nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Amyloïde

76 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Star Scientific annonce une collaboration avec le Roskamp Institute en ce qui concerne la découverte de la protéine bêta-amyloïde et la maladie d'Alzheimer

PR Newswire, le 12 avril 2010 : GLEN ALLEN, Virginie, April 12, 2010 /PRNewswire/ -- Star Scientific (Nasdaq : CIGX) a annoncé aujourd'hui avoir conclu une « entente sur la recherche et les redevances » avec SRQ Bio, LLC, la société affilée au Roskamp Institute, selon laquelle l'institut mènera des recherches sur un composé mis au point par sa filiale Rock Creek Pharmaceutical, lequel pourrait être utilisé dans le traitement de la maladie d'Alzheimer selon les chercheurs du domaine médical de l'institut. Les analyses préliminaires visant l'application du composé sur des cellules ont donné des résultats prometteurs. Le composé est également exploré plus en profondeur pour découvrir son utilité potentielle dans le traitement d'un grand nombre de troubles neurologiques, dont la maladie d'Alzheimer. Les analyses préliminaires du Roskamp Institute indiquent que le taux de protéines B-amyloïde diminue lorsque le composé développé par Rock Creek est appliqué sur les cellules. De plus, le composé semble favoriser la croissance de nouvelles cellules neuronales. Les résultats observés sur les cellules ne sont cependant pas nécessairement applicables aux analyses faites sur les humains; il faudra donc encore beaucoup de travail pour déterminer si le composé aura des effets significatifs sur la diminution de la protéine B-amyloïde chez l'humain. 5,3 millions d'Américains souffrent présentement de la maladie d'Alzheimer, et toutes les 70 secondes, une nouvelle personne est atteinte de la maladie d'Alzheimer en Amérique. En 2010, environ 500 000 nouveaux cas de la maladie seront répertoriés chaque année. Tragiquement, la maladie d'Alzheimer constitue la sixième cause la plus importante de mortalité au pays. De 2000 à 2006, le nombre de décès reliés à la maladie d'Alzheimer a augmenté de 47,1 %. […].

Alzheimer : un dysfonctionnement dans la clairance du peptide beta-amyloïde ?

Caducee.net, le 26 décembre 2000 : Des travaux viennent de montrer que le peptide beta-amyloïde (Aβ) est éliminé au niveau de barrière hémato-encéphalique via un transporteur nommé LRP-1 (LDL receptor-related protein 1) et que l'efficacité de cette élimination dépend de l'âge. Selon les auteurs, ce processus d'élimination pourrait être altéré chez les patients atteints de maladie d'Alzheimer, ce qui favorisait l'accumulation du peptide beta-amyloïde. […].

Alzheimer : éliminer le peptide beta-amyloïde directement dans le sang ?

Caducee.net, le 10 janvier 2003 : Des molécules capables de réduire la concentration de peptide beta-amyloïde dans le sang pourraient se révéler efficaces dans le traitement de la maladie d’Alzheimer chez l’homme. Une molécule de ce type a donné des résultats encourageants chez des souris utilisées comme modèle de la maladie. […].

Le peptide beta-amyloïde 1-42 et la protéine tau : des biomarqueurs de la maladie d’Alzheimer

Caducee.net, le 23 avril 2003 : La mesure du peptide beta-amyloïde 1-42 et de la protéine tau dans le liquide céphalorachidien (LCR) permet de dégager des profils différents chez les patients atteints de maladie d’Alzheimer et chez des sujets contrôles. La mesure de ces deux paramètres pourrait donc être utilisée dans le diagnostic ou le suivi de la maladie. […].

Peptide tau et β-amyloïde : des marqueurs de la maladie d’Alzheimer

Caducee.net, le 16 décembre 2003 : La mesure du peptide tau et du β-amyloïde dans le liquide céphalorachidien (LCR) permet d’affiner le diagnostic de la maladie d’Alzheimer, indique une étude parue dans les Archives of Neurology. […].

Intellect Neurosciences, Inc. obtient un brevet européen crucial concernant un traitement d'immunisation passive à la maladie d'Alzheimer par anticorps monoclonaux

PR Newswire, le 31 juillet 2008 : NEW YORK, July 31 /PRNewswire/ -- Intellect Neurosciences, Inc. (OTC Bulletin Board : ILNS) a annoncé aujourd'hui qu'elle a obtenu un brevet européen concernant la plate-forme d'anticorps monoclonaux ANTISENILIN(R) développée par la société pour traiter la maladie d'Alzheimer. Les droits du brevet délivré couvrent les anticorps « spécifiques d'extrémité franche » ANTISENILIN(R) qui se lient à la bêta-amyloïde et l'utilisation de ces anticorps pour la prévention ou l'inhibition de la progression de la maladie d'Alzheimer. Cette technologie est conçue pour favoriser l'élimination de la bêta-amyloïde qui s'accumule pour atteindre des concentrations toxiques dans le cerveau des patients atteints de la maladie d'Alzheimer tout en réduisant les effets indésirables potentiels. Il est important de noter que ces médicaments évitent de se lier et donc d'interférer potentiellement avec les fonctions de la protéine précurseur amyloïde qui est un important régulateur physiologique du corps et qui est impliquée dans le contrôle de fonctions cérébrales essentielles ainsi que dans la coagulation sanguine. La société a récemment divulgué qu'elle a accordé une licence à redevance à Wyeth and Elan Pharma International Ltd. concernant les brevets et les applications de brevet liées aux anticorps et aux méthodes de traitement de la maladie d'Alzheimer, notamment le Bapineuzumab, qui fait actuellement l'objet d'essais cliniques de phase 3. La société conserve la capacité d'accorder d'autres licences pour sa technologie d'anticorps monoclonaux ANTISENILIN(R) inventée par le Dr Daniel Chain, président et directeur général de la société. Des brevets ANTISENILIN(R) ont déjà été délivrés en Chine, au Japon et dans d'autres pays. […].

Alzheimer : deux résultats fondamentaux marquants

Caducee.net, le 24 septembre 2006 : Des recherches viennent de montrer que des traitements susceptibles d’empêcher la formation du peptide β-amyloïde pourraient également avoir pour effet secondaire d’empêcher la formation des gaines de myéline. De plus, il semble que le peptide β-amyloïde présente des propriétés proches de celles du prion. […].

Alzheimer : une découverte qui peut bouleverser la thérapeutique

Caducee.net, le 23 octobre 1999 : Après des années de recherche intensive, des chercheurs sont enfin parvenus à cloner et caractériser une des deux enzymes impliquées dans le clivage de la protéine précurseur bêta amyloïde (APP) qui donne naissance au peptide amyloïde qui s’accumule dans le cerveau des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. […].

Maladie d’Alzheimer: la protéine précurseur de l’amyloïde (APP) jouerait un rôle essentiel dans le trafic intracellulaire

Caducee.net, le 06 décembre 2001 : Des chercheurs californiens fournissent aujourd’hui dans la revue Nature une fonction physiologique de APP, responsable de par sa mauvaise maturation, du dépôt anormal de la protéine amyloïde β (Aβ) dans le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. APP, qui n’est pas clivé en amyloïde normale lors de la maladie, serait une protéine intervenant dans le transport antérograde des molécules au sein des neurones. Sa dysfonction pourrait entraîner la mort cellulaire des neurones par arrêt du trafic intracellulaire, fonction essentielle dans un neurone. […].

Progrès dans la recherche mondiale de marqueurs sanguins de la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence

Progrès dans la recherche mondiale de marqueurs sanguins de la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence

Alzheimer's Association, le 15 juillet 2019 : LOS ANGELES, 15 juillet 2019 /PRNewswire/ -- Des progrès importants dans la recherche mondiale de technologies de test sanguin pour la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence ont été rapportés lors de la conférence internationale de l'Alzheimer's Association (AAIC) 2019 à Los Angeles. […].

La somatostatine : une piste sérieuse dans l'Alzheimer

Caducee.net, le 22 mars 2005 : Un groupe de recherche japonais vient d'établir un lien direct entre la somatostatine et le peptide amyloïde dans la maladie d'Alzheimer. La décroissance de ce neuropeptide au cours du vieillissement déclencherait l'accumulation du peptide amyloïde Aβ. Des voies thérapeutiques sont envisagées. […].

Diagnostic de la maladie d'Alzheimer : un premier pas vers la détection des plaques séniles in vivo

Caducee.net, le 20 juin 2000 : Des chercheurs de l'Université de Philadelphie ont testé un marqueur des plaques séniles qui présente apparemment les propriétés requises pour l'identification des dépôts de peptide β-amyloïde chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer. A terme, cette sonde nommée BSB pourrait être radiomarquée et permettre la visualisation des plaques séniles par SPECT (tomographie d'émission monophotonique) ou TEP (tomographie par émission de positon). Un radio-traceur de ce type serait particulièrement utile pour l'évaluation in vivo de traitements destinés à limiter la formation des plaques séniles. […].

Des chocs crâniens répétés ont un effet direct sur les marqueurs de la maladie d'Alzheimer

Caducee.net, le 17 janvier 2002 : Des chercheurs de l'Université de Pennsylvanie ont montré comment des traumatismes crâniens modérés et répétés peuvent accélérer l'évolution de la maladie d'Alzheimer. En étudiant des souris prédisposées à la maladie d'Alzheimer, ils ont découvert que ce type de trauma augmentait la production et le dépôt de peptide amyloïde-bêta ainsi que le niveau de marqueurs du stress oxydatif. Leurs résultats sont publiés dans le Journal of Neuroscience du 15 janvier. […].

ProteoTech entreprend des essais cliniques humains sur Exebryl-1(R) pour le traitement de la maladie d'Alzheimer

PR Newswire, le 07 août 2008 : KIRKLAND, Washington, August 7 /PRNewswire/ -- ProteoTech Inc. (ProteoTech) a annoncé aujourd'hui qu'elle avait répondu à toutes les exigences réglementaires relatives à la soumission d'un nouveau médicament de recherche (NMR), et reçu l'autorisation de la FDA pour le lancement d'un essai clinique humain de phase I sur Exebryl-1(R), un nouveau médicament de petite taille moléculaire ciblant l'accumulation de la protéine bêta-amyloïde toxique pour le traitement de la maladie d'Alzheimer. ProteoTech a entrepris son essai clinique humain de phase I le 29 juillet 2008. […].

Alzheimer : l’immunothérapie remise en question ?

Caducee.net, le 18 novembre 2002 : L’immunisation contre le peptide beta-amyloïde a donné jusqu’ici des résultats encourageants chez des souris modèle de la maladie d’Alzheimer. Cependant, une étude menée sur un modèle plus fidèle montre que cette approche d’immunisation pourrait augmenter le risque d’hémorragie cérébrale. […].

Vers une détection précoce du risque de maladie d’Alzheimer

Caducee.net, le 20 novembre 2002 : Une modification des concentrations en protéines tau et peptide beta-amyloïde 42 peut être détectée chez les patients qui ont un léger trouble cognitif qui progresse vers la maladie d’Alzheimer, selon une étude parue dans le numéro de novembre des Archives of Neurology. […].

Un nouveau marqueur de la maladie d’Alzheimer

Caducee.net, le 17 septembre 2003 : Le diagnostic de la maladie d’Alzheimer est délicat aux premiers stades de la maladie. Selon de nouveaux travaux, doser la protéine tau phosphorylée (phospho-tau) et le peptide beta-amyloïde 42 dans le liquide céphalorachidien (LCR) permet d’améliorer la précision du diagnostic. […].

Une nouvelle voie pour un dépistage précoce de la maladie d'Alzheimer

Caducee.net, le 31 juillet 2000 : Un peptide β-amyloïde radiomarqué et légèrement modifié permet de détecter les plaques séniles in vivo chez des modèles de souris transgéniques. Cette technologie, appliquée à l'humain, pourrait à terme être envisagée pour un diagnostic précoce de la maladie avant l'apparition du déclin cognitif. […].

nuance

Les plus