nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Hyperhidrose

4 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La toxine botulique pour traiter l'hyperhidrose

Caducee.net, le 15 février 2001 : L'injection intradermique de toxine botulique A est une stratégie efficace pour traiter l'hyperhidrose axillaire. Un essai randomisé publié dans le New England Journal of Medicine indique que les effets persistent sur une durée de six mois. […].

La toxine botulique de type A dans le traitement de l’hyperhidrose axillaire primaire bilatérale

Caducee.net, le 17 septembre 2001 : Une étude multicentrique réalisée par le groupe d’études cliniques de l’hyperhidrose à Londres, montre l’efficacité et l’innocuité du traitement des hyperhidroses axillaires primaires par la toxine botulique de type A. […].

IDM Pharma reçoit l'autorisation quant à l'utilisation de MEPACT(R) (mifamurtide, L-MTP-PE) en Europe pour le traitement des patients atteints d'ostéosarcome résécable non métastatique

PR Newswire, le 10 mars 2009 : IRVINE, Californie, March 10 /PRNewswire/ -- IDM Pharma, Inc. (Nasdaq : IDMI) a annoncé aujourd'hui que la Commission européenne a officiellement accordé une autorisation centralisée de mise sur le marché à l'égard de MEPACT(R) (mifamurtide, L-MTP-PE) pour le traitement de patients atteints d'ostéosarcome résécable non métastatique, une tumeur osseuse rare et souvent fatale qui touche normalement les enfants et les jeunes adultes. L'autorisation centralisée de mise sur le marché permet la commercialisation de MEPACT dans les 27 États membres de l'Union européenne, ainsi qu'en Islande, au Liechtenstein et en Norvège. MEPACT a obtenu en 2004 le statut de médicament orphelin en Europe et bénéficie, aux termes de la législation pharmaceutique européenne, d'une période d'exclusivité de 10 ans sur le marché pour l'indication approuvée. […].

Ipsen présente les résultats de la première étude sur l'homme d'une neurotoxine recombinante à action rapide (rBoNT-E) au Congrès TOXINS 2019

Ipsen présente les résultats de la première étude sur l'homme d'une neurotoxine recombinante à action rapide (rBoNT-E) au Congrès TOXINS 2019

Ipsen, le 17 janvier 2019 : Les résultats de la première étude chez l'homme d'une neurotoxine recombinante seront présentés lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se tiendra à Copenhague (Danemark). La neurotoxine botulique recombinante de sérotype E (rBoNT-E) d'Ipsen a été étudiée dans le cadre d'une étude de phase I qui a caractérisé son profil de sécurité et de tolérance chez des volontaires sains1. L'étude a également démontré qu'elle agissait plus rapidement et moins longtemps que les neurotoxines botuliques de type A existantes, et que son pic d'action était atteint plus rapidement. D'autres études seront menées pour établir les utilisations esthétiques et thérapeutiques potentielles de ce traitement expérimental. […].

nuance

Les plus