Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Apoptose

94 résultats triés par date
affichage des articles n° 37 à 55

La filiale de Bruxelles du Ludwig Institute of Cancer Research Ltd. fait une déclaration concernant la molécule GCS-100 de Prospect Therapeutics, Inc.

PR Newswire, le 08 juin 2009 : WELLESLEY HILLS, Massachusetts, June 8 /PRNewswire/ -- Joseph F. Finn, Jr., C.P.A. (« Finn ») a annoncé aujourd'hui avoir reçu une déclaration de la filiale de Bruxelles du Ludwig Institute of Cancer Research Ltd. La déclaration est citée dans son intégralité ci-dessous. […].

Essai de phase II de l'ISTODAX® sur des patients atteints d'un lymphome périphérique à cellules T (PTCL) réfractaire ou en rechute : une analyse secondaire des patients atteints des sous-types de PTCL...

Businesswire, le 13 décembre 2011 : Essai de phase II de l'ISTODAX® sur des patients atteints d'un lymphome périphérique à cellules T (PTCL) réfractaire ou en rechute : une analyse secondaire des patients atteints des sous-types de PTCL les plus courants est présentée à l'ASH […].

La niche des cellules souches de mélanocytes à été identifiée

Caducee.net, le 26 avril 2002 : Des expériences menées sur des souris transgéniques ont permis d'établir que les cellules souches de mélanocytes se nichent dans la région du bulge, renflement du follicule pileux où est attaché le muscle arrecteur du poil. Ce travail a aussi montré que ces cellules souches sont capables de migrer et de repeupler d'autres niches. […].

L’estradiol contre le diabète

Caducee.net, le 10 juin 2006 : De nouveaux travaux confirment le rôle protecteur de l’estradiol contre la destruction des cellules ß-pancréatiques et l’apparition consécutive du diabète. […].

Deux nouveaux inhibiteurs du récepteur tyrosine kinase prometteurs dans le traitement de la leucémie myéloïde chronique

Caducee.net, le 10 juin 2002 : Après le gleevec, deux autres inhibiteurs du récepteur tyrosine kinase (FLT3) pourraient constituer une alternative dans le traitement chimiothérapeutique (hors greffe de moelle osseuse) de la leucémie myéloïde chronique (LMC), si l’on en croit deux nouvelles études effectuées au Brigham and Women’s Hospital (Boston, MA, EU) et publiées en avance sur le site web de la revue Cancer Cell […].

Une régression tumorale induite par l’inactivation transitoire d’un oncogène

Caducee.net, le 08 juillet 2002 : L’inactivation transitoire de l’oncogène MYC permet d’induire la régression définitive de cellules de sarcome ostéogénique chez la souris, indique une étude américaine publiée dans la revue Science. En raison des similitudes entre le modèle animal utilisé et les sarcomes ostéogéniques humains, les chercheurs estiment que l’inactivation transitoire de MYC pourrait être efficace dans certains cancers. […].

Caroténoïdes et cancer : une histoire à rebondissement

APRIFEL, le 01 janvier 2000 : On connaît l'existence des caroténoïdes depuis plus de 150 ans. […].

Le daratumumab prolonge la survie sans progression de manière significative en combinaison avec le lénalidomide et la dexaméthasone chez les patients atteints d'un myélome multiple.

Janssen, le 13 juin 2016 : Ces différents résultats seront exposés lors de la conférence de presse prévue le vendredi 10 juin à 8 h 30 dans le cadre du 21e congrès annuel de l'Association européenne d'hématologie (AEH), et ont été retenus pour être présentés de 16 h 47 à 17 h lors du symposium présidentiel, également prévu le vendredi 10 juin(abstract : LB2238). […].

Janssen dépose une demande auprès de l'Agence Européenne des Médicaments (EMA) pour élargir l'utilisation du DARZALEX®▼ (daratumumab) pour le mettre en association avec les protocoles de soins standards

Janssen, le 23 août 2016 : Le daratumumab est approuvé par la Commission européenne dans le cadre d'une monothérapie chez des patients adultes atteints de myélome multiple récurrent et réfractaire, ayant précédemment reçu une thérapie incluant un (IP) et un agent immunomodulateur et ayant affiché une progression de la maladie lors du dernier traitement.1 […].

DARZALEX®▼ (daratumumab) reçoit un avis positif du CHMP pour le traitement du myélome multiple chez les patients ayant reçu au moins une thérapie antérieure

Janssen, le 27 février 2017 : Malgré l’immense travail réalisé par la communauté oncologique au cours de la décennie écoulée, le MM reste un cancer du sang incurable qui survient lorsque des cellules plasmatiques malignes se développent de manière incontrôlable dans la moelle osseuse.2 […].

Cancérologie : le Rydapt (midostaurine) obtient le feu vert de la commission européenne pour 2 indications de cancers rares

Cancérologie : le Rydapt (midostaurine) obtient le feu vert de la commission européenne pour 2 indications de cancers rares

NOVARTIS, le 19 octobre 2017 : Novartis a annoncé le 20 septembre dernier que la Commission européenne avait autorisé la mise sur le marché de Rydapt® (midostaurine) dans deux indications de cancers rares. Rydapt est autorisé dans le traitement des patients adultes présentant une leucémie aiguë myéloïde (LAM) nouvellement diagnostiquée avec mutation du gène FLT3, en association avec une chimiothérapie standard d’induction associant daunorubicine et cytarabine et une chimiothérapie de consolidation avec cytarabine à haute dose, suivie pour les patients en rémission complète, d’un traitement d’entretien par Rydapt en monothérapie. […].

Janssen cherche à élargir l'utilisation du DARZALEX®▼ (daratumumab) auprès de l'EMA pour le myélome multiple récemment diagnostiqué

Janssen, le 22 novembre 2017 : "Cette demande déposée auprès des autorités sanitaires nous rapproche un peu plus de notre objectif, qui consiste à redéfinir la thérapie combinée pour le myélome multiple, avec le potentiel de rendre le daratumumab accessible à plus de patients durant la continuité du traitement: depuis le diagnostic récent, jusqu'au pré-traitement lourd", déclare Dr Catherine Taylor, cheffe du service des traitements hématologiques, Janssen Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA). "Nous nous réjouissons à l'idée de travailler en étroite collaboration avec l'EMA durant tout le processus d'évaluation afin de concrétiser notre ambition, qui est d'optimiser les avantages cliniques pour les patients atteints de myélome multiple." […].

 Le CT-P10, un biosimilaire du rituximab, validé dans une étude de phase 3 pour le traitement du lymphome folliculaire à un stade avancé

Le CT-P10, un biosimilaire du rituximab, validé dans une étude de phase 3 pour le traitement du lymphome folliculaire à un stade avancé

Celltrion Healthcare, le 05 décembre 2018 : Celltrion Healthcare présente des résultats positifs pour le CT-P10, un biosimilaire du rituximab, dans le traitement du lymphome folliculaire à un stade avancé à l’occasion du congrès 2018 de la Société américaine d'hématologie. L’efficacité et l’innocuité du CT-P10 ont été évaluées dans le cadre d’une étude randomisée, en double aveugle, de Phase III ayant évalué la survie globale (SG), la survie sans progression de la maladie (SSPM) et la réponse durable en comparaison du rituxan biologique de référence. La durée de suivi médiane était de 23 mois.i […].

Myélome multiple : l’essai de phase III sur l’isatuximab conclut à une amélioration de la survie

Myélome multiple : l’essai de phase III sur l’isatuximab conclut à une amélioration de la survie

SANOFI, le 05 février 2019 : L’essai pivot de phase III mené chez des patients atteints d’un myélome multiple récidivant/réfractaire a atteint son critère d’évaluation principal et permis d’obtenir une prolongation de la survie sans progression (SSP) chez les patients traités par isatuximab en association avec du pomalidomide et de faibles doses de dexaméthasone, comparativement à un traitement par pomalidomide et de faibles doses de dexaméthasone seulement (traitement standard).   […].

Janssen souhaite élargir l'utilisation de la thérapie combinée au DARZALEX®▼ (daratumumab) pour les patients atteints d'un myélome multiple récemment diagnostiqué éligibles à une greffe

Janssen, le 28 mars 2019 : La soumission est étayée par les données de l'étude CASSIOPEIA (MMY3006) de Phase III. Des renseignements supplémentaires sur cette étude sont disponibles à l'adresse www.ClinicalTrials.gov (NCT02541383). […].

Janssen demande l'approbation de l'EMA pour une nouvelle formulation sous-cutanée de DARZALEX®▼ (daratumumab)

Janssen demande l'approbation de l'EMA pour une nouvelle formulation sous-cutanée de DARZALEX®▼ (daratumumab)

Janssen, le 22 juillet 2019 : « Cette nouvelle formulation est un exemple de notre engagement inébranlable à poursuivre des options thérapeutiques innovantes pour soutenir les personnes atteintes de myélome multiple », a déclaré le Dr Patrick Laroche, responsable de la section hématologie thérapeutique, Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA), Janssen-Cilag. « Il est important de noter que le daratumumab sous-cutané a démontré une efficacité comparable à celle de la formulation IV existante, qu'il a réduit la vitesse des réactions liées à la perfusion et qu'il a considérablement raccourci le temps nécessaire aux patients pour recevoir le traitement, le faisant passer de plusieurs heures à environ cinq minutes. » […].

Myélome multiple : le CHMP émet un avis favorable pour une utilisation élargie du Darzalex (daratumumab)

Janssen, le 21 octobre 2019 : Le CHMP émet un avis favorable pour une utilisation élargie du Darzalex®▼(daratumumab) de Janssen pour les patients atteints d’un myélome multiple nouvellement diagnostiqué qui ne sont pas éligibles à une greffe.   […].

Les plus