nuance

Flambée de fièvre jaune à Abidjan : l'OMS demande la contribution des Etats membres

L'Organisation mondiale de la santé a lancé hier un appel pour récolter les fonds nécessaires à une campagne de vaccination massive contre la fièvre jaune. Plusieurs cas se sont déclarés récemment à Abidjan et la situation est urgente selon l'OMS.

"L'OMS invite aujourd'hui la communauté internationale à fournir une aide d'urgence pour l'achat et la livraison de vaccins", a déclaré David Heymann, chargé à l'OMS de la question des maladies transmissibles.

"L'OMS appuiera toutes les mesures nécessaires pour mettre fin rapidement à ce qui pourrait déboucher sur une véritable tragédie humaine". Les vaccinations doivent débuter le plus tôt possible car le vaccin ne protège les personnes que sept à dix jours après la vaccination.

Un montant de 2,9 millions de dollars US est nécessaire pour assurer les mesures de vaccinations décidées par l'OMS et le gouvernement de Côte d'Ivoire. Trois millions de doses sont prévues. Outre les problèmes d'acheminement rapide des différents lots identifiés, il faudra aussi veiller au recrutement et à la formation des personnels chargés des vaccinations.

Dans un communiqué, l'OMS précise que plusieurs cas confirmés de fièvre jaune ont été diagnostiqués autour d'Abidjan mais aussi ailleurs. Sur les 20 cas potentiels, six ont été confirmés et quatre ont conduit au décès.

Cependant, le manque de donnée exhaustive sur la situation épidémiologique et sanitaire laisse penser que ces cas seraient en réalité plus nombreux. Par ailleurs, il faut aussi prendre en compte le délai d'incubation qui varie de trois à sept jours.

Source : OMS

Descripteur MESH : Fièvre , Fièvre jaune , Vaccination , Organisation mondiale de la santé , Santé , Gouvernement , Maladies transmissibles , Personnes , Vaccins

nuance

Recherche scientifique: Les +