nuance

Leucémie aiguë lymphoblastique : un test génétique pour orienter le pronostic

L'analyse par PCR du gène de la thymidylate synthase montre qu'un génotype particulier est associé à un plus mauvais pronostic dans la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL). D'après les scientifiques à l'origine de cette découverte, ce génotypage pourrait être employé pour individualiser le traitement.

La thymidylate synthase est une enzyme essentielle à la prolifération cellulaire. Cible du méthotrexate, son inhibition conduit à une cassure des chromosomes et à la mort cellulaire.

Dans un article de recherche paru dans le Lancet, le Dr Maja Krajinovic (Université de Montréal) et ses confrères expliquent qu'on a identifié une séquence répétée en tandem dans le promoteur du gène de cette enzyme. Cette séquence peut contenir deux ou trois motifs de répétition et l'on sait que la séquence à trois motifs est associée à un niveau d'expression plus élevé de l'enzyme.

Pour cette raison, il était raisonnable de supposer que la séquence promotrice du gène de la thymidylate synthase pouvait moduler la réponse du patient au méthotrexate et donc le pronostic de la LAL.

Cette hypothèse a été testée par Krajinovic et ses collaborateurs en étudiant 205 enfants canadiens atteints de LAL. Le génotype de la région promotrice a été déterminé par PCR.

Trois génotypes étaient possibles : 2R/2R (homozygote, double répétition), 2R/3R (hétérozygote) et 3R/3R (homozygote, triple répétition).

"En résultat, les personnes qui avaient été génotypées 3R/3R avaient un risque plus élevé d'événement [rechute ou décès durant ou après le traitement] que ceux avec un autre génotype thymidylate synthase", écrivent les auteurs. Le risque était significativement 4,1 fois plus élevé pour les homozygotes 3R/3R.

Le génotype thymidylate synthase apparaît donc comme un facteur prédictif assez fort du pronostic du patient. Il pourrait ainsi être utilisé pour ajuster le dosage de la chimiothérapie chez les patients atteints de LAL.

Source : Lancet 2002;359:1033-4

SR

Descripteur MESH : Génétique , Thymidylate synthase , Génotype , Pronostic , Homozygote , Méthotrexate , Risque , Chromosomes , Hétérozygote , Mort , Mort cellulaire , Patients , Personnes , Prolifération cellulaire , Recherche

nuance

Recherche scientifique: Les +