#COVID19 : le cabinet d’avocats Di Vizio somme le ministre de la Santé de produire des preuves des commandes de masques et de tests

illustrationReprésentés par le Cabinet Di Vizio, 92 professionnels de santé représentant le collectif C19 ont adressé aujourd’hui une sommation interpellative au ministère des Solidarités et de la Santé pour recevoir :·les contrats et « commandes » de masques, quel que soit leur type, qui ont été conclus par l’État depuis le 20 décembre 2019 ; -les contrats relatifs aux tests de dépistage du COVID-19, qui ont été conclus par l’État depuis 20 décembre 2019.

En effet, qu’ils soient infirmiers, praticiens hospitaliers, chirurgiens-dentistes, urgentistes ou encore médecins généralistes, ils sont tous inquiets de ne pas voir les masques et les tests arriver, en quantité, malgré les annonces de l’État.

Or, comme l’indiquait Olivier Véran lui-même dans son tweet du 3 mars , « à tous ceux qui ont été en contact rapproché avec un malade, et notamment aux professionnels de santé ».

Quant aux tests, leur usage massif est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Il est ainsi urgent de pouvoir en disposer pour faire face efficacement à la pandémie en France.

« De nombreuses entreprises proposent des masques, ou des tests. Or, ceux-là n’arrivent pas dans les cabinets ou les hôpitaux. La promesse des 18 masques par professionnel de santé et par semaine n’est pas tenue.

Ainsi, nous faisons appel à l’article L. 300-2 du Code des relations entre le public et l'administration, selon lequel les administrations « sont tenues de publier en ligne ou de communiquer les documents administratifs qu'elles détiennent aux personnes qui en font la demande ».

Nous attendons aujourd'hui une réponse sous 48 heures. Nous espérons que cette démarche permettra de reconstruire au moins en partie la confiance entre l'État et les professionnels de santé. », Me Fabrice Di Vizio, fondateur du cabinet d'avocats du même nom.

Cabinet Di Vizio reste mobilisé pour les professionnels de santé

Le Cabinet Di Vizio se mobilise auprès des professionnels de santé depuis le début de la crise, et ce avec succès.

Le 19 mars dernier, le cabinet Di Vizio a saisi au nom de trois clients médecins la Cour de justice de la République contre Edouard PHILIPPE, Premier ministre, et Agnès BUZYN, ancienne ministre de la Santé, d'une plainte pénale sur le fondement de l'article 223-7 du Code pénal.

Plus tôt ce mois-ci, le 12 mars, le Cabinet a également adressé une lettre à l'Organisation Mondiale de la Santé, avec en copie le Président de la République Emmanuel Macron et la Présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, pour demander un avis sur la gestion de l'épidémie en France, sachant que l'OMS félicitait tant la Chine que l'Italie pour leurs mesures de confinement « courageuses ». Dans la foulée, les premières mesures de confinement ont été mises en place.

Enfin, le 4 mars, le Cabinet a ainsi saisi, au nom de plusieurs médecins, le tribunal administratif de Paris pour exiger des masques FFP2 à destination des professions libérales. Depuis, le Cabinet Di Vizio se satisfait de voir que le Gouvernement a changé de discours et affirme aujourd'hui que les masques FFP2 sont bel et bien nécessaires à la bonne protection des professionnels de santé. Les masques sont également en train d'être livrés aux médecins, même si c'est en quantité insuffisante, compte tenu des besoins.

La guerre contre le virus continue. Le Cabinet Di Vizio reste plus que jamais mobilisé auprès de tous les professionnels de santé.

 

A propos du Cabinet d'avocats Di Vizio
 

Cabinet Di Vizio est un cabinet d'avocats français fondé par Fabrice Di Vizio, avocat expert des médecins libéraux. Reconnu pour avoir défendu les médecins dans des procès concernant leurs droits à la publicité ou encore dans des affaires médiatisées comme Subutex ou Médiator, le cabinet Di Vizio apporte aux professionnels de santé son expertise.

Descripteur MESH : Santé , Masques , Contrats , Médecins , Mars , Avocats , France , Dentistes , Italie , Paris , Chine , Discours , Lettre , Hôpitaux , Professions , Médecins généralistes , Face , Infirmiers , Personnes , Guerre , Expertise , Gouvernement , Confiance , Démarche , Virus

1 réaction(s) à l'article #COVID19 : le cabinet d’avocats Di Vizio somme le ministre de la Santé de produire des preuves des commandes de masques et de tests

  • MyPassion

    Juste Un Citoyen| samedi 28 mars 2020- REPONDRE

    https://www.change.org/p/emmanuel-macron-demande-des-factures-de-masques-et-de-kit-de-tests-covid19-au-gouvernement-fran%C3%A7ais

Actualités professionnelles: Les +