nuance

L’infliximab semble efficace dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante

Selon une étude randomisée multicentrique avec placebo publiée dans le dernier The lancet, des chercheurs allemands ont mis en évidence une vraie efficacité de l’infliximab (remicade®) dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante (SA), réduisant de plus de 50% l’activité de la maladie parmi la majorité des patients traités.

L’infliximab, un anticorps monoclonal dirigé contre le TNF-α, pourrait constituer un premier traitement qui permette véritablement de réduire les symptômes de la SA, s’enthousiasment les docteurs Jürgen Braun (Université de Berlin), Jochen Sieper et Jan Brandt (Université Benjamin Franklin, Berlin).

Dans cette étude qui a duré 12 semaines, des patients souffrant de SA active (n=70) ont bénéficié au hasard soit d’infliximab en i.v (5 mg/kg) soit d’un placebo, à 0, 2 et 6 semaines.

La baisse d’activité de la maladie de plus de 50% a constitué la mesure principale, l’objectif de l’essai étant de traiter les symptômes.

Une baisse de l’activité de la SA après 12 semaines a été observée parmi 53% des patients traités par l’infliximab, comparée à 8% parmi le groupe placebo.

La qualité de vie ainsi que les fonctions touchées par la maladie ont également nettement été améliorées dans le groupe traité par l’anticorps, mais pas dans le groupe placebo.

La tolérance au traitement a été bonne, bien que trois des patients aient dû le stopper à cause de tuberculose systémique, de granulomatose allergique ou de leucopénie moyenne.

Ces résultats sont selon leurs auteurs en faveur d’une efficacité de l’infliximab dans le traitement de la SA. A cause des effets secondaires indésirables potentiellement sérieux, les auteurs préconisent une prise en charge de ce traitement par un centre de rhumatologie.

Source : The Lancet 6 avril 2002;359:1187-93

PI

Descripteur MESH : Spondylarthrite , Patients , Placebo , Maladie , Berlin , Anticorps , Leucopénie , Qualité de vie , Rhumatologie , Tuberculose , Vie

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib