nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Animaux

478 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

VGX-100 de Circadian inhibe de manière significative la croissance de la tumeur dans les modèles animaux du cancer humain

Businesswire, le 16 avril 2010 : VGX-100 est un anticorps monoclonal 100 % humain ciblant le facteur de croissance VEGF-C. VGX-100 inhibe le développement des vaisseaux sanguins indispensables à la croissance de la tumeur. VGX-100 peut de plus inhiber la prolifération cancéreuse (métastase) en supprimant le développement des vaisseaux lymphatiques. […].

Le contact avec des animaux domestiques pourrait réduire le risque allergique

Caducee.net, le 28 août 2002 : Etre exposé à au moins deux chiens ou chats avant l’âge d’un an semble réduire le risque de développer plus tard une sensibilisation allergique à ces animaux et à d’autres allergènes courants. Ceci est la conclusion d’une étude qui paraît aujourd’hui dans la revue américaine Journal of American Medical Association. […].

Mieux réguler l'usage des antibiotiques pour les animaux d'élevage

Caducee.net, le 18 octobre 2001 : Pas moins de trois articles publiés dans le dernier New England Journal of Medicine s'intéressent aux conséquences des antibiotiques utilisés pour l'élevage des animaux destinés à la consommation humaine. Conduits surtout aux Etats-Unis, ces travaux montrent que la présence d'organismes pathogènes résistants n'est pas rare. Ces résistances, vraisemblablement imputables aux antibiotiques utilisés pour l'élevage, soulignent le besoin d'un contrôle précis de leur utilisation dans ce cadre. […].

Maladie de Chagas : éviter les animaux au domicile pour réduire le risque d'infection

Caducee.net, le 24 juillet 2001 : D'après une étude récente, maintenir les poulets et surtout les chiens en dehors de chambres à coucher permettrait de réduire le risque d'infection par l'agent de la maladie de Chagas. Publié dans la revue Science, ce travail montre ces animaux constituent un support important pour les insectes vecteurs du parasite. […].

Les Origines De La Biotechnologie Alimentaire

EUFIC, le 01 janvier 2000 : La biotechnologie, c'est-à-dire l'utilisation d'organismes vivants pour fabriquer des produits, améliorer des végétaux ou des animaux, ou développer des microbes pour des applications spécifiques, permet d'améliorer les rendements agricoles et d'obtenir une production alimentaire durable au XXIe siècle. Bien que son objectif d'amélioration des aliments existant actuellement soit analogue à celui des techniques de culture, d'élevage et de fermentation traditionnelles implantées de longue date, la biotechnologie moderne en diffère cependant par son plus grand potentiel de réalisation rapide de cet objectif et par le plus vaste champ ouvert aux améliorations. […].

BASi lance le système d’échantillonnage in vivo automatisé Culex®-L, pour animaux de grande taille

Businesswire, le 29 octobre 2008 : Baptisé Culex-L, le nouveau système utilise le même concept que le système pour rongeurs populaire Culex de BASi, dans lequel un harnais novateur donne à l’animal une liberté de mouvement quasiment complète, tout en permettant un dosage et un échantillonnage gérés par ordinateur via un cathéter implanté, et ce, sans intervention humaine. […].

CorAssist prouve l'efficacité de son dispositif sur des animaux et présente une innocuité de 3 mois chez l'homme

Businesswire, le 19 septembre 2008 : Après avoir travaillé pendant quatre ans en étroite collaboration avec les chercheurs du Technion – l'Institut israélien de Technologie de Haïfa, CorAssist a adapté avec succès un modèle canin de dysfonction diastolique aiguë, développé par le Dr. Margaret Redfield de la Mayo Clinic, dans le premier modèle cochon nain de dysfonction diastolique chronique. […].

Une étude de CSL Behring sur des modèles animaux montre la faisabilité de développer un FVIIa recombinant à demi-vie prolongée conservant une activité biologique

PR Newswire, le 10 décembre 2007 : ATLANTA, December 10 /PRNewswire/ -- CSL Behring a annoncé aujourd'hui les résultats d'une pré-étude clinique montrant pour la première fois qu'il est possible de fusionner génétiquement le facteur VIIa (FVIIa) avec l'albumine humaine, prolongeant la demi-vie de cette protéine thérapeutique, tout en conservant son activité biologique. Dans cette étude, qui a été présentée au 49ème congrès et exposition annuels de la Société américaine d'hématologie (ASH), la demi-vie de la protéine de fusion albumine-VIIa recombinant (rVIIa-FP) a montré être prolongée de 6 à 9 fois par rapport au type sauvage rFVIIa. En outre, le rVIIa-FP a montré une activité biologique comparable au type sauvage rFVIIa. […].

Le NIH aide à la création de nouveaux modèles animaux des pathologies dues au diabète

Caducee.net, le 30 octobre 2001 : Le consortium des Mouse Models of Diabetic Complications du centre médical de l’université de Duke (Durham, EU) a reçu de la part du National Institute of Health une bourse d’un montant de plus de 3,5 millions de dollars pour aider à l’élaboration de nouveaux modèles murins aidant à la compréhension des pathologies cardiaques et rénales induites par le diabète. […].

La brucellose est endémique au Liban

Caducee.net, le 06 mars 2000 : Une étude, publiée dans le dernier numéro de la revue Médecine et Maladies Infectieuses, montre l’endémicité de la brucellose au Liban et indique que « la seule méthode effective pour contrôler la maladie chez l’homme est l’élimination des animaux infectés et la vaccination des animaux sains, en vue d’obtenir des produits animaux libres de brucellose ». […].

Vache folle en France : de nouvelles estimations

Caducee.net, le 14 décembre 2000 : Selon les calculs d'une épidémiologiste anglaise, au moins 1.200 animaux auraient été infectés par l'agent infectieux de l'ESB en France depuis 1987. Cet article publié aujourd'hui dans la célèbre revue Nature indique également que 49 animaux infectés auront été consommés pendant l'année 2000. Il faut souligner que ces résultats sont issus d'un modèle mathématique, qui en tant que modèle, présente donc des limitations. Néanmoins, il semble confirmer une sous-déclaration des cas d'ESB depuis le début de l'épidémie. […].

La minocycline ralentit la progression de la sclérose latérale amyotrophique (SLA)

Caducee.net, le 02 mai 2002 : Quelques études avaient déjà suggéré les propriétés neuroprotectrices de la minocycline, un antibiotique de la famille des tétracyclines, dans des modèles animaux de certaines maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson et la Chorée de Huntington (voir dépêches du 27/11/2001 et du 29/06/2000). Cette recherche publiée dans Nature relate l’action préventive de la minocycline dans la survenue des symptômes de la SLA modélisée chez la souris, ainsi qu’une augmentation de la survie des animaux. […].

Recrudescence de la leptospirose en France métropolitaine au cours de l’été 2003 ?

INVS, le 12 octobre 2004 : La leptospirose est une zoonose due à plusieurs sérogroupes de l’espèce Leptopspira interrogans, pouvant atteindre l’homme par contamination, soit directe par contact avec des animaux infectés, soit indirecte par contact avec des eaux ou d’autres produits souillés par les urines des animaux infectés [1]. […].

Bilan de la crise sur la dioxine décelée dans des denrées d'origine animale en provenance de Belgique

NOTRE ALIMENTATION, le 01 janvier 2000 : La présence de dioxines dans de la graisse belge destinée à la fabrication d'aliments pour animaux expédiée en France le 21 janvier 1999, qui n'a été signalée par les autorités belges aux autorités françaises - par une télécopie adressée à la DGCCRF - que le 3 mai 1999, et le retrait du marché belge de tous les oeufs et poulets susceptibles d'être contaminés le 28 mai 1999, ont conduit les autorités communautaires à diffuser un message d'alerte ce même jour, qui a marqué le début de la "crise". […].

L'adiponectine : une nouvelle cible dans la résistance à l'insuline ?

Caducee.net, le 31 juillet 2001 : Dans l'édition de Nature Medicine du mois d'août, deux équipes de recherche décrivent l'action de l'adiponectine sur des souris obèses ou diabétiques, c'est à dire des animaux dont la sensibilité à l'insuline est très perturbée. L'adiponectine permet d'améliorer la sensibilité à l'insuline chez ces modèles animaux. Les chercheurs estiment que cette hormone constitue une cible prometteuse pour le traitement de la résistance à l'insuline et pour le diabète de type 2. […].

Celtic Pharma annonce les résultats précliniques selon lesquels XERECEPT(R) potentialise grandement l'activité d'inhibition de la tumeur de l'Avastin(R)

PR Newswire, le 20 avril 2010 : NEW YORK, LONDRES et les BERMUDES, April 20, 2010 /PRNewswire/ -- Celtic Pharmaceutical Holdings L.P. ("Celtic Pharma") a annoncé aujourd'hui lors de la 101e assemblée annuelle de l'AACR édition 2010 à Washington, DC les résultats de plusieurs études précliniques portant sur l'utilisation de XERECEPT(R) dans des modèles établis de tumeurs au sein, au colon et au cerveau. Ces études sur les animaux ont été menées à l'Université Duke (Duke University) et au Piedmont Research Center (institut de recherche Piedmont) où l'on a fait appel à des tumeurs humaines solides, y compris des xénotransplants de sein ou du colon ainsi que des xénotransplants de tumeurs cérébrales appartenant autant à des adultes qu'à des enfants. On a pu observer, pour tous les modèles, une réduction de la tumeur et une prolongation de l'espérance de vie statistiquement significatives à la suite du traitement par XERECEPT(R) et par Avastin(R) combinés, par rapport au simple traitement par Avastin(R). Dans le modèle du sein humain l'Avastin(R) et le Xerecept(R) employés seuls ont tous deux produit des effets antitumoraux semblables. Cependant, une fois l'Avastin(R) combiné au Xerecept(R), l'effet antitumoral s'est vu grandement accentué (p […].

Les dendrimères : un remède aux maladies inflammatoires chroniques ?

Caducee.net, le 07 mai 2011 : Vous avez dit dendrimères ? Derrière ce nom se cachent des molécules de synthèse à la forme d'un arbre dont les multiples propriétés sont étudiées par les chercheurs du monde entier. Les chercheurs de l'Inserm, de l'Université Toulouse III - Paul Sabatier et du CNRS au sein du Centre de Physiopathologie de Toulouse Purpan et du Laboratoire de Chimie de Coordination ont démontré les effets d'une nouvelle famille de dendrimères sur le système immunitaire. L'injection intraveineuse de dendrimères supprime l'inflammation au niveau de l'articulation et empêche les phénomènes de destruction du cartilage et d'érosion osseuse dans deux modèles animaux qui miment la polyarthrite rhumatoïde humaine.Ce travail publié dans Science Translational Medicine est une première démonstration de l'efficacité de ce type de molécules et ouvre des perspectives dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. […].

L’Emergence du virus EBOLA chez l’homme : un long processus pas totalement élucidé

L’Emergence du virus EBOLA chez l’homme : un long processus pas totalement élucidé

Eric LEROY, le 19 mai 2015 : Le virus Ebola cause régulièrement depuis 1976 des petites épidémies meurtrières généralement maitrisées en quelques mois. Alors que seule l’Afrique Centrale en avait été victime jusqu’alors, une épidémie à virus Ebola d’une ampleur extraordinaire embrase dramatiquement plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest depuis le mois de décembre 2013 principalement en raison des défaillances majeures dans la mise en œuvre des mesures visant à empêcher les transmissions interhumaines du virus. […].

nuance

Les plus