nuance

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La perte d’hétérozygotie de l’antigène leucocytaire humain (HLA LOH) permet aux cellules cancéreuses d’échapper à la reconnaissance immunitaire en supprimant les allèles HLA, provoquant la suppression de la présentation des néo-antigènes tumoraux. Malgré son importance dans le cadre de la réponse à l’immunothérapie, peu de méthodes existent pour détecter la HLA LOH, et leur précision n’est pas bien comprise. En outre, la détection précise de la HLA LOH à partir de données de séquençage présente un intérêt, compte tenu de la généralisation croissante du profilage moléculaire des tumeurs.

L’outil détecte un biomarqueur de plus en plus important en matière d’immunothérapie

Personalis, Inc. (Nasdaq : PSNL), chef de file de la génomique avancée pour l’oncologie de précision, a annoncé aujourd’hui la publication de son étude intitulée « Un algorithme d’apprentissage automatique avec sensibilité sous-clonale révèle une perte étendue d’hétérozygotie de l’antigène leucocytaire humain pancancer », dans la revue Nature Communications.

La perte d’hétérozygotie de l’antigène leucocytaire humain (HLA LOH) permet aux cellules cancéreuses d’échapper à la reconnaissance immunitaire en supprimant les allèles HLA, provoquant la suppression de la présentation des néo-antigènes tumoraux. Malgré son importance dans le cadre de la réponse à l’immunothérapie, peu de méthodes existent pour détecter la HLA LOH, et leur précision n’est pas bien comprise. En outre, la détection précise de la HLA LOH à partir de données de séquençage présente un intérêt, compte tenu de la généralisation croissante du profilage moléculaire des tumeurs.

L’étude de Personalis fournit des renseignements sur le développement de la Suppression des HLA spécifiques aux allèles (Deletion of Allele-Specific HLAs, DASH), algorithme novateur basé sur l’apprentissage automatique, qui permet de détecter la HLA LOH à partir de données de séquençage tumeur-normal en paires. Grâce à la validation avec des mélanges de lignées cellulaires et des PCR numériques spécifiques au patient, l’étude révèle une sensibilité accrue de la détection de la HLA LOH grâce à DASH, par rapport aux outils précédemment publiés, et ouvre la voie à une utilisation clinique. Utilisant DASH pour 610 patients présentant 15 types de tumeurs différents, l’étude a constaté qu’un large pourcentage de patients étaient impactés par la HLA LOH, notamment des patients présentant un cancer bronchopulmonaire non à petites cellules à adénocarcinome (CBNPC-A) (24 %), un cancer cervical (38 %), ou un carcinome épidermoïde de la tête et du cou (CETEC) (40 %). En outre, l’étude a révélé des taux élevés de HLA LOH par rapport à la LOH à l’échelle du génome, ainsi que des corrélations entre l’expression du gène CD274 (PD-L1) et le statut d’instabilité microsatellitaire, ce qui suggère que la HLA LOH constitue une stratégie clé de résistance immunitaire.

« La détection précise de la HLA LOH est essentielle dans le cadre de son utilisation en tant que biomarqueur pour l’immunothérapie contre le cancer. Cette étude démontre la capacité de DASH à détecter de manière sensible les événements sous-clonaux dans des échantillons présentant une faible pureté tumorale, ce qui permet de réaliser un profilage complet de la HLA LOH étendue sur tous les types de tumeurs », a déclaré le Dr Richard Chen, chef du service médical et vice-président principal de la R&D, chez Personalis. « Intégrés à la NeXT Platform de Personalis, ces événements de HLA LOH identifiés par DASH constituent une contribution essentielle, qui permet à notre biomarqueur composite multiomique, NEOPS™, de mieux prédire la réponse à l’immunothérapie. »

À propos de Personalis

Personalis, Inc. est un chef de file de la génomique avancée du cancer, visant à permettre la prochaine génération de thérapies et de diagnostics anticancéreux de précision. La Personalis NeXT Platform® est conçue pour s’adapter aux connaissances complexes et en constante évolution sur le cancer, en fournissant à ses clients et aux cliniciens du secteur biopharmaceutique, des informations sur l’ensemble des près de 20 000 gènes humains, ainsi que sur le système immunitaire, à partir d’un simple échantillon. Pour permettre le séquençage du cancer, le Clinical Laboratory de Personalis a été construit en mettant l’accent sur la précision clinique, la qualité, les mégadonnées, l’échelle et l’efficience. Le laboratoire est conforme aux normes de bonne pratique ainsi qu’aux amendements relatifs à l’amélioration des laboratoires cliniques de 1988, et est accrédité par le College of American Pathologists. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Web de Personalis, et suivez Personalis sur LinkedIn et Twitter.

Déclarations prévisionnelles

Toutes les déclarations de ce communiqué de presse qui ne sont pas de nature historique sont des « déclarations prévisionnelles » au sens de la législation américaine sur les valeurs mobilières, notamment les déclarations relatives aux attributs et avantages de la plateforme ImmunoID NeXT®, de l’algorithme SHERPA® ou du biomarqueur NEOPS, aux opportunités commerciales, au leadership, aux plans ou attentes de Personalis, ou à d’autres événements futurs. Ces déclarations prévisionnelles impliquent des risques et des incertitudes, qui pourraient entraîner une différence sensible entre les résultats réels et toutes attentes ou tous résultats anticipés, exprimés ou sous-entendus dans lesdites déclarations. Les facteurs susceptibles de modifier sensiblement les résultats réels sont énumérés dans les documents déposés par Personalis auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, notamment les rapports les plus récents de la société, sur formulaires 8-K, 10-K et 10-Q, la déclaration d’enregistrement de la société sur formulaire S-3, déposée le 30 décembre 2020, et le supplément de prospectus de la société, déposé le 3 janvier 2022 ; et incluent ceux énumérés sous la rubrique « Facteurs de risque ». Personalis décline toute obligation de mettre à jour ces déclarations prévisionnelles.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.



CONTACT:

Contact Relations avec les investisseurs pour Personalis :
Caroline Corner
investors@personalis.com
www.westwicke.com
415-202-5678

Contact Médias pour Personalis :
Jennifer Temple
pr@personalis.com
www.personalis.com
650-752-1300

© 2022 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Tumeurs , Cellules , Allèles , Antigènes , Méthodes , Patients , Nature , Traduction , Génomique , Leadership , Législation , Formulaires , Prospectus , Laboratoires , Jurisprudence , Gènes , Génome , Tête , Facteurs de risque , Risque , Carcinome épidermoïde , Adénocarcinome , Carcinome , Système immunitaire , Langue , Cou

nuance

Recherche scientifique: Les +