Rougeole : 40 millions d’enfants sont menacés faute de couverture vaccinale

illustrationSelon un nouveau rapport de l’OMS et des CDC, la couverture vaccinale contre la rougeole a diminué drastiquement en 2021 en raison des perturbations induites par la pandémie de Covid-19. 61 millions de doses ont ainsi été reportées et près de 40 millions d’enfants seraient dangereusement exposés.

Selon l’OMS, il s’agit là d’un recul important qui enraye les progrès accomplis pour éliminer durablement la rougeole dans le monde et laisse des millions d’enfants sensibles à l’infection.

« Le nombre record d’enfants sous-vaccinés et sensibles à la rougeole illustre les dommages profonds que les systèmes de vaccination ont subis pendant la pandémie de COVID-19 », a déclaré la Directrice des CDC, la Dre Rochelle P. Walensky.

En 2021 9 millions de cas de rougeole ont été dénombrés de par le monde. 128 000 décès étaient imputables à la maladie. 22 pays ont connu des flambées épidémiques. Les reculs de la couverture vaccinale, l’affaiblissement de la surveillance et les grandes flambées épidémiques qui persistent en 2022 positionnent à un niveau imminent la menace que constitue la rougeole.

Pour l’OMS, la situation est grave : la rougeole est l’un des virus les plus contagieux, mais aussi une maladie presque entièrement évitable par la vaccination. Une couverture de 95 % ou plus par les deux doses de vaccin est nécessaire pour créer une immunité collective afin de protéger les communautés et de parvenir à éliminer durablement la rougeole. Or, à l’échelle mondiale, nous sommes bien loin de ces niveaux : seuls 81 % des enfants ont reçu leur première dose et seuls 71 % d’entre eux ont reçu la deuxième. Il s’agit là des taux de couverture mondiale les plus bas enregistrés depuis 2008 pour la première dose de vaccin antirougeoleux.

« Depuis trois ans, nous tirons la sonnette d’alarme sur la baisse des taux de vaccination et le risque croissant qu’elle fait peser sur la santé des enfants dans le monde.Les disparités croissantes de couverture vaccinale font que la rougeole (la maladie meurtrière la plus contagieuse, bien qu’évitable par la vaccination) se propage et cause des maladies et des décès.Nous avons une occasion à saisir pour rattraper d’urgence le terrain perdu dans la vaccination antirougeoleuse et protéger chaque enfant.Il est temps d’agir de manière résolue. » Ephrem Tekle Lemango, Chef de la vaccination, UNICEF.

Descripteur MESH : Rougeole , Vaccination , Maladie , Virus , Risque , Temps , Immunité , Enfant , Santé

Epidémiologie: Les +