nuance

Les recommandations sur l'acide folique ont peu d'impact

Une étude rétrospective internationale suggère que les recommandations sur la prise d'acide folique n'ont pas eu d'effet détectable sur l'incidence des anomalies de fermeture du tube neural.

Les chercheurs ont examiné les données de plus de 13 millions de naissances en Europe et Israël pour les années 1988 à 1998. Pour chaque pays, les cas d'anomalie de fermeture du tube neural ont été identifiés ainsi que les recommandations en matière de consommation d'acide folique.

D'après les auteurs de cette étude publiée en avance sur le site Internet de la revue British Medical Journal, les recommandations n'ont pas semblé à elles seules influencer la tendance sur les anomalies de fermeture du tube neural, malgré l'efficacité indiscutable de l'acide folique. Ils estiment que dans les régions étudiées, des milliers de grossesses ont été affectées par des anomalies de fermeture du tube neural alors qu'elles auraient pu être évitées.

En plus de l'emploi spécifique de suppléments d'acide folique, les mesures à mettre en place pourraient s'élargir à de plus vastes programmes de consolidation de l'apport en acide folique dans l'alimentation, concluent les auteurs.

Source : BMJ, doi:10.1136/bmj.38336.664352.82 (published 18 February 2005), www.bmj.com

Descripteur MESH : Acide folique , Tube neural , Incidence , Emploi , Europe , Internet , Israël , Programmes

nuance

Recherche scientifique: Les +