nuance

La galantamine semble efficace dans la maladie d'Alzheimer et la démence vasculaire

La galantamine, un inhibiteur de la cholinestérase, exercerait un effet thérapeutique significatif chez les patients avec une démence vasculaire probable ou un Alzheimer combiné à une maladie cérébrovasculaire. Un essai publié dans le Lancet indique qu'un traitement de six mois apporte une amélioration en termes de performances cognitives, d'état global du patient et de réalisation des activités de tous les jours. Toutefois, il semble exister des différences entre les patients avec un Alzheimer et les patients avec une démence vasculaire.

Le Dr Timo Erkinjuntti et ses confrères rappellent dans cette publication que la démence vasculaire est la deuxième forme de démence en terme de fréquence derrière la maladie d'Alzheimer. Par ailleurs, il est démontré que les facteurs vasculaires contribuent de façon active à la détérioration cognitive des patients avec un Alzheimer.

Le groupe mené par Erkinjuntti a étudié l'effet de la galantamine dans le cadre de la démence vasculaire et de la maladie d'Alzheimer associée à une pathologie cérébrovasculaire confirmée par imagerie. L'essai était randomisé, multicentrique, en double aveugle et avec contrôle placebo.

Au total, 196 patients ont reçu un placebo et 396 ont reçu 24 mg de galantamine par jour pendant six mois.

La galantamine a montré une meilleure efficacité que le placebo en terme de fonction cognitive d'après l'échelle ADAS-cog (Alzheimer's disease assessment scale, cognitive subscale). Au sixième mois, il existait une différence de 2,7 points en faveur du groupe galantamine.

L'effet positif de la galantamine a été également observé sur l'état global du patient. Selon l'échelle CIBIC-plus (clinician's interview-based impression of change plus caregiver input), 74 % des patients sous galantamine sont restés stables ou ont vu leur état s'améliorer comparé à 59 % des patients sous placebo. Des améliorations significatives ont été observées en termes de comportement et d'aptitude à réaliser des tâches courantes.

Selon Erkinjuntti: "La galantamine, en étant aussi efficace dans la démence due à l'Alzheimer que dans la démence due à une maladie cérébrovasculaire, fournit une option de traitement à une large variété de patients pour lesquels le soutien pharmacologique a été limité. Nous avons trouvé que la galantamine était un traitement symptomatique efficace pour les patients avec ces troubles".

Ces conclusions sont partiellement remises en cause dans un éditorial rédigé par Lon Schneider (Université de Californie du Sud à Los Angeles). Celui-ci souligne en effet que l'essai n'a pas été construit de façon a étudier les différences entre les sujets avec un Alzheimer et les sujets avec une démence vasculaire. Pour cette raison, il estime qu'il est incorrect d'affirmer que les effets de la galantamine sont équivalents dans la maladie d'Alzheimer et la démence vasculaire.

Source : Lancet 2002;359:1265-6, 1283-90

SR

Descripteur MESH : Démence , Maladie d'Alzheimer , Galantamine , Maladie , Patients , Démence vasculaire , Thérapeutique , Placebo , Aptitude , Californie , Comportement , Éditorial , Los Angeles

nuance

Recherche scientifique: Les +