nuance

Fichage des gilets jaunes, l’UFML s’interroge sur un possible scandale politico-sanitaire

illustrationSuite aux révélations du Canard Enchaîné en date du 24 avril, l’Union Française pour une Médecine Libre, présidée par le Dr Jérôme Marty n’a pas tardé à réagir. Elle s’interroge sur l’usage du dispositif SI-VIC  lors des manifestations des Gilets Jaunes du 8 et 15 décembre, 16 et 23 Mars, 13 et 20 avril qui aurait permis la collecte des données à la fois nominatives et médicales et leur exploitation possible par les services de police.

Face à ce qui apparaît comme une violation organisée du secret médical, L’UFML-S, renouvelle sa demande d’éclaircissement auprès de la ministre de la Santé :
• Les patients ont ils été systématiquement et méthodiquement questionnés quant à leur autorisation à l’exploitation de leurs données personnelles et à leurs destinations ?
• Des données médicales non anonymisées ont elles été exploitées par des professionnels hors du champ du soin ?

« S’il apparaît que les services de l’État ont sciemment bafoué le secret médical, la profession médicale devra en tirer les conséquences et demander la démission des plus hauts responsables de ce scandale politico-sanitaire. »

Source

Descripteur MESH : Mars , Médecine , Police , Patients , Santé

nuance

Actualités professionnelles: Les +