nuance

La prématurité est liée à une réduction du volume de certaines régions cérébrales et à un déficit cognitif

Des chercheurs ont mesuré par IRM le volume de certaines régions du cerveau chez des enfants prématurés pour le comparer à celui d'enfants nés à terme. Les prématurés présentent à l'âge de huit ans une réduction significative du volume de plusieurs régions, associée à un QI plus faible que celui des enfants nés à terme.

Cette étude a été dirigée par le Dr Bradley Peterson de l'Université de Yale et a été publiée dans le Journal of American Medical Association du 18 octobre.

Vingt-cinq enfants de huit ans, nés prématurés, ont participé à cette étude. Le volume de différentes régions cérébrales a été évalué par IRM et comparé à celui de 39 sujets contrôles du même âge, mais nés à terme.

Tout en prenant compte d'une réduction globale du cerveau des prématurés, l'analyse morphométrique (contrôlée pour le sexe et la taille) a montré, chez les enfants nés prématurés, une réduction du volume des régions suivantes : noyaux gris centraux, corps calleux, noyau amygdalien, hippocampe et cervelet.

Pour les régions où une différence a été notée, les volumes étaient positivement corrélés au QI.

Ces données indiquent que la prématurité est associée à des anomalies morphologiques régionales observables pendant l'enfance et à un retard cognitif. Les mécanismes qui contribuent à cet arrêt de la maturation de certaines zones du cerveau restent à identifier.

De plus, d'autres études portant sur un effectif plus large permettront de préciser la validité de l'association entre la réduction du volume de ces zones cérébrales et la diminution des capacités cognitives des prématurés.

Source : JAMA 2000;284:1939-1947, 1973-1974

Descripteur MESH : Gynécologie , Obstétrique , Pédiatrie , Cerveau , Qi , Association , Cervelet , Corps calleux , Hippocampe , Noyaux gris centraux , Sexe

nuance

Recherche scientifique: Les +