Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Actualités pro - Politique de santé

1152 résultats triés par date
affichage des articles n° 91 à 109

Et si les infirmiers libéraux jetaient eux aussi l’éponge ?

Et si les infirmiers libéraux jetaient eux aussi l’éponge ?

ONSIL, le 03 novembre 2020 : Et si les infirmiers libéraux jetaient eux aussi l’éponge ? C’est la panique en France ! Épidémie incontrôlable, sur contamination des soignants, non-respect des gestes barrières… Et au milieu de tout ça, les 140 000 infirmiers libéraux sont livrés à eux-mêmes ! […].

Les indemnités de gardes des internes enfin revalorisées à hauteur de  25 %

Les indemnités de gardes des internes enfin revalorisées à hauteur de 25 %

Caducee.net, le 02 novembre 2020 : Fruit d’une mobilisation sociale sans précédent en décembre 2019 et d’une implication sans failles dans la lutte contre l’épidémie de la Covid-19, les internes verront à compter du 1er novembre 2020 leurs indemnités de garde augmentées d’environ 25 %. C’est bien le minimum que pouvait faire le gouvernement pour répondre à la dégradation continue de leurs conditions de travail et de leur santé mentale. […].

Des médecins privés de remplacement pour raison administrative

Des médecins privés de remplacement pour raison administrative

Caducee.net, le 09 octobre 2020 : Avec la fin de l’état d’urgence sanitaire, la loi du 9 juillet 2020, a privé et continue de priver des médecins non thésés du droit de remplacer des médecins titulaires dans des cabinets médicaux alors que le système de santé est sous tension en raison de l’épidémie de la Covid-19. Une absurdité administrative dénoncée par l’UFML-S. […].

« La deuxième vague arrive plus vite que nous le redoutions » prévient le président du CNOM

« La deuxième vague arrive plus vite que nous le redoutions » prévient le président du CNOM

Caducee.net, le 28 septembre 2020 : Le président du Conseil National de l’Ordre des Médecins est sorti d'un long silence médiatique à l’occasion d’une interview tranchante dans le Journal du Dimanche. Il lance un avertissement clair. « Si rien ne change », la France devra affronter « une épidémie généralisée » avec « un système de santé incapable de répondre à toutes les sollicitations » […].

Négociation conventionnelle : le SML milite pour une revalorisation de la consultation des médecins libéraux

Négociation conventionnelle : le SML milite pour une revalorisation de la consultation des médecins libéraux

SML, le 25 septembre 2020 : Le ministre de la Santé, interrogé par le Quotidien du Médecin dans le cadre des négociations conventionnelles veut « adresser un signal fort » à la médecine de ville, tout en fermant porte à la moindre revalorisation de la consultation médicale. Dans un communiqué le SML dénonce une main tendue vide. […].

Les mesures transitoires IBODE restent inchangées

Les mesures transitoires IBODE restent inchangées

UNAIBODE, le 25 septembre 2020 : Mercredi 23 septembre, la DGOS réunissait les fédérations d’employeurs (FEHAP, FHP, FHF), l’UNAIBODE et l’AEEIBO concernant le décret du 28 juin 2019 (n° 2019-678) relatif aux mesures transitoires. L’objectif était d’en simplifier le dispositif pour permettre une sécurisation plus rapide des blocs opératoires. […].

L’ONI appelle à renforcer le rôle des infirmiers pour lutter contre la Covid

L’ONI appelle à renforcer le rôle des infirmiers pour lutter contre la Covid

ONI, le 25 septembre 2020 : Santé Publique France recense environ 10 000 nouveaux cas de contamination au Covid19 chaque jour. Les hospitalisations et entrées en réanimation augmentent significativement dans de nombreux départements. Le gouvernement vient de prendre de nouvelles mesures restrictives pour limiter davantage la propagation du virus. Il est aujourd’hui clair que nous faisons face à une nouvelle phase de l’épidémie. Le marathon sanitaire continue. […].

Des victimes du coronavirus déposent plainte contre Jean Castex devant la Cour de Justice de la République

Des victimes du coronavirus déposent plainte contre Jean Castex devant la Cour de Justice de la République

Caducee.net, le 17 septembre 2020 : L’association Victimes Coronavirus France, réunissant plus de 200 personnes qui ont perdu leurs proches ou ont été malades du covid-19, saisit ce 17 septembre la Cour de Justice de la République pour comprendre pourquoi la France échoue là où d’autres pays européens, à commencer par l’Italie, ont réussi à maîtriser la situation. […].

#Covid19 : une deuxième vague se prépare alors que nos gouvernants sont encore dans l’expectative

#Covid19 : une deuxième vague se prépare alors que nos gouvernants sont encore dans l’expectative

Jeunes Médecins, le 15 septembre 2020 : Comme nous l’avions annoncé, nous constatons que se préfigure la deuxième vague Covid. Nous rappelons à nos concitoyens qu’ils sont la première ligne de défense et que les mesures barrières sont essentielles. Nous comptons donc sur chacun d’entre vous pour nous aider dans ce combat. […].

#IPA : 41 620 € d’aides pour les infirmières en pratique avancée qui s’installent dans les zones sous-denses en Bretagne

#IPA : 41 620 € d’aides pour les infirmières en pratique avancée qui s’installent dans les zones sous-denses en Bretagne

Caducee.net, le 11 septembre 2020 : À compter de septembre 2020, l’ARS Bretagne accompagne financièrement l’installation des infirmières en pratique avancée (IPA) en déployant un dispositif expérimental : versement d’une aide de 13 500 euros aux IPA libéraux s’installant en exercice coordonné au sein des territoires classés en Zone d’Intervention Prioritaire (ZIP) ou Zone d’Action Complémentaire (ZAC) selon le zonage médecins libéraux. […].

#Covid19 : le gouvernement mobilise les renforts en vue d’une « seconde vague » épidémique

#Covid19 : le gouvernement mobilise les renforts en vue d’une « seconde vague » épidémique

Caducee.net, le 10 septembre 2020 : Afin d’anticiper les effets délétères d’une éventuelle « seconde vague » de l’épidémie de coronavirus, le gouvernement propose une plateforme web pour mettre en adéquation les besoins en renfort des structures sanitaires et les profils des volontaires désireux de renforcer les équipes de soignants. […].

Le SNPI lance un appel à la mobilisation des infirmières le 17 septembre

Le SNPI lance un appel à la mobilisation des infirmières le 17 septembre

SNPI CFE-CGC, le 10 septembre 2020 : Le Syndicat National des Professionnels Infirmiers SNPI CFE-CGC appelle l’ensemble des professionnels infirmiers (infirmières, cadres, infirmières spécialisées) des secteurs publics et privés de toute nature (sanitaire, médico-social, santé au travail…) à un mouvement de grève avec des actions locales autour des établissements le jeudi 17 septembre 2020, dans le cadre d’une mobilisation des hospitaliers. […].

Plainte de la SPILF : pourquoi le Professeur RAOULT ne risque-t-il (probablement) rien ?

Plainte de la SPILF : pourquoi le Professeur RAOULT ne risque-t-il (probablement) rien ?

Fabrice Di Vizio, le 08 septembre 2020 : Puisqu’il est de tradition, désormais acquise, que les plus éminents médecins de ce pays règlent leurs comptes à travers tribunes et espaces médiatiques interposés, la France entière a eu le plaisir de découvrir dans les colonnes du Figaro que la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF) a déposé une plainte ordinale détaillée contre le Professeur RAOULT, que la presse a pu lire dans le détail, semble-t-il. L’IHU, pour sa part, a indiqué ne pas avoir pris connaissance de cette dernière et ne pas être dès lors en mesure de la commenter. […].

Les « IBODE » attaquent 18 hôpitaux en justice pour faire valoir leur droit à la bonification indiciaire

Les « IBODE » attaquent 18 hôpitaux en justice pour faire valoir leur droit à la bonification indiciaire

Cabinet DI VIZIO, le 01 septembre 2020 : Épuisés par le covid-19, déçus par le Ségur de la Santé, humiliés par des promesses sans lendemain, les infirmiers de bloc opératoire accompagnés par Maître Fabrice Di Vizio lancent une action inédite contre 18 hôpitaux répartis sur tout l’Hexagone, première étape d’une « guerre totale » […].

Droit des victimes de violence conjugale et secret médical : un texte à l’effet dévastateur pour les victimes et source d’incertitude pour les médecins.

Droit des victimes de violence conjugale et secret médical : un texte à l’effet dévastateur pour les victimes et source d’incertitude pour les médecins.

Fabrice Di Vizio, le 25 août 2020 : L’enfer est pavé de bonnes intentions ! C’est sans doute ce qu’il faut retenir de la loi du 30 juillet 2020 sur les violences conjugales, qui consacre un assouplissement du secret médical aux fins de protéger les victimes. […].

#SegurDeLaSante : peu de solutions concrètes pour la médecine libérale

#SegurDeLaSante : peu de solutions concrètes pour la médecine libérale

Avenir SPE, le 25 juillet 2020 : AVENIR SPÉ constate, à la lecture des conclusions du Ségur de la Santé, qu’il s’agit d’un nième plan de financement de l’hôpital public chiffré à 8,6 milliards d’euros, sans compter la reprise de 13 milliards de dettes des hôpitaux. Un financement indispensable, oubliant complètement le secteur privé et la médecine ambulatoire. […].

#covid19 : la Direction Générale de la Santé déclare avoir passé sa première commande de masques le 18 mars dernier

#covid19 : la Direction Générale de la Santé déclare avoir passé sa première commande de masques le 18 mars dernier

Cabinet DI VIZIO, le 24 juillet 2020 : Après de nombreux recours, le cabinet d’avocats Di Vizio a obtenu ce mardi 21 juillet les preuves de commandes de masques de la Direction Générale de la Santé (DGS). Selon le courrier rédigé par la DGS, ce n’est qu’au lendemain du confinement, soit le 18 mars dernier, que les services de l’état français ont passé leur première commande de masques. De façon encore plus étonnante, la DGS déclare ne pas avoir de traces des commandes de masques prises de la grande distribution. Ce qui interroge sur la légalité des stocks constitués et mis en vente au moment du déconfinement. Toutes les informations ont été immédiatement portées à la connaissance de la Cour de Justice de la république (CJR). […].

#SegurDeLaSante : Action Praticiens Hôpital et Jeunes Médecins dénoncent un simulacre de négociation

#SegurDeLaSante : Action Praticiens Hôpital et Jeunes Médecins dénoncent un simulacre de négociation

APH-JM, le 15 juillet 2020 : Les composantes de l’union syndicale Action Praticiens Hôpital et Jeunes Médecins ont pris part à l’intégralité du Ségur de la Santé : participation aux 6 semaines de réunions quotidiennes, écriture de contributions sur les quatre piliers, négociations avec l’équipe Ségur et le ministre des Solidarités et de la Santé. APH et JM dénoncent un simulacre de négociation, les écartant d’une post-ultime réunion où ont été décidées des mesures qui ne nous semblent pas être le choc d’attractivité tant attendu pour l’hôpital : augmentation de l’indemnité de service public et création de trois échelons de fin de carrière particulièrement juteux. […].

Les plus