nuance

Groupement de coopération sanitaire Un nouveau mariage réussi en région PACA

Deux cliniques privées obligées de se regrouper suite à une demande à caractère obligatoire formulée par leur tutelle, l’ARS Hospitalisation PACA, car seulement deux autorisations d’angioplastie coronaires pouvaient être délivrées sur Aix en Provence. L’hôpital en détenant une, les deux cliniques ont du se « partager » la seconde.

La loi HPST (Hôpital Patients Santé Territoire) du 21 juillet 2009 a voulu « simplifier les coopérations entre établissements de santé » en faisant du groupement de coopération sanitaire (GCS) le seul mode de coopération entre établissements. La loi a ainsi créé une nouvelle catégorie de GCS dits « établissements de santé » et c’est sous cette forme que les 2 cliniques d’Aix-en-Provence se sont réunies autour de leur activité de cardiologie pour porter le nom exact de « GCS-ES Axium-Rambot, Centre de Cardiologie Interventionnelle ». Ce GCS-ES Axium-Rambot est donc un établissement de santé privé à part entière, avec une administration, un bilan séparés, une gestion autonome et loue des locaux à la clinique Axium. Les 9 cardiologues qui exercent en libéral et contractuellement pour ce GCS seront prochainement associés (4 dépendaient d’Axium et 5 de Rambot). Les personnels, quant à eux, sont devenus des salariés du GCS. Le nouveau Centre de Cardiologie Interventionnelle offre donc une prise en charge 24h/24 avec 1 cardiologue d’astreinte pour les coronarographies et angioplasties ainsi qu’une Unité de Soins Intensifs Cardiologiques. C’est un service qui participe pleinement à la permanence des soins, comme n’importe quel service d’urgence. Après 3 mois de fonctionnement, le constat est plutôt positif. Le transfert des patients qui étaient pris en charge par la Polyclinique du Parc Rambot s’est correctement effectué sans aucune perte. Courant 2012, le GCS procèdera à des travaux importants (1,5 millions d’euros) qui permettront, entre autre, de rénover les salles de cardiologie pour offrir un plateau technique complet et fonctionnel. Le GCS projette la réalisation de 1200 angioplasties en 2012, contre 500 en moyenne à l’hôpital d’Aix. Pour finir, les 2 administrateurs, Mme Claire Ravier (Directeur Général de la Polyclinique du Parc Rambot) et M. Jean Folacci (Directeur Général de la Clinique Axium) ont convenu que leur même « culture du privé et de l’effort les avaient amenés, malgré leur statut de concurrence, à parvenir à une réussite. »

Descripteur MESH : Coopération , Mariage , Caractère , Hospitalisation , Cardiologie , Santé , Établissements de santé , Patients , Soins , Permanence des soins , Soins intensifs , Transfert

nuance

Hôpital: Les +