Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Embolie

93 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Une étude sur le risque de décès par embolie pulmonaire et l'usage de contraceptifs oraux

Caducee.net, le 19 juin 2000 : Les contraceptifs oraux semblent associés à un risque d'embolie pulmonaire plus élevé que de précédentes études ne le laissaient suggérer, selon une étude publiée dans le Lancet. Ce travail confirme toutefois que les décès par embolie pulmonaire sont rares chez les femmes sous contraceptif oral mais les auteurs soulignent que le risque absolu n'est pas infinitésimal. […].

L'embolie pulmonaire

E.Faure, Dr F. Girard, Dr L.Labreze, le 15 avril 2002 : L'embolie pulmonaire est l'oblitération brusque, partielle ou totale, de l'artère pulmonaire ou d'une de ses branches par un élément anormal circulant dans le sang. Il s'agit le plus souvent d'un caillot sanguin, plus rarement d'une embolie gazeuse, graisseuse ou microbienne. L'embolie pulmonaire peut être suivie, mais non constamment, d'un infarctus pulmonaire." Dictionnaire de Médecine Flammarion, 7ème édition, 2001 […].

Voyages aériens : les longs trajets augmentent le risque d'embolie pulmonaire

Caducee.net, le 13 septembre 2001 : On suspecte depuis longtemps que le risque d'embolie pulmonaire est accru du fait de l’immobilisation prolongée en position assise durant les voyages aériens. Une nouvelle étude franco-américaine semble confirmer ce lien. […].

Traitement et prévention de l'embolie pulmonaire : le point sur les anti coagulants oraux directs

Jeannot Schmidt, le 11 décembre 2015 : La maladie thrombo-embolique veineuse (MTEV) concerne plus de 1 million de personnes par an en Europe et environ 75 % des décès le sont à la suite d'événements thrombo­emboliques veineux (ETEV) survenus à l'hôpital. Cette mortalité annuelle est de l'ordre de 543 454 personnes/an dans une étude datant de 2007 et réalisée dans 25 pays européens. Estimée à 131,5 pour 100 000 personnes.année dont 58,1 % des cas sans cause évidente retrouvée, l'incidence de l'embolie pulmonaire (EP) augmente quant à elle avec l'âge et ce, en particulier, dès la tranche d'âge des 50-59 ans [2]. Enfin, le coût de la prise en charge intra-hospitalière est majeur (environ deux tiers des coûts médicaux directs dans l'année qui suit l'hospitalisation pour EP) [3]. Il s'agit donc d'un véritable problème de santé publique pour lequel les stratégies à la fois diagnostiques et thérapeutiques doivent être optimisées. […].

Un cas exceptionnel d’endocardite à streptocoque bovis compliquée d’un infarctus du myocarde par embolie septique d’une végétation

Caducee.net, le 09 août 2000 : C’est un cas d’endocardite à germe rare associée à une grave complication cardiaque que décrivent dans la Revue de médecine interne des internistes et cardiologues marseillais. Pour le Dr D.P.M Bagnères du CHU Nord de Marseille et ses collègues du CHU de la Timone, cette observation, exceptionnelle, est à leur connaissance la première concernant la mise en place d’une endoprothèse coronaire sur embolie septique avec une évolution favorable à 6 mois, c’est-à-dire sans reprise du processus infectieux, ni survenue d’anévrisme coronaire. […].

Précisions sur les causes et l’évolution des syndromes thoraciques aigus chez les patients souffrant de drépanocytose

Caducee.net, le 26 juin 2000 : Chez les patients souffrant de drépanocytose, le syndrome thoracique aigu est souvent la conséquence d’une embolie graisseuse et d’une infection, en particulier quand il s’agit de pneumopathies communautaires. Telle est la conclusion d’une étude multicentrique américaine publiée dans le New England Journal of Medicine. […].

Evaluation du pronostic de l'embolie pulmonaire à l'unité de soins intensifs de l'institut de Cardiologie d'Adbijan

Dr. BROU JULES KOUAME, le 19 décembre 2015 : L’embolie pulmonaire (EP) est une pathologie de plus en plus fréquente en Afrique subsaharienne. Son pronostic demeure encore sombre dans notre milieu. But : Evaluer le pronostic de l’EP à l’USIC de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (ICA) afin de prendre des dispositions pour l’améliorer. […].

Le point sur les anti coagulants oraux directs dans la prévention de l'embolie artérielle chez des patients atteints de fibrillation artérielle non valvulaire

Pr Walid Amara, le 11 décembre 2015 : « Les AOD permettent des résultats globalement reproductibles tant sur l’efficacité que sur la sécurité d’emploi chez les patients en FANV ». Dans une méta-analyse AOD versus AVK (intégrant les études randomisées et contrôlées : RELY, ROCKET-AF, ARISTOTLE, ENGAGE AF-TIMI 48), les AOD ont globalement démontré leur non-infériorité (et dans certains cas leur supériorité) vis-à-vis de la warfarine en terme de prévention de la survenue d’AVC/événements emboliques systémiques chez les patients atteints de FANV (fibrillation atriale non valvulaire) [1]. […].

Démence et embolie cérébrale

Caducee.net, le 30 avril 2006 : L’embolie cérébrale spontanée est plus fréquente dans les cas de maladie d’Alzheimer et de démence sénile, selon une étude. Ces résultats suggèrent qu’elle pourrait être une cause des ces pathologies. […].

La thrombose veineuse profonde des membres inférieurs

Dr F. Girard - L.Baene, le 15 mai 2002 : La thrombose veineuse profonde (TVP) peut être définie comme la formation d'un processus thrombotique organisé (associant fibrine, globules blancs et plaquettes) ou thrombus, dans la lumière veineuse. La majorité des thrombi se forme dans les zones de bas débit sanguin que sont les réseaux veineux suraux. Pour la localisation de la TVP on définit quatre étages de la jambe. […].

Actelion dépose une demande auprès de l'EMA en vue d'une approbation pour l'OPSUMIT® (macitentan) pour le traitement de l'hypertension pulmonaire thromboembolique chronique (HPTC)

Actelion, le 30 août 2018 : La HPTC est une forme rare d'hypertension pulmonaire (HP) et une complication potentiellement mortelle de l'embolie pulmonaire, avec la formation de tissus de types cicatriciels autour des caillots sanguins non éliminés dans les poumons, qui bloquent ou rétrécissent les artères. Sans intervention ou traitement, la maladie continue de progresser, et finit par causer une insuffisance ventriculaire droite (insuffisance cardiaque), puis le décès1. […].

Le MeSH (Medical Subject Heading)

Dr LABREZE, le 08 octobre 2002 : Le Medical Subject Heading est un thesaurus* utilisé pour indexer de manière standard des articles scientifiques. Par extension, il est maintenant utilisé pour l'indexation de documents scientifique et médical.Créé par la National Library of Medicine (Université de Besthesda), il est mis à jour annuellement et traduit en plusieurs langues dont le Français. La maintenance de la version française est faite par l'INSERM (DISC : Département de l'information scientifique et de la communication, Kremlin Bicêtre - Paris). * thesaurus: liste normalisée et structurée de mots acceptés à l'indexation (les descripteurs) et d'équivalents. Les descripteurs sont reliés entre eux par des relations sémantiques exprimées par des signes conventionnels" (source : Danièle Degez - comptabilité des langages d'indexation : mariage, cohabitation ou fusion ? Documentaliste - Science de l'information 1998 ;(1):3-14). […].

Embolie pulmonaire et thrombose veineuse profonde : les bénéfices de l'aspirine

Caducee.net, le 17 avril 2000 : L'aspirine permet de réduire d'au moins un tiers le risque d'embolie pulmonaire et de thrombose veineuse profonde chez les patients à risque. Ce résultat, publié dans le Lancet, confirme les conclusions d'une précédente méta-analyse. Cependant, dans un commentaire accompagnant l'article, le professeur H. Sors (Hôpital Laennec) souligne que cette étude n'a pas comparé les bénéfices de l'aspirine à ceux des héparines de bas poids moléculaires ou HBPM. […].

Prévenir l’hypovolémie par une hydratation adaptée sur les vols long courrier

Caducee.net, le 21 février 2002 : Une étude parue dans le JAMA daté du 20 février et réalisée par les services médicaux de l’aéroport de Tokyo, semble montrer que l’absorption d’une boisson à base d’électrolytes et de carbohydrates durant un long vol aérien, favorise le maintien du volume sanguin total et permet de lutter plus efficacement que l’eau pure contre les risques de thrombose veineuse pouvant conduire à une embolie pulmonaire. […].

Risques élevés d’embolie pulmonaire liés à la dialyse rénale

Caducee.net, le 13 mai 2002 : Le risque de faire une embolie pulmonaire serait augmenté d’un facteur au moins 2 parmi la population des dialysés, comparée à la population générale. Cette large étude publiée dans American Journal of Kidney Diseases permet de trouver ce lien entre la dialyse et l’embolie pulmonaire, considérée jusqu’à présent comme marginale parmi les personnes sous dialyse chronique. […].

Clexane(R)/Lovenox(R) approuvé au Japon

PR Newswire, le 28 janvier 2008 : PARIS, January 28 /PRNewswire/ -- Sanofi-aventis annonce aujourd'hui l'obtention de l'autorisation de mise sur le marché de son anticoagulant Clexane(R) (enoxaparine sodique) par le Ministère Japonais de la Santé, du Travail et des Affaires sociales dans la prévention de la maladie thromboembolique veineuse (MTEV) chez les patients devant subir une chirurgie orthopédique des membres inférieurs comme l'arthroplastie totale de la hanche ou du genou, ou une chirurgie réparatrice consécutive à une fracture de la hanche. […].

L’Intergroupe Francophone du Myélome (IFM) a évalué, dans le cadre d’une étude de phase III (IFM 2005 02), le traitement continu avec REVLIMID® sur des patients atteints d'un myélome multiple à la suite d’une greffe de ...

Businesswire, le 07 décembre 2010 : L’Intergroupe Francophone du Myélome (IFM) a évalué, dans le cadre d’une étude de phase III (IFM 2005 02), le traitement continu avec REVLIMID® sur des patients atteints d'un myélome multiple à la suite d’une greffe de cellules souches autologues […].

Une étude intergroupe de phase III (CALGB 100104) indique que l'administration ininterrompue de Revlimid® présente un avantage en termes de survie générale pour les patients atteints de myélome multiple

Businesswire, le 06 mai 2011 : En avril 2011, au suivi médian de 28 mois, les patients recevant un traitement ininterrompu de REVLIMID (lénalidomide), à la suite d'une autotransplantation de cellules souches (ASCT), ont présenté une amélioration statistiquement significative en termes de survie générale (SG), avec un taux de 90 % (208 patients sur 231), contre 83 % (190 patients sur 229) dans le groupe randomisé pour recevoir le placébo (non ajusté, p=0,018) HR 0,51 (CI 95 % = 0,26 à 1,014), malgré près de 80 % des patients (86 sur 110) étant passés à un traitement ininterrompu à la lénalidomide au moment de la levée de l'insu. D'autres analyses des données de SG initiales, présentées par le CALGB au moment de la levée de l'insu, ont indiqué un taux de SG de 94 % (218 patients sur 231) dans le bras Revlimid continu, contre 89 % (204 patients sur 229) dans le bras placébo (p=0,05). […].

Les plus