Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Génotype

105 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Hépatotoxicité induite par l’association isoniazide-rifampicine : intérêt de la détermination du génotype lent NAT2*

Caducee.net, le 27 mars 2000 : Au terme d’une étude rétrospective japonaise visant à étudier les relations entre le génotype N-acétyl transférase 2 (NAT-2) et l’incidence de l’hépatotoxicité induite par INH + RMP (isoniazide et rifampicine), des chercheurs du département de l’évaluation clinique et thérapeutique et de l’école des sciences pharmaceutiques de l’Université d’Osaka rapportent dans la revue ‘International Journal of Tuberculosis and Lung Diseases’ qu’un génotypage de NAT2 préalable au traitement pourrait être utile pour dépister les patients à risque élevé d’hépatotoxicité induite par INH + RMP. Menée par le groupe de Junichi Azuma auprès de patients japonais hospitalisés pour une tuberculose pulmonaire avec une fonction hépatique normale et recevant de l’isoniazide et de la rifampicine, cette étude montre en effet que le génotype lent NAT2* influence de manière significative le développement d’une hépatotoxicité induite par INH + RMP. […].

Traumatismes cérébraux : le rétablissement influencé par le génotype APOE ?

Caducee.net, le 09 avril 2002 : Le génotype APOE est impliqué dans le risque de développement de la maladie d'Alzheimer. De nouveaux travaux montrent que ce génotype pourrait également avoir une influence sur la sévérité des traumatismes cérébraux. Deux articles publiés aujourd'hui dans la revue Neurology évoquent cette relation entre APOE et la sévérité de ces traumatismes. […].

Le Ministère de la santé, du travail et de l'aide sociale du Japon autorise le Sovaldi® (sofosbuvir) de Gilead pour le traitement de l'hépatite C chronique de génotype 2

Gilead Sciences, Inc., le 26 mars 2015 : « L'autorisation accordée aujourd'hui représente un jalon important dans la gestion de l'hépatite C au Japon, en offrant aux patients infectés par le génotype 2 la possibilité de guérir en 12 semaines avec un schéma entièrement oral qui élimine la nécessité d'utiliser l'interféron », a déclaré le Dr Masao Omata de l'Organisation hospitalière préfectorale de Yamanashi. […].

Mort subite du nourrisson : le génotype du transporteur de la sérotonine peut augmenter le risque

Caducee.net, le 20 janvier 2003 : Une nouvelle étude semble confirmer l’association entre le risque de mort subite du nourrisson et le génotype du transporteur de la sérotonine (5-HTT). Ce lien avait déjà été évoqué sur des patients japonais. Ces nouveaux résultats concernaient des nourrissons Afro-américains et de type caucasien. […].

Un génotype particulier pourrait affecter l'efficacité de certains traitements antirétroviraux

Caducee.net, le 03 août 2001 : Des scientifiques ont étudié les différences d'expression de la P-glycoprotéine dans plusieurs groupes ethniques. Cette protéine est un transporteur qui permet d'expulser des substances toxiques hors des cellules. L'expression de la P-glycoprotéine dans l'intestin est plus importante dans certains groupes ethniques, ce qui suggère que des substrats de la P-glycoprotéine, tels les inhibiteurs de protéase, auraient plus de mal à exercer leur action chez ces sujets. […].

Relations entre génotype et phénotype dans le cancer endocrinien multiple de type 1

Caducee.net, le 17 juin 2002 : Malgré l’étiologie génétique très diverse du cancer endocrinien multiple de type 1 (CEM1), des chercheurs du centre Anderson sur le cancer à Houston (EU) ont mis en évidence lors d’une analyse rétrospective de la littérature, des relations entre la localisation de certaines mutations sur le gène MEN1 et les phénotypes tumoraux rencontrés. […].

Les données provisoires issues de l'étude de phase 2 ont démontré que 93 % des personnes atteintes d'hépatite C ayant suivi pendant un total de 12...

Businesswire, le 09 novembre 2011 : Les données provisoires issues de l'étude de phase 2 ont démontré que 93 % des personnes atteintes d'hépatite C ayant suivi pendant un total de 12 semaines un traitement hybride incluant l’INCIVEK™ (telaprevir) et VX-222 (400mg) ont réussi à enrayer le virus (RVP) […].

Les traitements à base de telaprevir s'avèrent considérablement plus efficaces en comparaison avec les soins standards actuels dans les cas des patients pré-traités contre l'hépatite C

PR Newswire, le 31 mars 2011 : BERLIN, March 31, 2011 /PRNewswire/ -- Tibotec Virco-Virology BVBA a annoncé aujourd'hui qu'une proportion considérablement plus importante de patients sur lesquels le traitement du virus de l'hépatite C (VHC) chronique de génotype 1 avait préalablement échoué a obtenu une réponse virologique soutenue (RVS) grâce à des traitements d'association à base de telaprevir d'une durée de 12 semaines, comparativement aux soins standards (interféron pégylé et ribavirine) administrés seuls. Telaprevir est un AAD (antiviral à action directe) expérimental, développé conjointement par Tibotec et Vertex Pharmaceuticals. Les résultats définitifs de l'étude REALIZE ont été présentés aujourd'hui lors du 46ème congrès annuel de l'Association européenne pour l'étude du foie (EASL), à Berlin. […].

Des récepteurs aux estrogènes impliqués dans l’infarctus du myocarde

Caducee.net, le 05 novembre 2003 : Une étude parue aujourd’hui dans le Journal of American Medical Association explique qu’un génotype du récepteur alpha aux estrogènes augmente le risque d’évènement cardiovasculaire, en particulier l’infarctus du myocarde. […].

MSD annonce les résultats de l'étude de phase 2/3 du traitement expérimental de l'hépatite C chronique grazoprevir/elbasvir chez les patients atteints d'insuffisance rénale chronique avancée

MSD, le 23 avril 2015 : « Il existe un besoin médical non satisfait relatif au traitement de l'infection au virus de l'hépatite C chronique chez les patients atteints d'insuffisance rénale chronique avancée », a déclaré le docteur Howard Monsour, Jr., chef du service d'hépatologie au Houston Methodist Hospital, à Houston, au Texas. « Dans cet essai, le premier évaluant un schéma thérapeutique oral, sans ribavirine, chez des patients atteints d'IRC n'ayant jamais été traités et ayant reçu un traitement, la prise conjointe de grazoprevir et d'elbasvir pendant 12 semaines a été efficace dans cette population de l'étude atteinte d'une infection au VHC de génotype 1. » […].

Leucémie aiguë lymphoblastique : un test génétique pour orienter le pronostic

Caducee.net, le 22 mars 2002 : L'analyse par PCR du gène de la thymidylate synthase montre qu'un génotype particulier est associé à un plus mauvais pronostic dans la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL). D'après les scientifiques à l'origine de cette découverte, ce génotypage pourrait être employé pour individualiser le traitement. […].

La Commission européenne autorise la mise sur le marché de ZEPATIER®, le traitement de MSD destiné aux patients souffrant d’une hépatite C chronique

La Commission européenne autorise la mise sur le marché de ZEPATIER®, le traitement de MSD destiné aux patients souffrant d’une hépatite C chronique

MSD, le 29 juillet 2016 :  MSD, connu sous le nom de Merck aux États-Unis et au Canada, a annoncé aujourd’hui que la Commission européenne a, le 22 juillet 2016, autorisé ZEPATIER® (elbasvir et grazoprévir) avec ou sans ribavirine (RBV)1 dans le traitement de l’hépatite C chronique (VHC) de génotype (GT) 1 ou 4 chez les adultes infectés1. ZEPATIER® est une association fixe proposée par MSD sous forme d’un comprimé en une prise quotidienne1 à base :- d’elbasvir (50 mg), un inhibiteur de la protéine NS5A1,- et de grazoprevir (100 mg), un inhibiteur de la protéase NS3/4A1. L'autorisation délivrée ce jour va permettre la mise sur le marché de ZEPATIER® dans les 28 pays membres de l’Union européenne (UE). […].

Connaissance et perception de médecins spécialistes vis-à-vis des nouveaux traitements anti-VHC

Caducee.net, le 13 mai 2015 : A  l’occasion  du  lancement  en  France  de  sa  molécule daclatasvir (Daklinza®), un AAD agissant au niveau du complexe de réplication NS5A, Bristol- Myers Squibb a réalisé une enquête avec OpinionWay sur la connaissance et la perception des médecins  spécialistes  vis-à-vis  des  nouveaux  traitements  anti-VHC  et  le  ressenti  de  leurs patients.  Les  stratégies  thérapeutiques   ont  en  effet  beaucoup  évolué  ces  deux  dernières années. Les nouvelles associations d’AAD permettent aujourd’hui d’assurer la guérison virale dans plus de 90% des cas avec des traitements  de 12 à 24 semaines(1,2).  C’est une avancée majeure, en particulier pour les patients présentant une maladie hépatique évoluée et souvent en échec de précédents traitements. […].

Gilead élargit ses accords de licence sur la version générique contre l'hépatite C en incluant un agent pan-génotypique expérimental

Gilead Sciences, Inc., le 27 janvier 2015 : S'il est approuvé par les autorités réglementaires, le régime thérapeutique à base de sofosbuvir plus GS-5816 à prise unique deviendrait le premier régime thérapeutique entièrement oral pan-génotypique à prise unique pour le traitement du VHC. Une option thérapeutique pan-génotypique est particulièrement importante pour les pays en voie de développement, où l'analyse du génotype est souvent peu fiable ou n'est pas facilement disponible. […].

Hépatite C chronique : Marivet est disponible en France et remboursé par la sécurité sociale

Hépatite C chronique : Marivet est disponible en France et remboursé par la sécurité sociale

Caducee.net, le 16 mars 2018 : Destiné aux patients adultes souffrant d'hépatite C chronique, MAVIRET® est depuis le 8 mars dernier le premier traitement antiviral à action directe (AAD) disponible en France à la fois en ville et à l’hôpital. C'est un traitement en une prise par jour, sans ribavirine, pour les patients adultes, quel que soit le génotype du virus (GT1-6). Commercialisé au prix de 166.66 € le comprimé soit 28 000 € , la cure de 8 semaines, il a obtenu son remboursement par la sécurité sociale. […].

Cardiomyopathie alcoolique : une vulnérabilité génétique mise en évidence

Caducee.net, le 03 septembre 2002 : Un groupe de médecins espagnols vient de montrer que le risque de cardiomyopathie alcoolique est lié au polymorphisme du gène de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ACE). Ainsi, le risque pourrait être jusqu’à 16 fois plus élevé selon le génotype considéré. […].

Vers une classification génétique de la maladie de Crohn

Caducee.net, le 24 avril 2002 : Il a été montré que des mutations du gène NOD2 pouvaient augmenter le risque de maladie de Crohn. Même si la fonction précise de ce gène est encore obscure, deux nouvelles études indiquent que l'étude du génotype NOD2 peut aider à définir et classer différentes formes de maladie de Crohn. […].

Caféine et risque d’infarctus

Caducee.net, le 09 mars 2006 : La consommation de café apparaît associée à une augmentation du risque d’infarctus du myocarde (IDM) chez les personnes porteuses d’un génotype associé à un métabolisme plus lent de la caféine. […].

Les plus