nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Réplication virale

47 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Persistance d’une réplication virale chez un grand nombre de patients avec charge virale indétectable sous multithérapie

Caducee.net, le 29 décembre 1999 : Une équipe anglo-américaine rapporte avoir détecté, grâce à la mise au point d’un nouveau test moléculaire, la présence d’une réplication virale cachée chez un grand nombre de patients infectés par le VIH-1 recevant une association d’antirétroviraux efficaces et ayant une charge virale plasmatique maintenue pendant au moins un an en deçà du seuil de détection de la méthode de quantification. […].

Persistance d’une production de virions dans le plasma sous trithérapie anti-VIH

Caducee.net, le 05 novembre 1999 : Il est possible, en ayant recours à une technique ultrasensible de quantification de l’ARN des virions libres, de détecter une réplication virale résiduelle chez des patients infectés par le VIH dont la charge virale est maintenue à moins de 50 copies/ml par des associations d’antirétroviraux, rapporte une étude américaine publiée dans le JAMA. […].

VIH/SIDA : un très large essai thérapeutique avec 9 ans de suivi a débuté aux Etats Unis

Caducee.net, le 11 janvier 2002 : Les Instituts Nationaux de la Santé (NIH) américains ont fait part ces jours-ci du lancement la semaine dernière d'un vaste essai clinique sur la prise en charge du VIH. Cet essai multicentrique nommé SMART (Strategies for Management of Anti-Retroviral Therapies) pourrait comporter jusqu'à 6.000 patients avec un suivi de neufs ans. Son objectif premier est de comparer deux stratégies sur le long terme : une stratégie agressive de suppression maximale de la réplication virale par une utilisation constante d'antirétroviraux ou une stratégie qui vise à retarder l'initiation des antirétroviraux jusqu'à une diminution critique des CD4. […].

Réplication du VIH abolie durant la phase aiguë de rougeole infantile

Caducee.net, le 18 avril 2002 : La réplication virale du VIH apparaît être transitoirement supprimée durant la phase aiguë de la rougeole, si l’on en croit les résultats de cette étude réalisée sur une cohorte d’enfants zambiens par des chercheurs de l’école Johns Hopkins Bloomberg et du NIH. Le rapport du nombre de copies d’ARN viral retrouvés dans le sang des enfants VIH+ un mois après leur hospitalisation pour une rougeole et celui à leur entrée, est de l’ordre de 40. […].

Augmentation transitoire de la charge virale : quelle signification clinique ?

Caducee.net, le 11 juillet 2001 : Chez des patients infectés par le VIH et avec réplication virale basse et bien contrôlée, une augmentation transitoire de la charge virale ne semble pas modifier le risque d'échec virologique par la suite. Ceci est la conclusion d'une étude qui est publiée dans le JAMA du 11 juillet. […].

Les alpha-défensines, des agents anti-VIH potentiels

Caducee.net, le 01 octobre 2002 : Parmi les personnes infectées par le VIH, il y a un groupe appelé long-term-non-progressors (LTNP), c’est à dire des personnes qui vivent avec le virus pendant de longues périodes sans déclarer la maladie. C’est à partir d’une cohorte de ces individus avec le statut LTNP que des chercheurs américains ont caractérisé des facteurs anti-CD8 (CAF), appelés alpha-défensines, secrétés par les lymphocytes T CD8+, qui inhibent la réplication virale de manière indépendante des chimiokines. […].

VIH/SIDA : un immunosuppresseur, le mycophénolate mofétil, semble inhiber la réplication virale

Caducee.net, le 04 juillet 2000 : Le mycophénolate mofétil pourrait éventuellement être utilisé pour le contrôle de la réplication du VIH chez les patients infectés. Cet immunosuppresseur inhiberait la réplication virale selon deux modes : par un mécanisme antiviral en éliminant un substrat de la transcriptase inverse et par un mécanisme immunologique, en réduisant le nombre de lymphocytes T CD4+ activés, lymphocytes qui pourraient être un support à la réplication du virus. Les auteurs de cette découverte estiment que les propriétés du mycophénolate mofétil méritent d'être évaluées dans des essais cliniques contrôlés. […].

Murr1 : une protéine cellulaire qui inhibe la réplication du VIH-1

Caducee.net, le 18 décembre 2003 : On sait que le VIH-1 se réplique lentement dans les lymphocytes CD4+ quiescents. Des chercheurs ont établi que la protéine cellulaire Murr1 inhibait la multiplication du VIH-1 dans des lymphocytes T CD4+ non stimulés. Murr1 pourrait donc conditionner la phase asymptomatique de l’infection et son évolution vers une réplication virale soutenue. […].

Oncolytics Biotech Inc. annonce la délivrance de son 24e brevet américain

PR Newswire, le 27 novembre 2007 : CALGARY, Canada, November 27 /PRNewswire/ -- Oncolytics Biotech Inc. (TSX : ONC)(NASDAQ : ONCY) (« Oncolytics ») a annoncé aujourd'hui l'obtention du brevet américain 7 300 650 intitulé « réovirus pour le traitement des néoplasies ». Les déclarations décrivent des utilisations du réovirus dans le traitement de cancers caractérisés par une PKR inactive, soit à la suite d'une mutation de la protéine Ras, soit en raison d'autres facteurs. La protéine PKR est une molécule-hôte capable de bloquer la réplication virale au niveau de la cellule. Les cellules cancéreuses qui ne bénéficient pas de l'activité de la PKR peuvent être concernées par la réplication du réovirus, et par conséquent, par une destruction cellulaire. […].

Gros plan sur une protéine cruciale du virus de l’hépatite C

Caducee.net, le 29 septembre 1999 : Des chercheurs américains ont déterminé la structure tridimensionnelle d’une protéine cruciale du virus de l’hépatite C (VHC), une enzyme qui joue un rôle essentiel dans le cycle de réplication virale. […].

L'étude COVID-19 phase 2/3 de RedHill sur l'opaganib passe le deuxième DSMB avec une recommandation unanime de poursuivre

L'étude COVID-19 phase 2/3 de RedHill sur l'opaganib passe le deuxième DSMB avec une recommandation unanime de poursuivre

PRNEWSWIRE, le 23 décembre 2020 : TEL AVIV, Israël et RALEIGH, Caroline du Nord, 23 décembre 2020 /PRNewswire/ -- RedHill Biopharma Ltd. (Nasdaq: RDHL) (« RedHill » ou la « Société »), une société biopharmaceutique spécialisée, a annoncé aujourd'hui que l'étude mondiale de phase 2/3 avec l'opaganib administré par voie orale (Yeliva®, ABC294640)[1] chez des patients hospitalisés pour une pneumonie sévère à COVID-19 a reçu une deuxième recommandation unanime de poursuite, suite à un deuxième examen indépendant de la sécurité par le Data Safety Monitoring Board (DSMB). La recommandation du DSMB est basée sur une analyse des données de sécurité non masquées des 155 premiers patients traités pendant 14 jours. […].

VIH : le virus s’associe aussi aux érythrocytes

Caducee.net, le 28 juin 2002 : Un nouvel élément de l’infection par le VIH-1 vient d’être mis à jour. Des chercheurs ont en effet montré qu’il existe des ‘pools’ de virus associés aux globules rouges. Ces pools de VIH-1 peuvent être détectés même chez les patients où l’ARN viral n’est plus détectable dans le plasma. […].

RedHill Biopharma termine l'enrôlement pour l'étude américaine de phase 2 sur l'opaganib pour le traitement de la COVID-19

RedHill Biopharma Ltd., le 19 novembre 2020 : TEL AVIV, Israël et RALEIGH, Caroline du Nord, 19 novembre 2020 /PRNewswire/ -- RedHill Biopharma Ltd. (Nasdaq: RDHL) (« RedHill » ou la « Société »), une société biopharmaceutique spécialisée, a annoncé aujourd'hui que l'enrôlement pour l'étude américaine de phase 2 sur l'opaganib (Yeliva®, ABC294640)[1] menée sur des patients hospitalisés pour une pneumonie sévère liée à la COVID-19 est terminé. L'étude n'est pas menée à des fins statistiques. Les données les plus récentes sont attendues dans les semaines à venir. […].

L’arrêt du traitement antirétroviral peut-il renseigner sur l’immunité cellulaire anti-VIH ?

Caducee.net, le 29 octobre 1999 : Est-il possible, chez des patients chroniquement infectés par le VIH et recevant un traitement antirétroviral, de restaurer de façon transitoire des réponses cellulaires VIH-spécifiques T CD4 et CD8 en interrompant la trithérapie pendant quelques semaines pour réexposer le système immunitaire au virus ? C’est la question que pose une étude française présentée au 12e Colloque des Cent Gardes. […].

L'activité antivirale in vitro des médicaments repositionnés contre la Covid-19 serait induite par la phospholipidose

L'activité antivirale in vitro des médicaments repositionnés contre la Covid-19 serait induite par la phospholipidose

INSERM, le 22 juin 2021 : Au cours des 16 derniers mois et dans le contexte de la crise sanitaire due à la Covid-19, des milliers de médicaments ont été testés pour un repositionnement afin de lutter contre le SARS-CoV-2, dont un nombre important ont montré une potentielle activité anti-virale (23 composés comprenant l'hydroxychloroquine, l'azithromycine, l'amiodarone et 4 autres testés en essais cliniques). […].

VIH : un allèle du système HLA est associé au blocage de la réplication virale

Caducee.net, le 16 mars 2000 : Un allèle d'un gène du système HLA (ou complexe majeur d'histocompatibilité -CMH- ) paraît directement impliqué dans l'absence de progression de la maladie chez les patients asymptomatiques infectés par le VIH depuis plusieurs années et n'ayant pas suivi de traitement. Cet allèle permettrait chez ces sujets de restreindre la replication virale et la progression de la maladie. […].

La présence d’antigène HBe dans la circulation est un facteur prédictif fort d’hépatocarcinome

Caducee.net, le 18 juillet 2002 : Une étude prospective réalisée auprès d’une cohorte taiwanaise de près de 12000 hommes, montre une forte association entre la présence d'antigène HBe du virus de l’hépatite B (VHB) dans le sang et l’incidence de survenue d’hépatocarcinome. Les résultats publiés dans la dernière livraison du New England Journal of Medicine suggèrent de considérer les personnes infectées et séropositives pour Hbe comme des candidats prioritaires à une étroite surveillance et à un traitement antiviral adapté. […].

Des inhibiteurs de la COX-2 pour lutter contre le cytomégalovirus ?

Caducee.net, le 26 février 2002 : L'inhibition de la cyclooxygénase 2 (COX-2) réduit de façon drastique la production du cytomégalovirus (CMV) dans les fibroblastes en culture. Cette découverte laisse penser que les inhibiteurs de la COX-2 pourraient avoir un intérêt dans la prise en charge des infections par le CMV. […].

nuance

Les plus

123