nuance

Comment une mutation révèle des antigènes spécifiques des tumeurs

Des chercheurs expliquent comment une mutation peut transformer une protéine sauvage en un antigène spécifique des tumeurs. Cet antigène de surface est accessible à des anticorps monoclonaux avec une activité antitumorale, ajoutent les auteurs de cette découverte publiée dans Science.

L’identification d’antigènes spécifiquement exprimés à la surface des cellules cancéreuses permettrait l’emploi d’anticorps monoclonaux dirigés contre ces antigènes et donc les tumeurs, tout en épargnant les cellules saines. Toutefois, ces antigènes tumoraux concernent souvent des protéines intracellulaires qui sont de fait difficilement accessibles aux anticorps, contrairement aux protéines de surface.

Dans la dernière livraison de la revue Science, Schietinger et collaborateurs expliquent avoir identifié une mutation somatique du gène Cosmc, gène codant une protéine impliquée dans les modifications glucidiques des protéines. La mutation trouvée se traduit par l’absence d’une modification postraductionnelle de nature glycopeptidique sur une protéine transmembranaire. Au final, cette perte se traduit par l’apparition d’un nouvel épitope sur la protéine membranaire en question. En résumé, cette mutation a converti une protéine sauvage en un antigène spécifique des tumeurs.

Par ailleurs cet antigène a induit des anticorps monoclonaux sensibles, spécifiques et possédant une activité antitumorale. Les auteurs expliquent aussi que des mutations de Cosmc ont été identifiées dans plusieurs tumeurs chez les souris mais aussi chez l’homme. « De tels néo-épitopes glycopeptidiques représentent des cibles potentielles pour un traitement avec un anticorps monoclonal », écrivent Schietinger et ses confrères.

Source : Science 2006 ; 314 :304-308

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Mutation , Antigènes , Anticorps , Tumeurs , Science , Anticorps monoclonaux , Protéines , Cellules , Épitopes , Nature , Reproduction

nuance

Recherche scientifique: Les +