nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Bronchiolite

15 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La bronchiolite du nourrisson

E.Faure, le 15 juin 2003 : La bronchiolite aiguë est une infection virale épidémique saisonnière, survenant chez des enfants de moins de deux ans. Elle correspond à une inflammation aiguë des bronchioles, les plus petits conduits respiratoires des poumons ce qui se caractérise par une obstruction bronchiolaire prédominante accompagnée de sibilants et/ou d'un wheezing (c'est à dire un sifflement caractéristique, très souvent audible à distance mais parfois perçu seulement à l'auscultation). La bronchiolite est très contagieuse, transmise de nourrisson à nourrisson et d'adulte à nourrisson. […].

Le point sur l’épidémie de bronchiolite en France

, le 12 décembre 2004 : L’épidémie de bronchiolite est actuellement en phase ascendante. […].

Rôle de l’IGF-1 dans la bronchiolite oblitérante chez les transplantés pulmonaires

Caducee.net, le 12 avril 2000 : Des résultats présentés par des immunologistes de l’hôpital Laënnec (Paris) et des pneumologues de l’hôpital Foch (Suresnes) dans la Revue des Maladies Respiratoires laissent envisager un rôle pour l’insulin-like growth factor (IGF-1) et de sa protéine de liaison IGFBP-3 dans les mécanismes fibrosants qui sous-tendent le syndrome de bronchiolite oblitérante, processus fibrosant irréversible des voies aériennes distales qui survient lors du rejet chronique après greffe pulmonaire. […].

La thérapie par l’Heliox semble efficace dans la bronchiolite infantile aiguë

Caducee.net, le 09 janvier 2002 : Une étude espagnole comparative prospective montre que chez les enfants atteints de bronchiolite sévère causée par le virus respiratoire syncitial (RSV), l’inhalation du mélange gazeux Heliox améliore la fonction respiratoire des enfants dans l’heure qui suit. […].

Bronchiolite du nourrisson : un lien avec le gène de
l'interleukine 8

Caducee.net, le 20 novembre 2000 : Les travaux de médecins anglais du John Radcliffe Hospital de Londres montrent que la sévérité de la bronchiolite chez le nourrisson serait déterminée par un facteur génétique lié au gène de l'interleukine 8. Selon leurs résultats, la fréquence de cette variation serait presque deux fois plus élevée chez les enfants où une bronchiolite a nécessité une hospitalisation. […].

Bronchiolite : des précautions simples pour éviter la transmission

INPES, le 27 septembre 2004 : Le ministère de la Santé et de la Protection sociale et l'INPES diffusent à partir du 27 septembre 2004, une campagne radio et un dépliant sur la prévention de la bronchiolite. […].

Bronchiolite du nourrisson : les recommandations de la HAS font débat

Bronchiolite du nourrisson : les recommandations de la HAS font débat

Caducee.net, le 25 novembre 2019 : Les recommandations de la HAS sur la prise en charge du premier épisode de bronchiolite aiguë chez le nourrisson de moins de 12 mois ne font pas l’unanimité particulièrement en médecine ambulatoire. Les représentants de la profession de Kinésithérapeute sont les premiers à tousser face à ce qu’ils considèrent comme une interprétation erronée des conclusions du rapport de la HAS, notamment des médias. Ils regrettent également le manque de place accordé à la profession de kinésithérapeute dans ces recommandations, ainsi qu’aux usagers. […].

Bronchiolite aiguë du nourrisson : la HAS publie de nouvelles recommandations

Bronchiolite aiguë du nourrisson : la HAS publie de nouvelles recommandations

Caducee.net, le 25 novembre 2019 : La Haute Autorité de Santé vient d’actualiser ses recommandations sur la prise en charge du premier épisode de bronchiolite aiguë chez le nourrisson de moins de 12 mois. Elle y définit 3 stades de gravité assortis de modalités de prise en charge graduées. Elle recommande avant tout un lavage de nez régulier et la surveillance des signes d’aggravation de l’état du nourrisson. Elle ne recommande ni les traitements médicamenteux ni la kinésithérapie respiratoire faute de preuve de leur efficacité. […].

Bronchiolite : 1779 passages aux urgences en semaine 40, les kinés sur le pied de guerre

Bronchiolite : 1779 passages aux urgences en semaine 40, les kinés sur le pied de guerre

Caducee.net, le 19 octobre 2021 : L’épidémie de bronchiolite a quelques semaines d’avance sur son calendrier habituel et accroit la tension déjà forte sur les structures hospitalières. D’après le dernier bulletin de Santé Publique France, 1779 enfants de moins de 2 ans ont été vus aux urgences en semaine 40. 643 ont été hospitalisés. […].

Contre le Covid-19, la grippe et les virus de l’hiver, gardons le réflexe des gestes barrières

Contre le Covid-19, la grippe et les virus de l’hiver, gardons le réflexe des gestes barrières

Ministère de la santé, le 26 octobre 2021 : L’automne s’installe avec un retour précoce et en force d’un cortège de maladies virales. La reprise de la vie sociale, le relâchement des gestes barrières associés à la circulation sur le territoire du virus de la bronchiolite et possiblement prochainement du virus de la grippe font craindre des épidémies saisonnières de plus grande intensité cette année. Dans la mesure également où ces virus n’ont que peu ou très peu circulé l’année dernière, les défenses immunitaires collectives naturelles sont moins solides cette année. […].

Très peu d’infections bactériennes infantiles liées au virus respiratoire syncitial (RSV)

Caducee.net, le 16 avril 2002 : Une large enquête américaine montre qu’il n’est pas nécessaire de prescrire des antibiotiques en intraveineuse à large spectre d’hôte dans la bronchiolite à RSV et/ou dans les pneumonies infantiles. En effet, aucun des enfants de l’étude n’a été atteint par une méningite bactérienne et moins de 2% d’entre eux ont montré une infection bactérienne sérieuse mais qui s’est avérée commune et facilement traitable. […].

E-santé : ResApp diagnostique les maladies respiratoires à l'aide d'un smartphone

E-santé : ResApp diagnostique les maladies respiratoires à l'aide d'un smartphone

Caducee.net, le 25 octobre 2016 : Développée à l'origine par le professeur Udantha Abeyratne de l'Université du Queensland, la technologie de ResApp repose sur l'analyse de la signature acoustique des sons de la toux pour en déduire des informations sur l'état des voies respiratoires. Elle permet aujourd'hui de diagnostiquer et mesurer la gravité d'un large éventail de maladies chroniques et aiguës telles que la pneumonie, l'asthme, la bronchiolite et la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO). […].

Le MeSH (Medical Subject Heading)

Dr LABREZE, le 08 octobre 2002 : Le Medical Subject Heading est un thesaurus* utilisé pour indexer de manière standard des articles scientifiques. Par extension, il est maintenant utilisé pour l'indexation de documents scientifique et médical.Créé par la National Library of Medicine (Université de Besthesda), il est mis à jour annuellement et traduit en plusieurs langues dont le Français. La maintenance de la version française est faite par l'INSERM (DISC : Département de l'information scientifique et de la communication, Kremlin Bicêtre - Paris). * thesaurus: liste normalisée et structurée de mots acceptés à l'indexation (les descripteurs) et d'équivalents. Les descripteurs sont reliés entre eux par des relations sémantiques exprimées par des signes conventionnels" (source : Danièle Degez - comptabilité des langages d'indexation : mariage, cohabitation ou fusion ? Documentaliste - Science de l'information 1998 ;(1):3-14). […].

Les jeunes sont confrontés à de graves risques de MST

FIH, le 01 janvier 2000 :  Les adolescents ont besoin de compétences et de confiance en soi pour réduire ces risques.  […].

Omicron : deux doses de Pfizer réduiraient le risque d’hospitalisation de 70 %

Omicron : deux doses de Pfizer réduiraient le risque d’hospitalisation de 70 %

Caducee.net, le 16 décembre 2021 : Une première étude en population réelle en Afrique du Sud a permis d’évaluer l’évolution de l’efficacité de deux doses de Comirnaty contre le variant Omicron. Si l’efficacité contre l’infection symptomatique chute de 80 % à 33 %, l’efficacité contre les risques de forme grave serait réduite de 23 points pour se positionner à 70 %. Avec de tels scores d’efficacité, un schéma vaccinal à deux doses n’aurait pas pu être homologué par les autorités sanitaires. […].

nuance

Les plus