nuance

Evaluation de la cryothérapie dans la rétinopathie des prématurés

Cet article publié dans les archives d’ophtalmologie, fournit grâce un recul de six ans effectué à partir d’une étude multicentrique, le devenir ophtalmique (structure et fonction) d’enfants traités par cryothérapie pour une rétinopathie des prématurés (RDP). Dans l’ensemble, les séquelles sont peu sévères et peuvent être réduites par l’ablation chirurgicale des zones endommagées.

L’étude multicentrique de Cryotherapy for Retinopathy of Prematurity (CRYO-ROP) avait été initialement prévue pour examiner de façon prospective les enfants prématurés pesant moins de 1250 grammes à la naissance, atteints d’une RDP suffisamment sévère pour faire partie d’une étude sur la cryothérapie.

Les auteurs se sont attachés à décrire le devenir ophtalmologique de 1068 enfants prématurés, 5,5 années après leur arrivée à terme, en mesurant leur acuité visuelle et en catégorisant les RDPs selon leur stade d’évolution. L’étude des yeux non traités a également été réalisée.

Les mesures d’évaluation ont permis de classer comme ‘non favorables’ les cas où l’acuité visuelle était inférieure à 1/10ème ou lorsque il y avait une déformation rétinienne importante de stade 4B ou 5.

Les cas non favorables n’ont pas dépassé 5% et les symptômes ont pu être réduits dans certains cas grâce à une chirurgie résectrice des zones rétiniennes périphériques non vascularisées.

Les auteurs avertissent cependant les chirurgiens qu’un œil non opéré peut avoir un pronostic spontané favorable.

Source : Arch Ophtalmol mai 2002;120:595-9

PI

Descripteur MESH : Cryothérapie , Archives , Étude multicentrique , Acuité visuelle , Pronostic

nuance

Recherche scientifique: Les +