nuance

Des bactériophages pour traiter une septicémie à Enterococcus faecium résistant à la vancomycine

L'émergence de souches bactériennes multirésistantes a conduit les chercheurs à envisager des solutions alternatives aux traitements antibiotiques. Une équipe rapporte que l'injection d'une préparation de bactériophages sélectionnés permet de sauver des souris victimes d'une septicémie à Enterococcus faecium résistant à la vancomycine (EFRV). Selon les chercheurs à l'origine de cette expérience, cette approche mériterait d'être plus étudiée.

Les infections à EFRV représentent un risque important d'endocardites ou de septicémie notamment chez les sujets immunodéprimés. Dans un article publié dans la revue Infection and Immunity de janvier 2002, Biswajit Biswas (National Institutes of Health) et ses confrères montrent comment des septicémies dues à cette bactérie peuvent être traitées par l'injection d'une préparation de bactériophages.

Les auteurs ont utilisé des bactériophages selon leur capacité à lyser des isolats cliniques d'EFRV. Dans leurs expériences, les souris ont reçu une injection d'EFRV qui entraîne une septicémie chez l'animal et conduit au décès en 48 heures.

Il est toutefois possible de sauver 100 % des animaux infectés grâce à une seule injection d'une préparation de bactériophages dans les 45 minutes qui suivent l'infection par EFRV. Par ailleurs, toutes les souris traitées de façon adéquate par cette approche dans les cinq premières heures peuvent être sauvées.

"Même lorsque le traitement était retardé à un stade où les animaux étaient moribonds, environ 50 % d'entre eux ont été sauvés par une seule injection de cette préparation de phages", écrivent les auteurs dans leur publication. "L'émergence de souches bactériennes résistantes aux antibiotiques nécessite l'exploration de thérapies bactériennes alternatives".

"Dans cette étude, nous rapportons l'isolement de bactériophages qui sont sûrs et efficaces en tant qu'agents bactéricides chez des animaux qui ont reçu une infection létale d'EFRV", concluent-ils. "Ces résultats suggèrent un nouvel examen des applications potentielles des bactériophages dans la médecine occidentale".

Source : Infection and Immunity 2002;70:204-10. American Society for Microbiology.

Descripteur MESH : Bactériophages , Bactériologie , Solutions , Vancomycine , Animaux , Infection , Médecine , Risque

nuance

Recherche scientifique: Les +