nuance

Mise en garde contre les additifs alimentaires

L’emploi d’additifs et de colorants alimentaires parait favoriser les comportements hyperactifs chez les enfants. Ceci est la conclusion d’une étude publiée dans les colonnes de la revue médicale The Lancet. Cet effet concerne divers degrés d’hyperactivité et pas seulement le Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité.

Une équipe menée par Jim Stevenson (Université de Southamptom) a étudié les effets de ces additifs sur le comportement des enfants dans le cadre d’une étude en double aveugle avec contrôle placebo. Plus de 150 enfants de trois ans et 144 enfants de 8/9 ans ont participé à l’étude et ont consommé des boissons contenant soit du benzoate de sodium et un ou deux mélanges (A et B) d’additifs/colorants alimentaires soit un placebo. Le comportement « hyperactif » était évalué d’après un score global calculé à partir des observations des enseignants et parents ainsi que par un test d’attention pratiqué chez les 8/9 ans.

Le mélange A a été associé à des effets plus marqués que le placebo chez les enfants de trois ans. Ce mélange avait d’ailleurs été utilisé dans une étude antérieure sur le sujet, rappellent les auteurs. Par contre, cette différence n’était pas significative pour le mélange B comparé au placebo. Une plus grande variation d’absorption a été observée dans ce cas.

Si l’on considère les enfants qui avaient consommé plus de 85% des boissons et pour lesquels il n’existait pas de données manquantes, les scores « d’hyperactivité » étaient ainsi significativement plus élevés pour la boisson A que pour le placebo chez les enfants des trois. Un résultat similaire était retrouvé pour la boisson A et B chez les 8/9 ans, détaillent les auteurs de l’étude. Ils soulignent aussi l’hétérogénéité des réponses individuelles aux additifs.

« Bien que l’utilisation de colorants artificiels dans la fabrication alimentaire puisse paraître superflue, il n’est en pas de même pour le benzoate de sodium qui a une importante fonction de conservateur. Les conséquences de ces résultats pour la réglementation de l’emploi des additifs alimentaires pourraient être substantielles », écrivent les auteurs en conclusion.

Source : www.thelancet.com Published online September 6, 2007 DOI:10.1016/S0140-6736(07)61306-3

SRCaducée.net©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Colorants alimentaires , Placebo , Benzoate de sodium , Boissons , Comportement , Sodium , Additifs alimentaires , Parents , Reproduction

nuance

Recherche scientifique: Les +