nuance

Un vaccin prometteur contre la maladie d’Alzheimer

Des expériences menées chez des souris utilisées comme modèles de la maladie montrent qu’un nouveau type de vaccin à ADN, non viral, donne des résultats encourageants.

Les résultats détaillés de cette étude viennent de faire l’objet d’un article dans les publications avancées des Comptes Rendus de l’Académie des Sciences des USA (PNAS). « En résumé, nous avons démontré que les vaccins à ADN porteurs de la séquence du peptide Aβ sont efficaces et sûrs pour réduire le poids du peptide Aβ chez des souris modèle et qu’ils sont donc prometteurs comme traitement vaccinal contre la maladie d’Alzheimer chez l’homme », écrivent les chercheurs.

Selon les données publiées, ce vaccin prototype permet de réduire de 15,5% et 38,5% les dépôts de peptide amyloïde Aβ chez des souris âgées de sept et 18 mois respectivement, comparées à des souris non traitées. De plus, cette approche peut être appliquée dans des protocoles prophylactiques ou thérapeutiques avec une réduction de 40% à 50% des dépôts de Aβ dans le cortex cérébral et l’hippocampe.

Enfin, ce vaccin, contrairement à ce qui avait été observé avec d’autres stratégies vaccinales, n’a pas été associé à des complications neurologiques, ajoutent les chercheurs.

Source : PNAS 2006. www.pnas.org/cgi/doi/10.1073/pnas.0600966103

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Maladie , ADN , Amyloïde , Cortex cérébral , Publications , Reproduction , Vaccins , Vaccins à ADN

nuance

Recherche scientifique: Les +