nuance

Les tarifs d'autres services aident à payer pour la planification familiale

Une des stratégies du CEMOPLAF est de demander un paiement de la part des clients en vue de recourvrir une partie des coûts pour les services de planification familiale. Une autre est de subventionner la planification familiale à travers des services générateurs de revenus comme les services de diagnostic par échographie.

"La mission principale du CEMOPLAF est de fournir des services de planification familiale," dit Teresa de Vargas, la directrice administrative. "Cependant, CEMOPLAF fournit aussi d'autres services de santé afin d'améliorer son autosuffisance et la qualité des services. Avoir un programme soutenable comme but ne signifie pas l'abandon de notre mission sociale."

En 1992, CEMOPLAF a commencé un service d'échographie dans un dispensaire à Quito. Ce service a été mis en place après que le personnel avait mené une étude compréhensive des coûts eventuels d'un tel service pour le dispensaire, la demande potentielle des clientes, et les revenus possibles pendant les cinq premières années. L'échographie a été choisie au lieu d'autres services parce que le dispensaire avait un grand nombre de clientes pour les soins prénataux et gynécologiques.img

Ce service a eu un tel succès au dispensaire de Quito que les gestionnaires ont décidé d'étendre l'échographie à certains centres parmi les 20 dispensaires et 12 centres satellites du CEMOPLAF. Cependant, l'équipement pour l'échographie est cher, ainisi que les coûts en formation, personnel, matériel et fournitures. Afin de s'assurer que les services étaient nécessaires et pourraient être rentables, CEMOPLAF a fait une analyse.

Douze lieux ont été facilement exclus parce que la projection de l'utilisation des clientes était trop basse et ces lieux manquaient le personnel nécessaire. Dans le reste des dispensaires, des projections détaillées ont examiné la demande pour les services, les coûts et une estimation de revenus. En fin de compte, CEMOPLAF a acheté trois machines d'échographie supplémentaires, et les services se sont avérés profitables. Avant l'analyse, le personnel avait suggéré d'acheter 10 machines, chacune coûtant $25.000 US. L'analyse a permis au CEMOPLAF de prendre de meilleurs décisions, s'appuyant sur la projection de la demande et des revenus, au lieu de la spéculation.

Dans un autre effort d'améliorer la pérennité, CEMOPLAF a récemment examiné leur système de tarifs. Bien qu'un des buts principaux du CEMOPLAF est de servir les pauvres, un questionnaire donné aux clients a révélé que beaucoup d'entre eux avaient un niveau de revenus moyen ou élevé. Quarante pour cent des clients étaient propriétaires de maisons, tandis que 35 pour cent avaient complété des études secondaires ou avaient suivi des cours universitaires, et 33 pour cent envoyaient leurs enfants à des écoles privées. En passant en revue ses prix, CEMOPLAF a appris que les tarifs des services de planification familiale de ses 21 dispensaires pouvaient varier jusqu'à 65 pour cent d'un dispensaire à un autre. En plus, l'organisation a appris que l'un des dispensaires ayant les tarifs les plus élevés fournissait le plus grand nombre de clients pauvres.

CEMOPLAF a conclu que les tarifs étaient trop bas dans la majorité des dispensaires, décidant d'augmenter les prix périodiquement (deux fois par an). La différence dans les tarifs parmi les dispensaires a aussi diminué.

CEMOPLAF est en train de développer une stratégie visant une indépendance financière plus grande car on s'attend à ce que le soutient des bailleurs diminue. FHI, l'Investigación Operativa y Asistencia Técnica en Planificación Familiar y Salud Materno-infantil en América Latina y el Caribe (INOPAL) III Projet du Population Council, et le Futures Group International ont travaillé avec CEMOPLAF pour mener les études sur le financement soutenable.

"Certains gestionnaires en planification familiale peuvent penser que l'offre d'un service va automatiquement assurer qu'il sera profitable, mais ce point de vue n'est pas très réaliste," fait observer John Bratt, associé principal en recherche à FHI, qui a aidé à mener les études. "Il doit y avoir un débouché pour n'importe quel service, et les clients doivent être disposés et capables de le payer."

Les gains financiers des services d'échographie et des tarifs conformes sont relativement modestes, mais contribuent à un engagement envers un financement soutenable cumulatif et à long terme. En 1997, CEMOPLAF a produit 75 pour cent de son budget de fonctionnement à travers les tarifs payés par les clients, une augmentation importante comparée aux années précédentes. "L'avancement vers un sytème soutenable est souvent mesuré par petites étapes," conclut Bratt.

-- Barbara Barnett

Network, Hiver 1998, Volume 18, Numéro 2 .
img
© Copyright 1999, Family Health International (FHI)






Descripteur MESH : Services de planification familiale , Soins , Échographie , Projection , Diagnostic , Population , Recherche , Santé , Services de diagnostic , Services de santé

PUBLICITE