. Ceci est la conclusion d'une étude parue l'American Journal of Clinical Nutrition. […].

La mesure du tour de taille est un indicateur possible du risque de maladie cardiovasculaire et de diabète

PR Newswire, le 23 octobre 2007 : PARIS, October 23 /PRNewswire/ -- Selon les résultats d'une étude internationale(1), la mesure du tour de taille peut être un indicateur du risque de maladie cardiovasculaire et plus particulièrement de diabète. […].

Un lien entre tour de taille et syndrome métabolique chez l'enfant

Caducee.net, le 02 août 2005 : La mesure du tour de taille pourrait être un moyen simple et efficace pour identifier les enfants qui présentent un risque cardiovasculaire et de diabète de type 2, d'après une étude publiée dans l'édition d'août de la revue Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine. […].

L’IMC et le tour de taille comme facteurs prédictifs de la répartition du tissu adipeux

Caducee.net, le 25 mars 2002 : Une recherche canadienne montre que chez l’homme comme chez la femme, le tour de taille ainsi que l’indice de masse corporelle (IMC) peuvent être des facteurs indépendants permettant de prédire la masse adipeuse abdominale, non abdominale ou viscérale, donc des outils permettant d’évaluer les risques liés au surpoids et à l’obésité. […].

Définir l’obésité à partir du tour de taille et de hanche

Caducee.net, le 06 novembre 2005 : La valeur du rapport du tour de hanche sur le tour de taille est un indicateur plus efficace du risque cardiovasculaire que le calcul de l’indice de masse corporelle, selon une étude parue cette semaine dans la revue médicale The Lancet. L’utilisation de ce paramètre pour définir l’obésité se traduit dans les populations par une augmentation du risque cardiovasculaire attribuable à l’obésité. […].

Un mètre : taille limite ?

Caducee.net, le 16 avril 2005 : Les personnes avec un tour de taille de plus d'un mètre ont un risque plus élevé de développer une résistance à l'insuline, une première étape dans l'évolution vers le diabète et les maladies cardiovasculaires. […].

Pour la Journée mondiale du coeur, faites un suivi de vos risques cardiométaboliques avec votre médecin : prévoyez un examen de la santé de votre coeur en 5 points

PR Newswire, le 25 septembre 2007 : PARIS, September 25 /PRNewswire/ -- Les résultats d'une enquête menée dans 28 pays qui coïncideront avec la Journée mondiale du coeur, le 30 septembre 2007, révèlent une augmentation de la prise de conscience des médecins à propos du lien entre trop de graisse autour de la taille (obésité abdominale) et l'apparition de diabète et de maladies cardiaques.(1) L'étude indique cependant que les médecins sont toujours davantage susceptibles de repérer et de traiter des facteurs de risques cardiovasculaires et métaboliques classiques, tel que le diabète de type 2, les taux élevés de cholestérol et l'hypertension que les facteurs de risques apparaissant tels que l'obésité abdominale, de faibles taux de bon cholestérol (Cholestérol HDL) et des taux élevés de graisse dans le sang (également connu sous le nom de triglycérides). De plus, plus de 80 pour cent des médecins ont le sentiment que leurs patients ne sont pas suffisamment informés à propos des manières de réduire leurs facteurs de risques des maladies cardiovasculaires et métaboliques (risques cardiométaboliques) afin de réduire leurs risques. […].

La Chine frappée par une obésité croissante

Caducee.net, le 16 avril 2005 : L'obésité gagne du terrain partout dans le monde. C'est notamment le cas de la Chine qui compte parmi ses habitants environ 18 millions d'obèses, 137 millions d'adultes en surpoids et 64 millions de personnes avec un syndrome métabolique et donc de réels risques cardiovasculaires. […].

Le rimonabant pour la perte de poids

Caducee.net, le 15 février 2006 : Le rimonabant, un inhibiteur sélectif du récepteur cannabinoïde de type 1, a été évalué dans un essai randomisé multicentrique. Il est apparu plus efficace que le placebo en termes de réduction de poids et de facteurs de risque cardiovasculaires. […].

De nouvelles preuves provenant du projet de mise à jour continue (CUP) du Réseau mondial du World Cancer Research Fund (WCRF) corroborent les recommandations de prévention du panel d'experts en ce qui concerne la graisse corporelle et l'alcool

PR Newswire, le 12 septembre 2010 : COURBEVOIE, France, September 13, 2010 /PRNewswire/ -- Aujourd'hui, lors d'une conférence internationale sur l'alimentation, l'activité physique, le poids et la prévention du cancer, deux importantes études scientifiques sur les causes du cancer de l'intestin seront présentées. Celles-ci soutiendront encore davantage les recommandations existantes pour la prévention du cancer émises par le Réseau mondial du World Research Fund (WCRF) dont le Fonds Mondial de Recherche Contre le Cancer (FMRC) est le membre français. […].

Le jus de canneberge peut aider à se protéger contre les facteurs de risque associés aux maladies cardiaques et au diabète

Ocean Spray, le 30 juin 2015 : Une étude conclut que la canneberge, riche en polyphénols, constitue une solution durable favorable à la santé […].

Objectif 72 de la loi relative à la politique de Santé Publique: «Diminution de la fréquence et de la sévérité des séquelles fonctionnelles associées aux accidents vasculaires cérébraux» d’ici 2008

Dr BOUSSER, DRVACHERON, le 12 décembre 2004 : Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) constituent la première cause de handicap acquis chez l’adulte, la deuxième cause de démence, la troisième cause de décès et ils génèrent un co ût socio-économique considérable. […].

nuance

Les plus