Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Antigènes

119 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

OncoImmunity devient la première entreprise à obtenir le marquage CE-IVD pour l’utilisation clinique d’une technologie de prédiction de néo-antigènes basée sur l’apprentissage automatique

OncoImmunity, le 12 mars 2019 : Cette certification signifie que les entreprises qui élaborent des vaccins personnalisés et des thérapies cellulaires contre le cancer peuvent désormais satisfaire à leurs propres critères d’assurance qualité pour les développements cliniques en s’appuyant sur la méthode éprouvée d’assurance qualité d’OncoImmunity. La technologie de prédiction de néo-antigènes d’OncoImmunity, connue sous le nom d’ Immuneoprofiler™, permet aux entreprises spécialisées dans les immunothérapies pour le traitement des cancers d’avoir accès à une technologie de prédiction de qualité garantie qui offre également des performances supérieures en ce qui concerne la prédiction de la présentation de néo-antigènes à la surface de la cellule tumorale. […].

Comment une mutation révèle des antigènes spécifiques des tumeurs

Caducee.net, le 14 octobre 2006 : Des chercheurs expliquent comment une mutation peut transformer une protéine sauvage en un antigène spécifique des tumeurs. Cet antigène de surface est accessible à des anticorps monoclonaux avec une activité antitumorale, ajoutent les auteurs de cette découverte publiée dans Science. […].

ERYtech Pharma propose une nouvelle technologie de vaccin contre le cancer

Businesswire, le 22 octobre 2008 : Ces résultats obtenus chez l’animal confirment que le système Vaccin’ERY™ est efficace. Cette technologie, brevetée par ERYtech Pharma, est unique. Elle consiste à utiliser des globules rouges chargés en antigènes tumoraux pour cibler in vivo et activer spécifiquement les cellules de l’immunité telles les cellules dendritiques ou les macrophages afin qu’elles induisent une réponse anti-tumorale. […].

Comment détecter une infection à Helicobacter pylori persistante ?

Caducee.net, le 19 février 2002 : Le test de dépistage d'Helicobacter pylori par recherche d'antigènes dans les selles permet d'identifier rapidement et avec précision les patients chez lesquels le traitement d'éradication est un échec. […].

Vaccin contre la méningite à méningocoque de groupe sérologique B: une avancée majeure

Caducee.net, le 10 mars 2000 : Un vaccin contre la méningite méningoccocique spécifique des souches pathogènes européennes et nord-américaines pourrait bientôt être développé. En effet, le séquençage complet d'une souche de Neisseria meningitis de sérogroupe B a permis d'identifier 7 protéines bactériennes de surface largement conservées parmi les souches pathogènes. Ces 7 antigènes constituent des cibles de choix pour l'élaboration d'un vaccin. Cette découverte vient d'être publiée dans la dernière parution de Science. […].

ADC Therapeutics obtient un financement de $80 millions pour faire avancer sa recherche sur la thérapie par conjugués d’anticorps-médicaments en oncologie

ADC Therapeutics, le 02 septembre 2015 : Les fonds réunis par ADCT serviront à développer son portefeuille de produits, notamment l’ADCT-301 pour les lymphomes et la leucémie, qui est actuellement en phase I, et un programme collaboratif visant à développer jusqu’à deux ADC pour une commercialisation avec MedImmune, le bras mondial de développement et de recherche en biologie d’AstraZeneca. Les ADC de l’entreprise sont des composés médicamenteux extrêmement ciblés qui combinent des anticorps monoclonaux propres aux antigènes de surface de certaines cellules tumorales particulières avec des missiles extrêmement puissants basés sur la pyrrolobenzodiazépine (PBD). ADCT escompte avoir sept médicaments candidats en essais cliniques sur l’être humain d’ici 2017. […].

Nano-médecine: vers le ciblage des tumeurs in vivo

Caducee.net, le 11 septembre 2002 : Des chercheurs du Burnham Institute et de l’université de San Diego (La Jolla, Californie, EU) ont développé des nanoparticules inorganiques qui ciblent les tissus cancéreux chez la souris. Ces particules semi-conductrices, appelées ‘quantum dots’ (qdots), recouvertes de peptides qui se lient spécifiquement à des antigènes tumoraux, sont capables après une injection d’être adressées dans les tissus de l’animal en vie. […].

illustration

BIOVAXYS soumet une demande de réunion préalable à la PNMR et une trousse d'information à la FDA pour COVID-T

PRNEWSWIRE, le 02 avril 2021 : VANCOUVER, Colombie-Britannique, 2 Avril 2021 /PRNewswire/ -- BioVaxys Technology Corp. (CSE: BIOV) (FRA:5LB) (OTC:LMNGF) (« BioVaxys »), leader mondial des vaccins à antigènes hapténisés pour des applications antivirales et anticancéreuses, a annoncé aujourd'hui qu'elle a soumis une demande de réunion préalable à la PNMR (présentation de nouveau médicament de recherche) et une trousse d'information au CBER (Centre d'évaluation et de recherche sur les produits biologiques) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour COVID-T, son test de diagnostic de la réponse immunitaire des cellules T au SRAS-CoV-2.  […].

illustration

COVID-19 : Menarini lance un test antigène mesurant la charge virale

PRNEWSWIRE, le 17 septembre 2020 : Ces tests diffèrent des tests de biologie moléculaire car, bien qu'un tampon de prélèvement nasopharyngé soit également utilisé pour prendre l'échantillon, les tests antigènes ne cherchent pas à analyser le matériel génétique provenant du virus. […].

Merck Serono et Apitope annoncent un accord de licence portant sur de nouveaux peptides thérapeutiques destinés au traitement de la sclérose en plaques

PR Newswire, le 13 janvier 2009 : GENEVE, Suisse, January 13 /PRNewswire/ -- Merck Serono, une division du groupe Merck KGaA Darmstadt (Allemagne), a annoncé aujourd'hui avoir signé un accord de recherche, de développement et de commercialisation avec Apitope Technology (Bristol) Ltd., filiale à part entière de Apitope International NV. Selon l'accord, Apitope concède à Merck Serono les droits exclusifs mondiaux de développement et de commercialisation de son produit ATX-MS-1467, un peptide thérapeutique ayant fait l'objet d'une première étude clinique chez des patients atteints de la sclérose en plaques (SEP). Ce produit a été conçu pour induire une tolérance immunologique des cellules T de l'organisme envers les principaux auto-antigènes impliqués dans la pathogenèse de la SEP. […].

Achèvement réussi du développement clinique d'Uniplas®

Businesswire, le 26 août 2010 : Uniplas® est un pool de plasma humain novateur, traité par solvant/détergent, exempt de prion, applicable de façon universelle, convenant à tous les groupes sanguin et utilisé pour la perfusion. Uniplas® peut être administré à tous les patients, quel que soit leur groupe sanguin, évitant ainsi les risques et conséquences graves pouvant résulter de la transfusion d'une unité de plasma incompatible. Uniplas® est obtenu par le mélange optimal de plasma de différents groupes sanguins afin de neutraliser les anticorps anti A et anti B non désirés (à la fois de classe IgM et IgG) en liant à des substances A et B libres. Lors des transfusions de plasma, l'incompatibilité entre donneur et patient survient lorsque le plasma du donneur contient des anticorps contre les antigènes A ou B du receveur. Par conséquent, la transfusion d'un tel plasma incompatible peut avoir de graves conséquences pour les patients. À l'heure actuelle, seul le plasma du groupe sanguin AB peut être utilisé comme plasma universel car il ne contient pas d'anticorps anti A ni anti B. Cependant, la disponibilité de plasma AB est limitée, seulement 3 à 5 % des Blancs ou Afro-américains ont ce groupe sanguin. À part les retards de transfusion, les erreurs de correspondance lors de la transfusion de plasma incompatible peuvent être tout autant critiques et parfois fatales pour le receveur, et de tels risques seraient éliminés par l'utilisation d'un plasma universel. […].

Des plantes contre la peste

Caducee.net, le 17 janvier 2006 : L’expression de protéines de la bactérie Yersinia pestis dans des plantes permet de produire facilement et en grande quantité des antigènes qui sont capables d’induire une réponse immunitaire efficace contre une infection de l’animal par l’agent de la peste. […].

L’homme bientôt prêt à recevoir des xénogreffes de porcs miniatures?

Caducee.net, le 04 janvier 2002 : C’est tout du moins ce qu’espèrent les chercheurs de cette équipe de l’université du Missouri (Columbia, EU), qui a réussi à donner naissance à quatre porcelets clonés et modifiés génétiquement de façon à ce que leurs organes deviennent plus immunocompétents pour des xénogreffes chez l’homme. Les porcs, dépourvus d’un allèle de l’α1,3-galactosyltransférase (GATA1), sont ainsi dépourvus d’une partie des antigènes majeurs intervenant dans le rejet de greffe, accrochés par GATA1 à la surface cellulaire. Les chercheurs tentent de créer maintenant des porcs homozygotes pour l’absence de GATA1. […].

Vaccination ‘T4-indépendante’ par les cellules dendritiques : une alternative pour les immuno déprimés

Caducee.net, le 20 novembre 2001 : Des chercheurs américains auraient réussi à développer une protection contre Pneumocystis carinii chez la souris déficiente en lymphocytes T CD4+. L’approche a consisté à vacciner les souris avec des cellules dendritiques activées par les antigènes de Pneumocystis carinii et exprimant la molécule CD40 ligand qui leur permet d’induire une protection humorale contre le champignon sans avoir besoin des lymphocytes T CD4+. […].

Un antigène attiré de manière sélective par les vaisseaux lymphatiques tumoraux

Caducee.net, le 24 juin 2002 : Une équipe californienne a utilisé la technologie du ‘phage display’ (expression d’antigènes à la surface d’un bactériophage) pour déterminer des antigènes spécifiques venant se fixer aux vaisseaux irriguant une tumeur. Un peptide cyclique, LyP-1, caractérisé à partir d’ostéosarcomes, qui a ainsi été identifié comme étant spécifique des vaisseaux lymphatiques tumoraux, se retrouve au sein du noyau des cellules endothéliales lymphatiques. […].

Un gène manquant impliqué dans la variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob

Caducee.net, le 15 novembre 2001 : Une étude génétique publiée dans la revue Nature semblerait suggérer que les personnes souffrant de la nouvelle variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (vMCJ) serait trois fois plus nombreuses à avoir un gène manquant que la population normale. Ce gène, appelé DQ7, fait partie des protéines du complexe majeur d’histocompatibilité de type II, qui participent à la présentation des antigènes au système immunitaire. […].

Sanofi Pasteur et l'Institut Pasteur s'allient contre le paludisme

PR Newswire, le 15 octobre 2007 : LYON, France, October 15 /PRNewswire/ -- Sanofi Pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, annonce aujourd'hui la signature d'un accord de collaboration avec l'Institut Pasteur pour le développement d'un vaccin contre le paludisme. Selon les termes de cet accord, Sanofi Pasteur a accès à des antigènes identifiés par l'Institut Pasteur de Plasmodium falciparum, le parasite responsable des formes mortelles de paludisme. Sanofi Pasteur a l'intention d'utiliser ces antigènes pour développer un vaccin candidat sûr et efficace contre le paludisme. […].

Cancer de la prostate : les auto-anticorps bientôt sur le devant de la scène ?

Caducee.net, le 22 septembre 2005 : Rechercher les auto-anticorps dirigés contre des antigènes du cancer de la prostate devrait apporter des informations complémentaires au dosage de l’antigène spécifique de prostate (PSA), d’après les conclusions d’une étude publiée dans le NEJM daté du 22 septembre. […].

Les plus