nuance

Drépanocytose et grossesse : le risque de décès est toujours possible chez la mère comme chez l’enfant

Publiée dans le dernier numéro de la revue ‘Journal de Gynécologie-Obstétrique et de Médecine de la Reproduction’, une étude réalisée par des gynécologues, réanimateurs et pédiatres de la Guadeloupe afin d’établir un bilan du suivi (1993-1997) des grossesses de 58 femmes depuis la création du Centre Caribéen de Drapanocytose (CCD) confirme que la grossesse chez la femme atteinte de drépanocytose, quel que soit le génotype, est marquée par une morbidité élevée et par un risque toujours possible de décès, aussi bien chez la mère que chez l’enfant.

Comme on le sait, en Guadeloupe, la drépanocytose est la maladie génétique la plus fréquente et la grossesse chez la femme drépanocytaire est une situation à haut risque materno-foetal pour tous les syndromes drépanocytaires.

Pendant la période de suivi de 5 ans de ces 58 femmes enceintes drépanocytaires, il y a eu 68 grossesses (33SS, 30 SC, 3 Sß+thal et 2 Sß°Thal), rapportent le Dr Y. Leborgne-Samuel et ses collègues du CCD de Pointe-à-Pitre. Ils ont notamment mené leur étude en collaboration avec le service de réanimation adulte du CHU de Pointe-à-Pitre, celui de gynécologie-obstétrique du Centre hospitalier général inter-communal (CHGI) de Basse-Terre/Saint Claude, et celui de pédiatrie-réanimation néonatale du CHU de Pointe-à-Pitre.

Les complications classiquement rapportées dans la littérature ont été observées, notamment des crises douloureuses vaso-occlusives, souvent accompagnées d’une aggravation de l’anémie et/ou d’un contexte infectieux. Quant au syndrome thoracique aigu, il a été retrouvé dans tous les génotypes pendant la grossesse et le post-partum.

Un décès maternel est survenu. La mortalité (3 décès) et la morbidité périnatale ont été élevées.

« La surveillance et la vigilance doivent être accrues pendant toute la grossesse mais aussi pendant l’accouchement et le post-partum. L’adhésion à une prise en charge spécifique, multidisciplinaire, est capitale pour l’amélioration du devenir des grossesses », concluent les auteurs.

J Gynecol Obstet Biol Reprod, 2000 ; 29 : 86-93.

Descripteur MESH : Grossesse , Risque , Drépanocytose , Femmes , Guadeloupe , Gynécologie , Morbidité , Obstétrique , Génotype , Médecine , Réanimation , Littérature , Syndrome thoracique aigu , Syndrome , Pédiatrie , Mortalité , Maladie , Adulte , Génétique , Femmes enceintes , Décès maternel

nuance

Recherche scientifique: Les +