nuance

Cancer de la prostate : les auto-anticorps bientôt sur le devant de la scène ?

Rechercher les auto-anticorps dirigés contre des antigènes du cancer de la prostate devrait apporter des informations complémentaires au dosage de l’antigène spécifique de prostate (PSA), d’après les conclusions d’une étude publiée dans le NEJM daté du 22 septembre.

Ces travaux signés Wang et collaborateurs sur la signature des auto-anticorps ont été réalisés à l’aide de micropuces à protéines dérivées de tissus de cancer de la prostate. Le but était d’analyser le sérum de 119 patients avec un cancer de la prostate et de 138 contrôles, les auto-anticorps dirigés contre le cancer de la prostate venant s’hybrider sur des les protéines fixées sur la puce. Après une phase de mise au point du système, les résultats ont montré que le dispositif assurait une spécificité de 88,2% et une sensibilité de 81,6% pour différencier le groupe d’échantillon contrôle du groupe cancer de la prostate.

De plus, les peptides les plus pertinents retenus dans ce test ont montré qu’ils permettaient d’aboutir à de meilleurs résultats que le PSA pour distinguer les deux groupes de sérum. Ainsi, les chercheurs ont retenu dans ce système 22 peptides qui font office de détecteurs d’auto-anticorps.

Source : NEJM 2005 ;1224-35

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Prostate , Anticorps , Urologie , Tumeurs de la prostate , Antigènes , Peptides , Protéines , Sérum , Patients , Reproduction , Tissus

nuance

Recherche scientifique: Les +