nuance

L’Hôpital Foch va expérimenter une technologie de prédiction des complications post-chirurgicales mise au point par la start-up Surge

illustrationEn 2022, l’Hôpital Foch à Suresnes va expérimenter et valider un test prédictif du risque de développer une complication post-chirurgicale pour les patients opérés en chirurgie digestive. Déjà expérimentée aux États-Unis, la technologie de la start-up française Surge sera déployée lors de cette coopération scientifique innovante.

Plus de 8,5 millions d’interventions chirurgicales sont réalisées chaque année en France. Environ trente pour cent (30 %) de ces opérations sont à l’origine de complications postopératoires comme les infections, le déclin cognitif, les accidents thrombo-emboliques. Ces complications nécessitent généralement des soins supplémentaires ou des réhospitalisations et leur issue peut, dans certains cas, s’aggraver. 

Un test qui permet d’évaluer l’état du système immunitaire des patients avant l’opération

L’équipe de Surge a mis au point un test permettant de calculer la probabilité de développer des complications postopératoires à partir d’un échantillon de sang du patient prélevé avant la chirurgie. Combinant une analyse biologique de son système immunitaire à un algorithme d’intelligence artificielle, Surge est ainsi capable de fournir une probabilité de risque de complications chirurgicales de chaque individu. 

En fonction du résultat du test, des stratégies de prise en charge préventives pourront être proposées par les médecins pour améliorer la préparation du patient avant l’opération. L’objectif est d’optimiser le parcours de soin afin de réduire les risques de complications postopératoires.

Afin d’évaluer cet algorithme, Surge s’associe à l’Hôpital Foch pour réaliser un essai clinique prospectif multicentrique. Différents services de l’Hôpital Foch sont mobilisés pour élaborer le protocole, procéder aux choix méthodologiques adéquats et sélectionner les patients.

D’une part, les services d’anesthésie-réanimation et de chirurgie digestive et la Délégation à la Recherche Clinique et à l’Innovation de Foch (DRCI) mettent en commun leur expertise médicale, chirurgicale et en recherche clinique. D’autre part, le service d’Épidémiologie - Data – Biostatistiques (EDB) et le Centre d’Innovation des Dispositifs Médicaux (CiDM) de Foch participent à l’évaluation clinique de ce test afin d’anticiper les phases de mise sur le marché.

L’essai clinique : un préalable indispensable à l’obtention d’un marquage CE pour la mise sur le marché de ce test

Un premier essai clinique auprès de 41 patients américains subissant une chirurgie abdominale majeure a montré que ce test permet d’atteindre une sensibilité de 80 % contre 30 % avec les échelles cliniques actuelles. En d’autres termes, ce test s’avère deux à trois fois plus fiable que l’existant. Cette performance inégalée laisse présager une révolution dans la personnalisation de la médecine périopératoire. « Notre but est de confirmer les résultats de notre première étude clinique sur une population de plusieurs centaines de patients, impliquant plusieurs centres hospitaliers. »explique Julien Hédou, CEO de Surge.

Cet essai clinique, mené en partenariat avec l’Hôpital Foch permettra d’évaluer les performances de cette technologie de santé. Cette étape est indispensable pour garantir la performance et la sécurité de ce test et ainsi pouvoir obtenir un marquage CE, permettant la mise sur le marché de cette innovation.

Une solution brevetée et développée entre les États-Unis et la France

Fondée en France en août 2021 par six associés, ingénieurs et médecins issus de l’Université de Stanford, de Sorbonne Université et de l’École polytechnique, la technologie de Surge repose sur plus de dix années de recherches sur la prédiction des risques chirurgicaux menées dans le laboratoire du Dr Brice Gaudillière à l’Université de Stanford. Surge est hébergée au sein de l’incubateur Agoranov et bénéficie du soutien de l’accélérateur 50 Partners. « Notre objectif est de rendre accessible cette innovation au système de santé pour le bien des patients. »  résume Julien Hédou, CEO de Surge.

« Depuis plusieurs années, la médecine dite “prédictive” recherche des biomarqueurs fiables pour déterminer le futur proche d’un patient. L’outil proposé par la Start’up Surge est simple à obtenir et tente d’aller au-delà d’une molécule unique en proposant un screening plus large aidé de l’intelligence artificielle. C’est donc un enjeu enthousiasmant que de valider celle-ci auprès d’une large population de patients opérés», Dr. Morgan Le Guen, Chef de service d’Anesthésie à l’Hôpital Foch.

À propos de l’Hôpital Foch :

Avec un effectif de 2 300 collaborateurs dont plus de 300 médecins, 611 lits installés, 260 000 consultations hors maternité et urgences, et plus de 60 000 hospitalisations par an, l’Hôpital Foch fait partie des plus importants établissements hospitaliers d’Île-de-France.

Ses prises en charge pluridisciplinaires de haut niveau dans la quasi-totalité du champ médical et chirurgical de l’adulte, sa forte implication dans l’enseignement, la formation et la recherche, son plateau médicotechnique de pointe, sa tradition d’accueil en font l’un des hôpitaux privés à but non lucratif les plus performants de France.

La Fondation franco-américaine Foch, qui a créé et construit l’Hôpital Foch en demeure aujourd’hui un acteur essentiel dans sa gestion et les choix stratégiques de ses activités. La plupart de ses services bénéficient d’une fréquentation élevée en croissance rapide.

https://www.hopital-foch.com/

À propos de Surge :

L’objectif de Surge est de prédire les complications postopératoires afin d’optimiser la prise en charge des patients devant subir une intervention chirurgicale. Notre équipe a mis au point un test permettant d’identifier les patients à risque de complications. Ce test s’appuie sur une technologie fruit de plus de dix ans de recherche au sein du laboratoire du Dr Brice Gaudillière de l’Université de Stanford.

En anticipant les risques liés aux opérations et en permettant d’adapter le parcours de soin au plus près des besoins des patients, cette innovation promet de révolutionner les standards de soin en chirurgie et l’expérience patient.

Notre équipe partage une vision commune centrée sur l’innovation dans le domaine de la santé : développer un service conçu autour des besoins du patient et bénéficiant à l’ensemble du système de santé. https://www.surge2surgery.com/

Crédit photo : DepositPhotos

Descripteur MESH : Technologie , Patients , Risque , Coopération , Recherche , Complications postopératoires , France , Essai clinique , Santé , Système immunitaire , Population , Médecins , Médecine , Probabilité , Expertise , Soins , Biostatistiques , Réanimation , Accidents , Sécurité , Fruit , Sang

nuance

Hôpital: Les +