nuance

Une équipe européenne parvient à protéger des souris de la diarrhée à rotavirus par immunisation nasale avec des ‘Virus-Like Particles’

En association avec des chercheurs français de l’INRA et des biologistes suédois du Karolinska Institute, l’équipe de Jean-Pierre Kraehenbuhl de l’Institut suisse de recherche expérimentale sur le cancer et de l’Institut de biochimie de l’Institut de Lausanne rapportera dans le numéro daté du 1er octobre du Journal of Virology être parvenu à protéger la descendance de souris femelles vaccinées contre le rotavirus en administrant des pseudo-particules virales par voie nasale.

Ces auteurs ont utilisé deux types de virus-like particles (VLPs) construites soit à partir des protéines virales VP2 et 6 (VLP2/6), soit de de VP 2, 6, et 7 (VLP2/6/7) dérivées d’une souche de rotavirus, et associées ou non à la toxine cholérique.

Le rotavirus est une cause majeure de diarrhée infantile. L’obtention d’une immunité protectrice par vaccination chez les nouveau-nés est difficile du fait du temps trop court pour développer une réponse immunitaire avant d’être exposé à ce virus ubiquitaire.

Les chercheurs ont conçu une stratégie vaccinale basée sur le passage d’anticorps neutralisants de la mère au fœtus au cours de la grossesse et/ou pendant l’allaitement.

Les deux types de vaccins utilisés ont provoqué l’apparition d’anticorps dans le sang et dans le lait dirigés contre les VP respectifs.

Quatre jours après leur naissance, les souriceaux ont reçu une injection d’épreuve par voie orale avec le rotavirus.

Les petits rongeurs dont les mères avaient été immunisées avec le VLP2/6/7, mais pas avec le VLP2/6, ont été protégés contre la diarrhée à rotavirus.

La protection est assurée par les anticorps du lait maternel, pas par les anticorps sériques, indiquent les auteurs qui précisent par ailleurs ne pas avoir eu besoin d‘avoir recours à des adjuvants sur les muqueuses.

Administrés par voie intranasale, les VLP contenant la protéine VP7 “représentent un candidat vaccin prometteur pour protéger les nouveaux allaitant de la diarhhée à rotavirus, et ce même en l’absence d’adjuvant mucosal”, concluent les auteurs

Source : Journal of Virology, 2000; 74 : 8966-8971.

Descripteur MESH : Rotavirus , Diarrhée , Immunisation , Association , Biochimie , Suisse , Recherche , Virus , Anticorps , Lait , Protéines , Protéines virales , Mères , Sang , Immunité , Temps , Toxine cholérique , Vaccination , Vaccins , Grossesse

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib