nuance

L'interleukine 12 contre les radiations UVB

Des chercheurs allemands ont démontré que l'interleukine 12 (IL-12) pouvait inhiber l'apoptose des kératinocytes exposés à des radiations UV. Cet effet est imputable à l'activation de la réparation de l'ADN. Selon les chercheurs, il serait intéressant de savoir si l'IL-12 peut être utilisée localement pour éviter l'apparition des cancers de la peau.

L'exposition aux UVB entraîne des dommages directs sur l'ADN des cellules qui y sont exposées. La réaction générale des cellules qui subissent ces attaques est le déclenchement de l'apoptose, que l'on peut considérer comme un phénomène protecteur qui évite ainsi que des cellules trop endommagées ne survivent.

Dans un article publié dans Nature Cell Biology, Schwarz et al. expliquent que l'IL-12 peut éviter l'apoptose de kératinocytes exposés à des UV. Leurs expériences montrent en effet que cette cytokine active le complexe de réparation de l'ADN, ce qui pour effet une réduction des lésions de l'ADN. Ces propriétés de l'IL-12 ont été montrées in vitro mais aussi in vivo sur des souris exposées aux UVB.

Dans leur discussion, les chercheurs expliquent qu'il serait intéressant de réduire les lésions de l'ADN causées par les UVB, surtout "si l'on prend en compte la possibilité que toutes les cellules avec un ADN endommagé ne seront pas éliminées par apoptose".

Ces résultats sont évidemment préliminaires et ne laissent pas envisager d'application thérapeutique à court terme. Toutefois, l'équipe de Schwarz évoque la possibilité d'inclure de l'IL-12 dans des crèmes solaires "pour prévenir les cancers de la peau induits par les UV".

Source : Nat Cell Biol 2001. 26 november 2001, Advance online publication, DOI: 10.1038/ncb717.

Descripteur MESH : ADN , Apoptose , Kératinocytes , Peau , Cellules , In vitro , Thérapeutique

nuance

Recherche scientifique: Les +