nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Spondylarthrite

27 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Cosentyx® (secukinumab) obtient deux extensions d’AMM dans deux indications : la spondylarthrite ankylosante et le rhumatisme psoriasique

Cosentyx® (secukinumab) obtient deux extensions d’AMM dans deux indications : la spondylarthrite ankylosante et le rhumatisme psoriasique

NOVARTIS, le 14 janvier 2016 : Novartis a annoncé que la Commission européenne autorisait l’utilisation de Cosentyx® (secukinumab, à la dose de 150 mg solution injectable) seul ou en association avec le méthotrexate (MTX), dans le traitement du rhumatisme psoriasique actif chez l'adulte lorsque la réponse aux traitements de fond antirhumatismaux (DMARDs) antérieurs a été inadéquate ainsi que dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante active chez l'adulte en cas de réponse inadéquate au traitement conventionnel. […].

L'étude de phase II, qui évalue l'Apremilast comme traitement oral des patients atteints de spondylarthrite ankylosante, a été présentée lors de la rencontre de l'American College of Rheumatology (ACR)

Businesswire, le 08 novembre 2011 : L'étude START (Spondylitis Trial of Apremilast for better Rheumatic Therapy) était une étude pilote en double aveugle, contrôlée par placebo et entreprise à l'initiative de chercheurs, qui a été réalisée sur des sujets atteints de spondylarthrite ankylosante. L'objectif principal de cette étude était de déceler un indicateur d'efficacité à l'aide de l'échelle BASDAI (Bath Ankylosing Spondylitis Disease Activity Index). […].

Essai de phase 2 de l’Enbrel® (Etanercept) sur la spondylarthrite ankylosante

Caducee.net, le 13 novembre 2001 : Les résultats d’une étude clinique de phase 2 de l’Enbrel, un anti TNFalpha, sur la spondylarthrite ankylosante, sont présentés au 65ème Annual Meeting of the American College of Rheumatology qui se tient à San Francisco (EU). Il s’agit de la première étude randomisée avec placebo concernant les effets de l’Enbrel sur cette pathologie. Selon le docteur John Davis, principal investigateur de l’étude, les résultats montrent que 80% des patients traités ont répondu favorablement au traitement. […].

L'inhibition du TNF-α donne de bons résultats dans la spondylarthrite ankylosante

Caducee.net, le 02 mai 2002 : Un essai publié aujourd'hui dans le New England Journal of Medicine démontre que l'inhibition du TNF-α apporte une amélioration clinique durable chez les patients souffrant de spondylarthrite ankylosante. Ces résultats confirment le rôle central du TNF-α dans cette pathologie mais on connaît encore mal les conséquences à long terme de ce traitement. […].

L’infliximab semble efficace dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante

Caducee.net, le 08 avril 2002 : Selon une étude randomisée multicentrique avec placebo publiée dans le dernier The lancet, des chercheurs allemands ont mis en évidence une vraie efficacité de l’infliximab (remicade®) dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante (SA), réduisant de plus de 50% l’activité de la maladie parmi la majorité des patients traités. […].

La spondylarthrite ankylosante

E.Faure, le 15 novembre 2002 : La Spondylarthrite Ankylosante (SA) ou pelvispondylite rhumatismale est le deuxième rhumatisme inflammatoire chronique après la polyarthrite rhumatoïde. Elle touche plus de 300 000 personnes en France et environ 1,5 million en Europe. Cette maladie atteint de préférence une population jeune (entre 15 et 50 ans) et n'épargne pas l'enfant. Elle est plus communément rencontrée chez l'homme avec un sexe-ratio de 2,5 hommes pour une femme. La SA est associée au gène présent chez 95 % des patients mais qui n'explique que 30 à 40 % de la prédisposition génétique : le gène HLA-B27. La SA touche essentiellement les articulations du bassin et celles de tous les segments de la colonne vertébrale laquelle peut être déformée au bout de quelques années (cyphose). Les formes invalidantes et graves concernent 25 à 30 % des patients. […].

Spondylarthrite ankylosante : étude du métabolisme oxydatif des phagocytes circulants par chimioluminescence sur sang entier

Caducee.net, le 10 mai 2000 : Des résultats obtenus par une équipe de chercheurs taïwanais, publiés dans les Annals of Rheumatic Diseases, suggèrent que les phagocytes des patients présentant une spondylarthrite ankylosante sont partiellement activés au repos et sont sensibles au N-formyl-methionyl-leucyl-phenylalanine (fMLP) ou à la stimulation par le phorbol-12-myristate-13-acetate (PMA). Selon les auteurs, le ‘priming’ de ces phagocytes sanguins périphériques semblent pouvoir être un facteur causal dans le début de la spondylarthrite ankylosante. […].

Celltrion Healthcare : NOR-SWITCH, l’étude indépendante du gouvernement norvégien, soutient le passage de l’infliximab princeps à l’infliximab biosimilaire

Celltrion Healthcare, le 19 octobre 2016 : L’étude clinique, parrainée par le gouvernement norvégien, comprenait environ 500 patients dans 40 sites en Norvège, qui présentaient un état stable avec un traitement à l’infliximab pendant au moins six mois. Les patients étaient atteints de maladies inflammatoires chroniques : la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite, l’arthrite psoriasique ou le psoriasis en plaques chronique.1 […].

Particularités des spondylarthrites ankylosantes libanaises selon la présence ou l’absence de l’antigène HLA-B27

Caducee.net, le 16 mai 2000 : Au Liban, la présence chez les patients souffrant de spondylarthrite ankylosante de l’antigène HLA-B27 est associée à un début précoce de la maladie, à une fréquence augmentée de coxites et à un syndrome inflammatoire plus marqué, rapportent des rhumatologues de l’Hôtel-Dieu de France et de l’université libanaise de Beyrouth. […].

Lancement en Inde d’Infimab™, le biosimilaire du Remicade™, par EPIRUS Biopharmaceuticals

EPIRUS Biopharmaceuticals, Inc., le 02 décembre 2014 : Infimab, biosimilaire du Remicade (infliximab) est lancé en collaboration avec le partenaire commercial d’EPIRUS, Ranbaxy Laboratories Limited (Ranbaxy). Infimab sera fabriqué par Reliance Life Sciences dans une usine à Mumbai. Remicade est actuellement commercialisé à l’échelle mondiale pour le traitement des maladies inflammatoires dont la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn, la spondylarthrite ankylosante, la colite ulcéreuse, la polyarthrite psoriasique et le psoriasis. […].

Erelzi ® (étanercept) biosimilaire développé en Europe par Sandoz sera bientôt disponible en France

Erelzi ® (étanercept) biosimilaire développé en Europe par Sandoz sera bientôt disponible en France

Caducee.net, le 23 novembre 2017 : La Commission européenne a autorisé l’utilisation d’Erelzi®, biosimilaire du laboratoire Sandoz, dans le traitement des maladies inflammatoires à médiation immunitaire telles que la polyarthrite rhumatoïde, le psoriasis et l’arthrite psoriasiquei. ·    Cette AMM offre une nouvelle option thérapeutique aux professionnels de santé et aux patients, et contribue à améliorer l’accès au soin des patients et au financement de l’innovation. ·    Sandoz,  division  du  groupe  Novartis,  dispose  désormais  de  cinq  médicaments biosimilaires autorisés en Europeii. ·    Erelzi® est fabriqué en Europe selon le respect rigoureux des standards de qualité […].

SIMPONI® (Golimumab) reçoit l'approbation de la Commission européenne pour la réduction du taux de progression des lésions articulaires périphériques dans le traitement de la polyarthrite psoriasique évolutive

Businesswire, le 06 juin 2011 : « Cette récente approbation par la Commission européenne reconnaît la valeur de SIMPONI dans la réduction du taux de progression des lésions articulaires périphériques et reflète l'ensemble des effets thérapeutiques importants de cet inhibiteur du facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-alpha) injecté une fois par mois pour le traitement de la polyarthrite psoriasique, » a déclaré Rupert Vessey, MRCP–DPhil, Senior Vice-président, directeur de la franchise, recherche en Immunologie et maladies respiratoires, chez Merck Research Labs. L'annonce marque une autre étape importante pour SIMPONI et pour les patients souffrant de polyarthrite psoriasique qui pourraient profiter de ce traitement. » […].

Résultats préliminaires des infiltrations cortisoniques des articulations sacro-iliaques en IRM

Caducee.net, le 14 avril 2000 : L’injection des articulations sacro-iliaques après localisation du niveau de l’inflammation est réalisable en résonance magnétique et pourrait même être préférée aux méthodes plus conventionnelles quand l’environnement technique le permet. Telle est la conclusion d’une étude réalisée par des médecins des services de radiologie de l’Université Eberhard-Karls de Tübingen (Allemagne) et du CHU de Besançon. […].

Grâce à son instrument de diagnostic moléculaire m2000(TM) et son test VIH-1 RealTime, Abbott obtient un Chicago Innovation Award

PR Newswire, le 22 octobre 2007 : ABBOTT PARK, Illinois, October 22 /PRNewswire/ -- Abbott (NYSE: ABT) a reçu le Chicago Innovation Award 2007 pour son instrument de diagnostic moléculaire m2000(TM) (www.abbott.com/global/url/content/en_US/60.15:15/feature/Feature_0021.htm ) et son test de charge virale VIH-1 RealTime, le test le plus sensible de son genre capable de détecter et de mesurer précisément toutes les souches connues du virus immunodéficience humaine (VIH). […].

Le monitoring des biothérapies de la maladie de Crohn entraînerait une économie de plus de 130 millions d’euros en France

Theradiag, le 20 octobre 2014 : THERADIAG, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, annonce les résultats d’une étude pharmaco-économique qui démontre que l’utilisation du dosage d’anti-TNF et d’anticorps anti-médicaments dans la prise en charge des patients atteints de la maladie de Crohn et traités par biothérapie, permet jusqu’à 25% d’économies du coût des traitements, soit 131 millions d’euros sur 5 ans en France uniquement. […].

Les nouvelles données montrent une non-infériorité d'efficacité pour la formulation sous-cutanée de CT-P13 (infliximab biosimilaire) par rapport à la formulation intraveineuse de CT-P13 chez les personnes atteintes d'arthrite rhumatoïde

Celltrion Healthcare, le 09 novembre 2019 : Les personnes ayant reçu des doses complètes de CT-P13 IV 3 mg/kg aux semaines 0 et 2 ont été placées aléatoirement dans un groupe recevant soit du CT-P13 SC 120 mg par seringue préremplie deux fois par semaine (de la semaine 6 à la semaine 28), soit du CT-P13 IV 3mg/kg toutes les 8 semaines (de la semaine 6 à la semaine 22). À partir de la semaine 30, toutes les personnes ont reçu du CT-P13 SC 120 mg par seringue préremplie deux fois par semaine jusqu'à la semaine 54.1 […].

Les données publiées dans The Lancet démontrent la non-infériorité du CT-P13 par rapport à l'infliximab de référence dans le traitement des maladies inflammatoires intestinales

Celltrion Healthcare, le 28 mars 2019 : Le CT-P13 est déjà approuvé pour le traitement de huit maladies auto-immunes, notamment la MC, une forme de maladie inflammatoire intestinale (MII), dans plus de 80 pays, y compris les États-Unis, le Canada, le Japon et dans toute l'Europe. Il a été approuvé par l'EMA en 2013, et par la FDA en 2016. […].

Alvotech recrute le premier patient d'une étude clinique en phase III mettant en jeu une version biosimilaire du HUMIRA®

Alvotech, le 13 mars 2019 : REYKJAVIK, Islande, 13 mars 2019 /PRNewswire/ -- La société de produits biopharmaceutiques Alvotech a annoncé aujourd'hui qu'elle a recruté son premier patient en vue de la phase III de son étude clinique (ALVOPAD PS) avec l'AVT02, produit candidat biosimilaire d'Alvotech pour le HUMIRA®. L'objectif de l'étude est de comparer l'AVT02 et le HUMIRA® pour ce qui est de la sécurité, de l'efficacité, de la tolérabilité et de l'immunogénicité chez des patients adultes atteints de psoriasis chronique en plaques de façon modérée à grave. […].

12
nuance

Les plus