nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Actualités pro - Politique de santé

1178 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

« J’interdirai les médecins étrangers », l’UFML dénonce une proposition idiote d’Éric ZEMMOUR

« J’interdirai les médecins étrangers », l’UFML dénonce une proposition idiote d’Éric ZEMMOUR

UFML, le 11 février 2022 : « J’interdirai les médecins étrangers » (comprendre Maghrébins, Africains) qui représentent 30 % de postes de praticiens hospitaliers vacants. Cette proposition du candidat Éric Zemmour ne résoudra strictement rien… Les solutions qu’il propose montrent une méconnaissance totale de la problématique. […].

Le patrimoine des professions libérales de santé bien mieux protégé

Le patrimoine des professions libérales de santé bien mieux protégé

Caducee.net, le 11 février 2022 : « Faciliter leur vie » et « mieux protéger » les 3 millions de professions libérales et d’indépendants, telles sont les 2 ambitions d’un projet de loi adopté à l’unanimité devant le parlement le 8 février dernier. […].

Les infirmiers revendiquent plus d’autonomie vis-à-vis des médecins

Les infirmiers revendiquent plus d’autonomie vis-à-vis des médecins

CIF, le 11 février 2022 : Le CIF réunissant les principales organisations des différents diplômes de la profession infirmière, il parait important d’adresser une liste des principales revendications de la profession aux candidats des élections présidentielles, afin que la santé, mais aussi notre profession, soit un des thèmes de débats lors des élections. […].

« On voudrait détruire le service public hospitalier qu’on ne s’y prendrait pas autrement »

« On voudrait détruire le service public hospitalier qu’on ne s’y prendrait pas autrement »

APH, le 11 février 2022 : Nouveaux statuts pour les praticiens hospitaliers : où est passée l’attractivité annoncée ? Le nouveau statut de praticien hospitalier vient en effet d’être publié au Journal officiel. De « Ma Santé 2022 » au « Ségur de la Santé », la mandature Macron avait notamment promis une modernisation du statut de praticien hospitalier (PH) pour rendre l’engagement dans la carrière hospitalière plus attractif. […].

Valérie Pécresse promet une consultation à 30 euros aux médecins généralistes libéraux

Valérie Pécresse promet une consultation à 30 euros aux médecins généralistes libéraux

Caducee.net, le 31 janvier 2022 : La candidate LR était en déplacement à Oyonnax dans l’Ain ce vendredi 28 janvier. Elle y présentait son programme consacré à la Santé. Consultation à 30 euros, création de 25 000 postes de soignants, formation de 20 000 médecins par an : Valérie Pécresse a dévoilé ses priorités. […].

Vaccin Covid : la dose de rappel désormais obligatoire pour les soignants et les pompiers

Vaccin Covid : la dose de rappel désormais obligatoire pour les soignants et les pompiers

Caducee.net, le 31 janvier 2022 : Depuis dimanche 30 janvier, l’obligation vaccinale qui incombe aux soignants et aux pompiers intègre désormais la dose de rappel. Annoncée le 18 décembre par Olivier Veran, cette extension de l’obligation vaccinale a été rendue officielle par la publication d’un DGS URGENT le 29 février. […].

Vaccination : la HAS veut rendre autonomes les infirmiers, les pharmaciens et les sages-femmes

Vaccination : la HAS veut rendre autonomes les infirmiers, les pharmaciens et les sages-femmes

Caducee.net, le 31 janvier 2022 : Dans un communiqué publié le 28 janvier, la HAS recommande d’autoriser les infirmiers, les pharmaciens et les sages-femmes à prescrire et à administrer les vaccins non vivants inscrits au calendrier vaccinal pour les plus de 16 ans. Si elle y voit un facteur d’amélioration de la couverture vaccinale en France, elle conditionne cette extension de compétences à la mise en place d’actions de formations et à une garantie de la traçabilité des vaccins administrés. […].

« IPA d’urgence » : APH fustige un projet de médecine « low cost » et dénonce un déni de dialogue social

« IPA d’urgence » : APH fustige un projet de médecine « low cost » et dénonce un déni de dialogue social

APH, le 25 janvier 2022 : Action Praticiens Hôpital, qui rassemble les intersyndicales Avenir Hospitalier et la Confédération des Praticiens des Hôpitaux, suit attentivement le dossier des pratiques avancées infirmières.Il y a six mois, l’idée de profession médicale intermédiaire avait dû être retirée du projet parlementaire de loi Rist, après l’avis unanime de notre profession et à la demande du ministre des Solidarités et de la Santé : l’évolution des métiers du soin ne doit pas aboutir à la re-création des officiers de santé ! […].

Rapport IPA : « l’IGAS renonce à son principe d’indépendance pour plaire au ministre » selon le SNPHARE

Rapport IPA : « l’IGAS renonce à son principe d’indépendance pour plaire au ministre » selon le SNPHARE

SNPHARE, le 06 janvier 2022 : Sur un sujet sérieux : « les partages de compétences entre professionnels de santé », une mission IGAS est saisie par le ministre. Le SNPHARE vient d’avoir connaissance de son rapport, peu avant sa diffusion publique. […].

Rapport IGAS et IPA : il est urgent d’agir pour viabiliser la pratique avancée

Rapport IGAS et IPA : il est urgent d’agir pour viabiliser la pratique avancée

CNP IPA, le 06 janvier 2022 : Les représentants des infirmiers en pratique avancée (IPA) ont pris connaissance du rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) intitulé « Trajectoires pour de nouveaux partages de compétences entre professionnels de santé » qui porte sur la pratique avancée infirmière et les protocoles de coopération. […].

Les pharmaciens s’insurgent contre la vente des autotests dans les grandes surfaces

Les pharmaciens s’insurgent contre la vente des autotests dans les grandes surfaces

Caducee.net, le 06 janvier 2022 : Le gouvernement a autorisé le 27 décembre la vente en « libre-service » dans les grandes et moyennes surfaces des autotests de dépistage d’une infection par le Sars-Cov-2. Pour le gouvernement il s’agit d’une mesure exceptionnelle, valable jusqu’au 31 janvier 2022 pour faire face à une très forte demande. Ce qui n’est pas du goût des organisations professionnelles représentant les pharmaciens. […].

Une prime de 100 € pour les infirmiers des services de soins critiques

Une prime de 100 € pour les infirmiers des services de soins critiques

Caducee.net, le 06 janvier 2022 : Le 28 décembre dernier, Jean Castex a annoncé la mise en place à partir de janvier 2022 d’une augmentation de 100 € net mensuels pour les infirmiers travaillant en services de soins critiques dans les établissements de santé publics et privés. […].

Le gouvernement élude les revendications des syndicats qui manifestaient le 4 décembre

Le gouvernement élude les revendications des syndicats qui manifestaient le 4 décembre

Caducee.net, le 09 décembre 2021 : Le 4 décembre, 7 organisations syndicales représentant les professionnels de santé libéraux et hospitaliers manifestaient devant le ministère de la Santé contre la « casse du système de santé » et contre les mesures coercitives qui planent sur les soignants. S’ils ont bien été reçus, « de façon succincte », leurs revendications ont été poliment éludées. Les syndicats envisagent donc d’autres mobilisations dans les mois qui viennent pour peser de tout leur poids sur les programmes des candidats à l’élection présidentielle. […].

Déserts médicaux : les incitations financières ne suffisent pas

Déserts médicaux : les incitations financières ne suffisent pas

DREES, le 09 décembre 2021 : La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie un état des lieux, à partir d’une analyse de la littérature internationale, des stratégies déployées au cours des dernières décennies pour remédier aux difficultés d’accès aux soins dans les « déserts médicaux ». Si la seule mise en place d’incitations financières a des résultats plutôt décevants, des formes limitées et ciblées de restriction de la liberté d’installation peuvent avoir des effets à court terme. A moyen et long terme, le déploiement d’une stratégie globale permettant de proposer des conditions de vie et de travail épanouissantes apparait comme le seul levier efficace pour attirer et fidéliser les médecins sur un territoire. […].

Déserts médicaux : les jeunes médecins proposent des solutions

Déserts médicaux : les jeunes médecins proposent des solutions

ReAGJIR , le 03 décembre 2021 : À chaque élection, les candidats tentent de résoudre le problème des déserts médicaux. Les élections présidentielles vont remettre sur le devant de la scène cette problématique de l’accès aux soins qui est croissante. ReAGJIR, le syndicat représentatif des généralistes remplaçants, jeunes installés et universitaires, conscient et inquiet de cette difficulté quotidienne pour les Français, a réfléchi à des solutions émanant du terrain pour préserver ce précieux temps médical. […].

Appel à la mobilisation le 4 décembre contre la casse du système de santé

Appel à la mobilisation le 4 décembre contre la casse du système de santé

Jeunes Médecins, le 03 décembre 2021 : 7 organisations syndicales représentant les professionnels de santé libéraux et hospitaliers appellent à manifester ce samedi 4 décembre à Paris devant le ministère des Solidarités et de la santé à partir de 13h. Ils entendent ainsi exprimer leur indignation face aux mesures coercitives qui visent les soignants et revendiquer des moyens pour le secteur de la santé à la hauteur des attentes des Français. […].

Infirmiers libéraux : « La convoitise engendrée par notre profession est stupéfiante ! »

Infirmiers libéraux : « La convoitise engendrée par notre profession est stupéfiante ! »

ONSIL, le 29 novembre 2021 : Comment expliquer l’engouement à l’égard des compétences et des actes des infirmières et infirmiers libéraux ? Et ce, alors même que notre profession souffre toujours davantage de méconnaissance et de mépris des tutelles ? […].

Dipa : les Libéraux de Santé attendent encore des ajustements face aux incohérences du dispositif

Dipa : les Libéraux de Santé attendent encore des ajustements face aux incohérences du dispositif

FNO, le 24 novembre 2021 : Alors que l’Assurance maladie opposait une fin de non-recevoir à toutes les demandes de révision de la régularisation du dispositif d’indemnisation de la perte d’activité (Dipa), les Libéraux de Santé ont appris au début du mois de novembre son ouverture aux médecins remplaçants. […].

nuance

Les plus