nuance

Un antigène attiré de manière sélective par les vaisseaux lymphatiques tumoraux

Une équipe californienne a utilisé la technologie du ‘phage display’ (expression d’antigènes à la surface d’un bactériophage) pour déterminer des antigènes spécifiques venant se fixer aux vaisseaux irriguant une tumeur. Un peptide cyclique, LyP-1, caractérisé à partir d’ostéosarcomes, qui a ainsi été identifié comme étant spécifique des vaisseaux lymphatiques tumoraux, se retrouve au sein du noyau des cellules endothéliales lymphatiques.

Publiés en avance sur le site web de Nature Medicine, les résultats de l’équipe de Erkki Ruoslahti (Cancer Research Center, Burnham Institute, La Jolla, Californie, EU) sont le fruit de travaux antérieurs de recherche systématique d’antigènes tumoraux à partir du criblage de banques phagiques aléatoires peptidiques (phage display).

A l’origine, Lyp-1, un peptide cyclique de 9 acides aminés de long, provient d’une procédure de criblage réalisée à partir d’une xénogreffe de carcinome mammaire (MDA-MB-435) faite chez la souris.

Les auteurs ont montré que Lyp-1 reconnaissait spécifiquement les xénogreffes d’ostéosarcomes ainsi que les cancers spontanés de la prostate et du sein chez des souris transgéniques, mais pas les autres sortes de tumeurs.

Les expériences de biologie cellulaire et d’immunohistologie réalisées, ont permis de voir que Lyp-1 (marqué à une sonde fluorescente) s’accumulait dans le noyau de cellules endothéliales lymphatiques irriguant les tumeurs, et non dans les cellules endothéliales des vaisseaux sanguins.

Ces résultats indiquent selon les auteurs que d’une part ils disposent d’un antigène spécifique tumoral mais qu’en plus les vaisseaux lymphatiques possèdent des marqueurs tumoraux spécifiques.

Il est donc envisageable de se servir se telles molécules comme Lyp-1 pour cibler les tumeurs et leurs réseaux lymphatiques, une voie de drainage des cellules cancéreuses souvent à l’origine du phénomène de diffusion métastatique.

Source: Nat Medicine publication en ligne du 10 juin 2002; doi :10.1038/nm720, ‘A tumor-homing peptide with a targeting specificity related to lymphatic vessels’ (Pirjo Laakonen et al)

PI

Descripteur MESH : Vaisseaux lymphatiques , Cellules , Cellules endothéliales , Antigènes , Technologie , Tumeurs , Diffusion , Vaisseaux sanguins , Souris transgéniques , Recherche , Prostate , Fruit , Drainage , Acides , Carcinome , Californie , Biologie cellulaire , Biologie , Acides aminés

nuance

Recherche scientifique: Les +