nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Antigène spécifique de la prostate

2 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Des nanoparticules contre les tumeurs de la prostate

Caducee.net, le 11 avril 2006 : Un groupe de chercheurs a mis au point des nanoparticules chargées d’un anticancéreux, le docétaxel, afin de cibler spécifiquement des tumeurs de cancer de la prostate. Les résultats des tests menés chez des souris apparaissent très encourageants. […].

FIRMAGON® (dégarélix) est non inférieur à la goséréline et bicalutamide sur la réduction du volume prostatique dans le cancer de la prostate et offre un meilleur soulagement des symptômes de l’appareil urinaire inférieur

Businesswire, le 28 février 2012 : L’essai de phase IIIb CS30 évaluait FIRMAGON® en tant qu’hormonothérapie néoadjuvante chez les hommes présentant un cancer de la prostate à risque intermédiaire ou élevé. En effet, une analyse récemment publiée montre que chez les patients présentant un cancer de la prostate localisé à haut risque ou localement avancé, une suppression androgénique avant la radiothérapie peut améliorer la mortalité spécifique liée à la maladie ainsi que la survie globale par rapport à la radiothérapie seule5. Les résultats à 12 semaines de l’essai CS30 ont montré la non-infériorité de FIRMAGON® par rapport à l’association goséréline et bicalutamide sur la réduction du volume prostatique (variation moyenne du volume prostatique : -36 % sous FIRMAGON® contre -35,3 % sous goséréline plus bicalutamide). Par ailleurs, FIRMAGON® a montré un soulagement supérieur des LUTS par rapport à la goséréline plus bicalutamide. L’incidence globale des événements indésirables (EI) était similaire dans les deux groupes ; les EI les plus fréquents correspondaient aux effets prévisibles de la suppression androgénique1. […].

nuance

Les plus