nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Plèvre

11 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Evolution de la mortalité par mésothéliome de la plèvre en France : publication de nouvelles prévisions à horizon 2050

Caducee.net, le 19 février 2013 : L’Institut de veille sanitaire (InVS) en partenariat avec le Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès (CépiDc) de l’Inserm publie aujourd’hui les résultats de modélisation de l’évolution de la mortalité par mésothéliome pleural en France réalisés à partir des données françaises les plus récentes. Des travaux de modélisation avaient été réalisés à la fin des années 1990 et ont pu être ainsi actualisés. Des résultats encourageants mais à considérer avec précaution. […].

Le service d’anatomopathologie centre international d’excellence pour le cancer de la plèvre

Caducee.net, le 13 juillet 2011 : Investis depuis 1980 dans le diagnostic et la recherche sur le cancer de la plèvre, le CHU de Caen et le service d’anatomopathologie, dirigé par le Pr Françoise GALATEAU-SALLÉ sont au cœur du dispositif national et international de recherche et d'expertise anatomopathologique sur cette pathologie. […].

Le pemetrexed utilisé dans le mésothéliome de la plèvre

Caducee.net, le 29 octobre 2001 : Selon une étude clinique de phase II présentée lors de la conférence européenne sur le cancer, le pemetrexed (Alimta®, Lilly), serait efficace et bien toléré dans le traitement du mésothéliome de la plèvre. […].

Le mésothéliome devient la 31e maladie à déclaration obligatoire (MDO) en France

Caducee.net, le 27 janvier 2012 : Par décret n° 2012-47 du 16 janvier 2012, les mésothéliomes s'ajoutent à la liste officielle des maladies à déclaration obligatoire ( DO ). Cette DO est mise en oeuvre par l'Institut de veille sanitaire (InVS) à la demande du ministère de la santé. Elle constitue une des mesures du Plan cancer « 2009-2013 » qui vise notamment l'amélioration de la surveillance des cancers liés à l'environnement professionnel (action 9.1). Tout nouveau cas de mésothéliome, quel que soit son site anatomique (plèvre, péritoine, péricarde...), devra désormais être notifié au médecin de l'Agence Régionale de Santé (ARS), par tout médecin (pathologiste ou clinicien) exerçant en France métropolitaine ou ultramarine et qui en pose le diagnostic. […].

Fidia annonce que la FDA a désigné ONCOFID®-P comme médicament orphelin pour le traitement du mésothéliome malin, le cancer causé par l'exposition à l'amiante

Fidia Farmaceutici Spa, le 04 août 2021 : - ONCOFID®-P est une conjugaison innovante de l'anticancéreux paclitaxel (taxol) avec l'acide hyaluronique (HA). […].

Des études suggèrent l'existence d'une corrélation clé entre les sous-catégories de cancer du poumon et les résultats du traitement

PR Newswire, le 25 septembre 2007 : BARCELONE, Espagne, September 25 /PRNewswire/ -- En recherche clinique, les patients souffrant d'un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) classés comme possédant une histologie non squameuse bénéficient de taux de survie statistiquement considérablement supérieurs, lorsqu'ils sont traités en deuxième intention avec ALIMTA(R) (pemetrexed pour injection) en comparaison aux patients histologiquement similaires traités avec docetaxel. Les données (Résumé ECCO N 6521)(1) ont été présentées au cours de la 14ème conférence européenne sur le cancer (ECCO) à Barcelone. ALIMTA, fabriqué et commercialisé par Eli Lilly and Company, est actuellement indiqué pour le traitement de deuxième intention du CBNPC dans plus de 85 pays. […].

Des données confirment les bénéfices d'ALIMTA(R) (pemetrexed pour injection) chez les patients souffrant d'un mésothéliome pleural malin

PR Newswire, le 04 septembre 2007 : SEOUL, Corée du Sud, September 5 /PRNewswire/ -- Les données tirées de deux études à grande échelle ouvertes montrent que des patients ont bénéficié de taux de survie à un an supérieurs à 50 % lorsqu'ils sont traités avec ALIMTA(R) (pemetrexed pour injection) ou avec des régimes à base d'ALIMTA dans le traitement du mésothéliome pleural malin (MPM) à la fois en première et en deuxième intention. Les résultats de l'étude démontrent des bénéfices importants en matière d'efficacité et d'innocuité pour l'ALIMTA d'Eli Lilly and Company, le seul agent connu démontrant un avantage de survie dans cette maladie souvent difficile à traiter et qui est principalement liée à une exposition à l'amiante. Les données ont été présentées aujourd'hui à l'occasion de la douzième conférence mondiale sur le cancer du poumon. […].

Des données confirment les bénéfices d'ALIMTA(R) (pemetrexed pour injection) chez les patients souffrant d'un cancer bronchique non à petites cellules

PR Newswire, le 03 septembre 2007 : SEOUL, Corée du Sud, September 4 /PRNewswire/ -- Les avantages cliniques d'ALIMTA(R) (pemetrexed pour injection) continuent d'être validés dans diverses populations de patients tel que démontré dans deux études effectuées en Asie. Les données présentées aujourd'hui au cours de la 12ème conférence mondiale sur le cancer du poumon confirment l'efficacité d'ALIMTA d'Eli Lilly and Company dans le traitement du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC), la forme de cancer la plus courante au monde.(1) ALIMTA est actuellement indiqué en tant que traitement de deuxième intention dans le traitement du cancer bronchique non à petites cellules dans plus de 85 pays. […].

Le logiciel de comparaison temporelle de Riverain Technologies fait ses débuts au Congrès européen de radiologie

Businesswire, le 02 mars 2012 : Le logiciel perfectionné, mais pourtant convivial, (précédemment commercialisé sous la marque DeltaView™) offre deux fonctionnalités principales qui améliorent la radiographie conventionnelle et permettent d'afficher les changements les plus subtiles entre plusieurs images beaucoup plus clairement que si le radiologue les comparait côte à côte, ce qui est la technique standard actuelle. D'une part, la technologie de suppression des os de Riverain transforme la radiographie en une image des tissus mous en éliminant les côtes et les clavicules qui pourraient par ailleurs dissimuler les tumeurs. D'autre part, la technologie de comparaison temporelle prend deux radiographies pulmonaires traditionnelles du même patient à différents moments et produit une troisième image de soustraction sur laquelle le contraste lumineux permet au radiologue de détecter les changements qui pourraient indiquer une tumeur naissante ou élargie. […].

Le point sur l'amiante

Le point sur l'amiante

Académie de Médecine, le 24 février 2015 : Ce rapport examinera le risque d’exposition professionnelle en 2014, les conséquences des expositions professionnelles anciennes et la révision des barèmes d’indemnisation, les recommandations récentes destinées à diminuer les risques d’exposition professionnelle et non professionnelle. […].

Mésothéliome : l’IA d’OWKIN est capable de prédire et d’expliquer les facteurs pronostic clés

Mésothéliome : l’IA d’OWKIN est capable de prédire et d’expliquer les facteurs pronostic clés

OWKIN, le 07 octobre 2019 : OWKIN, pépite française spécialisée dans le machine learning appliqué à la recherche clinique, annonce la publication d’un article dans « Nature Medicine », référence internationale dans le domaine de la recherche biomédicale. Ce dernier présente une analyse totalement nouvelle de la biologie tumorale à l’aide de modèles interprétables de deep-learning. L’article, intitulé « Deep learning-based classification of mesothelioma improves prediction of patient outcomes », décrit comment OWKIN a développé un modèle pronostique détaillé et précis basé sur des images de biopsies pleurales pour prédire l’évolution de la maladie et identifier les caractéristiques biologiques associées au mésothéliome […].

nuance

Les plus