nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Biochimie

70 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Gilead prolonge son financement au centre de recherche scientifique Gilead à l’Institut de chimie organique et de biochimie de Prague

Businesswire, le 06 mai 2011 : En 1991 et 1992, Gilead a conclu des accords de licence avec l’IOCB à Prague et avec l’Institut de recherche médicale Rega de l’Université catholique de Louvain, en Belgique, couvrant une large gamme d’analogues de nucléotides biologiquement actifs. Plusieurs de ces composés nucléotidiques découverts grâce aux efforts de collaboration de recherche du Dr. Antonín Holý, de l’IOCB, et du Dr. Erik De Clercq, de l’Institut Rega, ont été développés par Gilead pour produire le Vistide® (cidofovir par injection) pour le traitement de la rétinite CMV chez les patients atteints du SIDA, le Viread® (fumarate de ténofovir disoproxil) pour le traitement de l’infection au VIH et à l’hépatite chronique B et le Hepsera® (adéfovir dipivoxil) pour le traitement de l’hépatite chronique B. […].

Helicobacter pylori, omeprazole et acidité gastrique

Caducee.net, le 01 février 2001 : Helicobacter pylori augmente l’efficacité anti-acide de l’omeprazole dans les cellules gastriques, d’après une étude allemande parue dans Gut. […].

Insuffisance cardiaque : nouvelle voie thérapeutique cellulaire

CNRS, le 03 décembre 2002 : A la suite d’une attaque cardiaque, des millions de cellules qui assuraient la fonction contractile du cœur sont détruites. En transplantant des cellules souches embryonnaires dans des cœurs post-infarctus de rat, une équipe de recherche du CNRS a réussi à orienter la différenciation des cellules vers une destinée cardiaque. L’expérience a montré une parfaite tolérance par l’animal hôte et une récupération de la fonction cardiaque. Bien que de nombreux travaux restent encore à faire, notamment sur les cellules souches embryonnaires humaines, ces résultats ouvrent une alternative à la greffe du myocarde, intervention chirurgicale lourde. L’expérience a été menée par l’équipe ? cellules ES et différenciation cardiaque ? sous la conduite de Michel Pucéat, au sein du ? Centre de recherches de biochimie macromoléculaire ? en collaboration avec l’équipe de André Terzic à la Clinique MAYO3 (Minnesota, Etats Unis). […].

Résistance aux chimiothérapies : une nouvelle piste

Caducee.net, le 08 juin 2011 : La molécule UA62784 serait capable d'empêcher in vitro la prolifération des cellules cancéreuses et de provoquer ainsi leur mort cellulaire. Son effet amplifierait celui d'autres molécules anti-cancéreuses actuellement utilisées cliniquement. Effectuée par l'équipe d'Ariane Abrieu, chercheuse Inserm au Centre de recherche en biochimie macromoléculaire (CNRS/Université de Montpellier 1 et 2), cette découverte permettrait de palier les phénomènes de résistance développés lors de certaines chimiothérapies. […].

Une maladie génétique infectieuse ?

Caducee.net, le 09 février 2009 : Serait-il possible d'attraper une maladie génétique par contamination ? En étudiant la maladie de Huntington, des chercheurs du Laboratoire d'enzymologie et biochimie structurales du CNRS, en collaboration avec l'équipe du Pr Ron Kopito de l'Université de Stanford, ont montré que la forme de la protéine huntingtine normale peut acquérir une forme anormale sans que le gène qui la code soit modifié. Ces chercheurs ont observé que des agrégats de huntingtine, caractéristiques de la maladie de Huntington, sont capables d'induire l'agrégation de la forme normale de la protéine. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature Cell Biology de février 2009. […].

Une équipe européenne parvient à protéger des souris de la diarrhée à rotavirus par immunisation nasale avec des ‘Virus-Like Particles’

Caducee.net, le 13 septembre 2000 : En association avec des chercheurs français de l’INRA et des biologistes suédois du Karolinska Institute, l’équipe de Jean-Pierre Kraehenbuhl de l’Institut suisse de recherche expérimentale sur le cancer et de l’Institut de biochimie de l’Institut de Lausanne rapportera dans le numéro daté du 1er octobre du Journal of Virology être parvenu à protéger la descendance de souris femelles vaccinées contre le rotavirus en administrant des pseudo-particules virales par voie nasale. […].

Parodontologie : une avancée en génétique

Caducee.net, le 01 décembre 1999 : Une équipe internationale annonce avoir identifié le gène de la maladie de Papillon-Lefèvre, une affection à transmission autosomique récessive qui se manifeste chez la plupart des malades par une kératodermie palmo-plantaire associée à une parodontite. Cette découverte génétique, couplée à d'autres avancées en biochimie, permet d’espérer dans un proche avenir des innovations en matière de prévention, de diagnostic et de traitement des parodontites. […].

Des chercheurs américains ont mis au point une préparation vaccinale expérimentale contre le SIDA en utilisant un rhabdovirus génétiquement modifié

Caducee.net, le 07 mars 2000 : Matthias Schnell et ses collaborateurs des départements de virologie humaine, biochimie, pharmacologie moléculaire, microbiologie et d’immunologie au Jefferson Medical College (Thomas Jefferson University de Philadelphie, USA) rapportent dans la dernière livraison de la revue américaine PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences) avoir mis au point, chez la souris, un vaccin expérimental contre le SIDA (VIH-1) en utilisant un virus de la rage génétiquement modifié, conçu pour exprimer la gp160 du VIH-1. […].

Le HTLV-II régule négativement la réplication du VIH-1 dans les PBMC stimulés par l’IL-2 chez les individus co-infectés

Caducee.net, le 05 mai 2000 : Publiée dans le dernier numéro de la revue américaine Blood, une étude de chercheurs italiens de l’Université de Parme, de l’Institut de biochimie génétique de Pavie et l’Université de Veronne vient de montrer que le virus HTLV-II régule négativement la réplication du VIH-1 dans les monocytes sanguins périphériques stimulés par l’IL-2 chez les individus co-infectés par l’intermédiaire de l’expression de la chimiokine MIP-1. […].

Luminex Corporation anime le sixième congrès annuel Planet xMap Europe 2008

Businesswire, le 02 octobre 2008 : « Planet xMAP Europe 2008 offre aux chercheurs et cliniciens un forum où ils se réunissent et partagent leurs idées sur la façon dont leur travail tire parti de la technologie de multiplexage xMAP », déclare Paul C. Ladestein, directeur en chef de l’exploitation européenne de Luminex. « Nous avons toute une panoplie d’orateurs passionnants cette année, représentatifs des disciplines de recherche de base, de découvertes de médicaments et de diagnostic moléculaire. Il sera très intéressant de savoir comment ils appliquent la technologie xMAP de Luminex de façon innovante. » […].

Histoire de la médecine : sources d'information (1ère partie)

E.Faure, le 01 janvier 2000 : Rappels : les grandes périodes de l'histoire de la médecine […].

KCI renforce ses capacités de recherche et de développement avec l’ouverture d’un centre de recherche et de technologie avancées

Businesswire, le 13 juillet 2010 : Le centre RTA de KCI servira de centre d’innovation qui examinera des technologies et des traitements médicaux émergents en vue d’accélérer le développement et la commercialisation de ses produits. Il soutiendra la mission de la société qui est de rétablir la santé des patients tout en aidant les prestataires à réduire le coût total de leurs soins. […].

Cancer du col de l'utérus : vers un vaccin thérapeutique

CNRS, le 17 janvier 2005 : L'efficacité chez l'animal d'un candidat-vaccin pour le traitement des cancers du col de l'utérus vient d'être démontrée par des chercheurs de l'Institut Pasteur associés à l'Inserm et au CNRS et par la société BT PHARMA*, start-up de l'Institut Pasteur. Ce vaccin thérapeutique est dirigé contre un papillomavirus à l'origine de la majorité des cancers cervicaux. Ces résultats publiés dans Cancer Research, vont permettre la mise en place d'essais cliniques chez l'homme. Rappelons qu'à l'échelle planétaire, le cancer du col de l'utérus est le deuxième cancer le plus fréquent chez la femme. […].

Dysfonction érectile : une nouvelle cible thérapeutique

Caducee.net, le 29 octobre 1999 : Des chercheurs américains rapportent dans le numéro daté de novembre de Nature Structural Biology avoir identifié une nouvelle cible potentielle dans le traitement des dysfonctions érectiles : l’enzyme arginase. […].

Le biologiste de l'Université Rockefeller Michael W. Young reçoit le prix Nobel pour ses travaux précurseurs sur le rythme circadien

Le biologiste de l'Université Rockefeller Michael W. Young reçoit le prix Nobel pour ses travaux précurseurs sur le rythme circadien

The Rockefeller University, le 03 octobre 2017 : NEW YORK, le 3 octobre 2017 /PRNewswire/ -- La Fondation Nobel a annoncé aujourd'hui à Stockholm, en Suède, que le Prix Nobel de physiologie ou médecine a été décerné cette année au biologiste de l'Université Rockefeller Michael W. Young, qui a découvert le mécanisme moléculaire du rythme circadien réglant les horloges biologiques qui régulent le sommeil, les comportements alimentaires et le métabolisme. Il partage le prix avec Jeffrey C. Hall et Michael Rosbash de l'Université Brandeis. […].

La cycline B1 identifiée comme antigène tumoral

Caducee.net, le 06 novembre 2001 : Des scientifiques de l'Ecole de médecine de l'Université de Pittsburgh ont récemment démontré que la cycline B1 se présentait comme un antigène tumoral dans certaines tumeurs. Les chercheurs espèrent qu'elle pourra être utilisable pour la mise au point de vaccins antitumoraux. […].

L'apoptose en cancérologie : un phénomène observable par IRM

Caducee.net, le 20 novembre 2001 : Des chercheurs de l'Université de Cambridge ont mis au point un marqueur qui permet par IRM de détecter les cellules en apoptose. Ils estiment que cet outil pourrait être utile en cancérologie car il a été montré que des tumeurs pouvaient répondre au traitement par le déclenchement de l'apoptose. […].

Autisme et caractéristiques cérébrales associées

Caducee.net, le 05 décembre 2001 : Selon une étude réalisée par le centre de l’autisme à l’université de Washington (EU), l’activité cérébrale des enfants autistes ne présenterait aucune variation lorsqu’on leur montre différentes expressions du visage sur une photographie. De plus, le cerveau des enfants autistes a été trouvé plus volumineux que la normale. […].

nuance

Les plus