nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Génomique

167 résultats triés par date
affichage des articles n° 55 à 73

DNA Script annonce une première mondiale : la synthèse enzymatique d'un fragment d'ADN ultra-pur de 150 nucléotides de longueur

DNA Script annonce une première mondiale : la synthèse enzymatique d'un fragment d'ADN ultra-pur de 150 nucléotides de longueur

DNA Script, le 03 octobre 2018 : DNA Script, le leader mondial de la synthèse enzymatique d'ADN, annonce avoir fabriqué le premier fragment d'ADN de 150 nucléotides jamais synthétisé de novo à l'aide d'une méthode enzymatique, ce qui constitue une première mondiale. La technologie développée par DNA Script atteint une efficacité de 99,5% par cycle d'addition de nucléotide, ce qui est équivalent aux performances des méthodes chimiques traditionnelles. DNA Script a annoncé ce résultat au cours d'une présentation à SynBioBeta 2018, la conférence de référence en biologie synthétique, à San Francisco. […].

Un nouveau test de dépistage du cancer de la prostate est prêt à être commercialisé à la suite de réalisation satisfaisante de tests cliniques définitifs

Businesswire, le 08 août 2008 : Les résultats des études de validation clinique en double aveugle, de phase I, II et III réalisées avec des tissus prostatiques prélevés sur des sites multiples, notamment ceux qui ont été testés en collaboration avec le centre de cancérologie MD Anderson Cancer Center, ont fait la preuve d’un taux de réussite très élevé pour l’identification de la présence de cellules cancéreuses prostatiques de 3ème degré ou plus (cancer significatif sur le plan clinique), ainsi que de cellules normales et HPB (hyperplasie prostatique bénigne). À ce jour, 322 tissus prostatiques ont été testés. Les résultats combinés des études de validation clinique en double aveugle récemment réalisées ont démontré que le nouveau test diagnostique moléculaire génique du cancer de la prostate parvenait à une sensibilité de 90 % pour l’identification correcte de la présence de cellules cancéreuses de 3ème degré ou plus et à une sensibilité de 97 % pour l’identification correcte de cellules non cancéreuses (normales et BPH), ce qui représente une précision globale de 93 % pour le test. […].

Agendia annonce une étude montrant que le sous-typage moléculaire est en mesure d’améliorer le traitement du cancer du sein

Agendia, le 16 septembre 2014 : Les chercheurs ont par ailleurs indiqué que le test BluePrint, qui porte sur 80 gènes, a permis de reclassifier 22 % du total des tumeurs -- en identifiant plus précisément les sous-types de cancer du sein que ne le permettent les tests IHC-FISH. […].

GenoLogics lance Clarity LIMS X dans le cadre de sa solution Illumina SeqLab

GenoLogics Life Sciences Software, le 21 juillet 2015 : Le lancement en 2014 des systèmes HiSeq X a permis aux laboratoires de briser la barrière des 1 000 USD pour le séquençage du génome humain entier. Les laboratoires se penchent actuellement sur la façon d'accélérer ce débit révolutionnaire tout en gardant l'accent sur la qualité et la précision. La Version X offre une évolutivité rapide, en plus des fonctions d'automatisation et de logique d'affaires intégrées dans les workflows préconfigurés de la série HiSeq X. Les échantillons avancent à travers le pipeline de manière automatique, minimisant les interactions humaines et les risques d'erreur, tout en appliquant les normes de qualité. La Version X de Clarity LIMS a été conçue en se basant sur les meilleures pratiques établies par le Genomics England Lab (GEL) et l'Illumina FastTrack Services Lab, et est actuellement utilisée dans ces deux laboratoires. […].

IBM investit 100 millions de dollars dans les Sciences de la Vie

Caducee.net, le 17 août 2000 : IBM a annoncé mercredi la création d'une nouvelle division destinée à fournir des solutions de premier plan pour "accélérer la révolution des Sciences de la vie". Un investissement initial de 100 millions de dollars sur 3 ans sera faciliter notamment l'analyse du génome humain, aujourd'hui séquencé dans sa quasi-totalité. […].

La FDA approuve l’essai clinique du Consortium WIN de trithérapie ciblée en première ligne de traitement du cancer métastatique du poumon non à petites cellules

WIN Consortium, le 09 août 2017 : Le Consortium WIN (WIN) a reçu l'approbation de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le lancement de la recherche clinique en vue d'une nouvelle approche thérapeutique utilisant une combinaison de trois thérapies ciblées pour le traitement en première ligne des patients atteints du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) au stade métastatique. […].

Construction d’un pôle de Biologie-Santé hospitalo-universitaire à Limoges

M. Christophe MENAUD, le 13 février 2013 : Le 12 février, la première pierre du bâtiment de Biologie Santé hospitalo- universitaire de Limoges a été posée par Hélène Pauliat, Présidente de l’Université de Limoges et Hamid Siahmed, Directeur général du CHU de Limoges, sur le campus Marcland entre l’Hôpital Dupuytren et les Facultés de Médecine et de Pharmacie. La cérémonie s’est déroulée en présence de Jacques Reiller, Préfet de la Haute-Vienne et du Limousin, Philippe Calmette, Directeur général de l’Agence Régionale de Santé Limousin, Alain Rodet, Député-Maire de Limoges, de Jean-Paul Denanot, Président du Conseil Régional du Limousin. […].

Le brunissement du tissu adipeux: vers un nouveau traitement qui pourrait guérir le diabète lié à l’obésité.

Le brunissement du tissu adipeux: vers un nouveau traitement qui pourrait guérir le diabète lié à l’obésité.

Caducee.net, le 03 janvier 2018 : Dans une étude publiée dans le journal « Molecular Metabolism » (*) au mois de décembre 2017, l’équipe de recherche du Dr. Jean-Sébastien Annicotte et du Pr. Philippe Froguel, a montré que la perte du gène CDKN2A entraine un brunissement du tissu adipeux abdominal et une meilleure adaptation au stress métabolique, avec une résistance à l’obésité induite par un régime riche en graisse. Ces effets ont été confirmés dans des cellules souches humaines. […].

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

Businesswire, le 12 avril 2022 : La perte d’hétérozygotie de l’antigène leucocytaire humain (HLA LOH) permet aux cellules cancéreuses d’échapper à la reconnaissance immunitaire en supprimant les allèles HLA, provoquant la suppression de la présentation des néo-antigènes tumoraux. Malgré son importance dans le cadre de la réponse à l’immunothérapie, peu de méthodes existent pour détecter la HLA LOH, et leur précision n’est pas bien comprise. En outre, la détection précise de la HLA LOH à partir de données de séquençage présente un intérêt, compte tenu de la généralisation croissante du profilage moléculaire des tumeurs. […].

La métabolomique : son application en recherche pharmaceutique et diagnostique

Caducee.net, le 19 février 2013 : Programme de la séance thématique de l'Académie de Pharmacie du Mercredi 20 février 2013 à 14 h 00Salle des ActesFaculté des Sciences Pharmaceutiques et BiologiquesUniversité Paris Descartes4 avenue de l’Observatoire Paris 6 […].

L’Emergence du virus EBOLA chez l’homme : un long processus pas totalement élucidé

L’Emergence du virus EBOLA chez l’homme : un long processus pas totalement élucidé

Eric LEROY, le 19 mai 2015 : Le virus Ebola cause régulièrement depuis 1976 des petites épidémies meurtrières généralement maitrisées en quelques mois. Alors que seule l’Afrique Centrale en avait été victime jusqu’alors, une épidémie à virus Ebola d’une ampleur extraordinaire embrase dramatiquement plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest depuis le mois de décembre 2013 principalement en raison des défaillances majeures dans la mise en œuvre des mesures visant à empêcher les transmissions interhumaines du virus. […].

Cancer du poumon : optimiser la détection en utilisant des tests de biopsie liquide

Cancer du poumon : optimiser la détection en utilisant des tests de biopsie liquide

Caducee.net, le 18 juillet 2019 : Une étude prospective et interventionnelle, promue par le Centre Léon Berard, comparera pour la première fois l’utilisation de la biopsie liquide d’InVisionFirst®-Lung par rapport à une biopsie tissulaire standard. Le critère principal est une réduction du délai de traitement chez les patients pris en charge pour un cancer du poumon non à petites cellules de stade métastatique. […].

Une nouvelle filiale Konica Minolta pour la médecine de précision

Une nouvelle filiale Konica Minolta pour la médecine de précision

Caducee.net, le 05 février 2019 : Konica Minolta, Inc. a récemment créé une nouvelle filiale au Japon dédiée à la médecine de précision : Konica Minolta Precision Medicine Japan, Inc. (KMPMJ). KMPMJ a pour mission de réunir l’ensemble de ses technologies médicales de pointe, notamment en séquençage du génome, en imagerie diagnostique et en intelligence artificielle, pour permettre de mieux lutter contre des pathologies telles que le cancer et la maladie d’Alzheimer. […].

PRÉDIRE LA RÉPONSE À L’IMMUNOTHÉRAPIE GRÂCE À L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Gustave Roussy, le 27 août 2018 : Jusqu’à présent, aucun marqueur ne permet d’identifier de manière certaine les patients qui vont répondre à une immunothérapie anti-PD-1/PD-L1 permettant de restaurer les fonctions immunitaires contre la tumeur alors que seulement 15 à 30 % des patients répondent au traitement. Sachant que plus l’environnement immunologique d’une tumeur est riche (présence de lymphocytes), plus l’immunothérapie a de chance d’être efficace, les chercheurs ont cherché à estimer cet environnement grâce à l’imagerie pour le corréler à la réponse clinique des patients. C’est l’objectif de la signature radiomique créée et validée par IA de l’étude publiée dans The Lancet Oncology. […].

Sommes-nous prêts pour une médecine personnalisée ?

Sommes-nous prêts pour une médecine personnalisée ?

Caducee.net, le 09 avril 2018 : La Société Française de Médecine Prédictive et Personnalisée organise son 4ème congrès le 29 et 30 juin 2018 à l’Institut des Cordeliers, à Paris. […].

Sangamo annonce l'autorisation britannique d'un essai clinique de phase 1/2 évaluant la thérapie cellulaire CAR-Treg TX200 dans le cadre de la transplantation rénale

Sangamo Therapeutics, Inc., le 19 novembre 2019 : « Le fait d'être la première société à tester un candidat CAR-Treg chez l'homme constitue une étape majeure pour Sangamo, ainsi qu'un nouveau défi passionnant pour la thérapie cellulaire. Nous considérons que le programme TX200 se révélera précieux dans le cadre de l'expansion de nos connaissances sur la sécurité et le mécanisme d'action des cellules CAR-Treg, et de leur pertinence en clinique », a déclaré Adrian Woolfson, BM, BCh, PhD, directeur de la recherche et du développement chez Sangamo. « Cette approche innovante et personnalisée en matière de thérapie cellulaire pour la transplantation rénale incompatible HLA-A2 est conçue pour aider à réguler le système immunitaire de l'organisme de manière spécifique et locale, afin de promouvoir l'acceptation d'un organe de la part d'un donneur immunologiquement incompatible. Au-delà de la transplantation, nous entendons explorer le potentiel des CAR-Tregs dans le cadre de plusieurs maladies auto-immunes et inflammatoires. » […].

nuance

Les plus