nuance

Des champignons pour lutter contre le paludisme

Deux nouvelles études publiées dans la dernière livraison de la revue Science indiquent que des champignons pathogènes pourraient réduire le nombre de moustiques capables d'infecter l'homme par le parasite du paludisme.

Dans une première étude, les chercheurs ont étudié des moustiques exposés à divers champignons avec lesquels ils avaient été en contact par le biais de surfaces traitées lors de leur dernier repas sanguin. Grâce à cette approche, des champignons toxiques pour le moustique ont conduit à une diminution marquée du nombre d'insectes capables de transmettre le parasite du paludisme. Un des champignons est d'ailleurs un biopesticide facilement accessible. Une deuxième étude s'est quant à elle intéressée à la mise en place de ces moyens de lutte sur le terrain en Tanzanie. D'après leur modèle, cette stratégie devrait réduire le nombre de transmission du paludisme.

Source : Science 2005; 308:1638-41, 1641-2.

Descripteur MESH : Champignons , Paludisme , Science , Insectes , Lutte , Repas , Tanzanie , Toxiques

nuance

Recherche scientifique: Les +