nuance

Des plantes contre la peste

L’expression de protéines de la bactérie Yersinia pestis dans des plantes permet de produire facilement et en grande quantité des antigènes qui sont capables d’induire une réponse immunitaire efficace contre une infection de l’animal par l’agent de la peste.

« En résumé, nous avons démontré la réalité d’un système d’expression rapide, robuste et basé sur une plante pour la production d’antigènes de Y. pestis vaccinaux très efficaces », écrivent Santi et collaborateurs dans leur rapport publié ces derniers jours dans la revue scientifique PNAS.

Ces chercheurs expliquent que parallèlement à une augmentation du nombre de nouveaux cas de peste dans le monde, des souches bactériennes de Y. pestis résistantes aux antibiotiques ont été identifiées. Une solution repose donc sur l’utilisation d’un vaccin.

C’est dans cette optique que ces scientifiques sont parvenus à faire exprimer deux protéines (F1 et V) de la bactérie Y. pestis dans la plante Nicotiana Benthamania, plante d’étude couramment employée en laboratoire. Ce système d’expression présente deux avantages majeurs, expliquent les auteurs : il est rapide et surtout permet de produire une quantité importante des protéines désirées.

Une fois purifiés des extraits végétaux, ces antigènes ont été administrés à des cobayes afin de tester leur pouvoir immunogène et leur capacité à induire une protection face à Y. pestis. C’est ainsi que les chercheurs ont démontré qu’ils induisaient une réponse immunitaire efficace capable de protéger les rongeurs contre une infection par l’agent de la peste.

Source : PNAS early edition, www.pnas.org/cgi/doi/10.1073/pnas.0510014103

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Plantes , Peste , Protéines , Antigènes , Infection , Face , Reproduction

nuance

Recherche scientifique: Les +