nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Bétail

22 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Traiter le bétail avec des insecticides pour lutter contre le paludisme

Caducee.net, le 08 juin 2001 : L'application d'insecticides sur le bétail semble une approche prometteuse pour lutter contre le paludisme, surtout dans les régions où les moustiques se nourrissent principalement sur les animaux domestiques. Ce procédé est moins coûteux que l'emploi des aérosols et il permet de réduire très nettement le risque d'infection. […].

Infection fébrile à Salmonelle résistante à l’antibiotique ceftriaxone transmise chez un enfant à partir du bétail aux Etats-Unis

Caducee.net, le 27 avril 2000 : Une étude publiée dans la dernière livraison du ‘New England Journal of Medicine’ par des chercheurs américains de l’Université du Nebraska rapporte des éléments supplémentaires démontrant que les souches de salmonelles résistantes aux antiobiotiques aux Etats-Unis se développent principalement dans le bétail. Les auteurs estiment que la résistance à la ceftriaxone, antibiotique de choix pour traiter les salmonelloses invasives, est un problème de santé publique, en particulier chez les enfants, dans la mesure où les fluoroquinolones qui peuvent être utilisées pour traiter cette affection bactérienne ne sont pas, comme on le sait, indiquées chez les sujets pédiatriques. […].

Un nouveau test pour mieux contrôler la trypanosomiase

Caducee.net, le 14 décembre 2001 : Des chercheurs anglais ont développé un test génétique qui permettrait de mieux suivre la présence de Trypanosoma brucei rhodesiense dans le bétail. Cette approche assurerait un meilleur contrôle de la trypanosomiase dans les régions où T b rhodesiense est prévalent. […].

Des moustiques mâles non piqueurs pour lutter contre la dengue

Des moustiques mâles non piqueurs pour lutter contre la dengue

PRNEWSWIRE, le 17 mars 2022 : OXFORD, Angleterre et CAMPINAS, Brésil, 17 mars 2022 /PRNewswire/ -- Oxitec Ltd, Oxitec Ltd, développeur de premier plan de solutions biologiques visant à lutter contre les parasites qui transmettent des maladies, détruisent les cultures et nuisent au bétail, annonce aujourd'hui que Socicam, leader du segment des infrastructures de mobilité au Brésil, a choisi la solution Friendly™ Aedes d'Oxitec pour protéger les passagers de la deuxième gare routière du monde, le terminal Tietê à São Paulo. […].

Des prions dans le muscle squelettique

Caducee.net, le 19 mars 2002 : Sous ce titre à la fois clair et accrocheur, une équipe menée par Stanley Prusiner décrit dans la revue scientifique PNAS comment le muscle squelettique de souris peut propager des prions et les accumuler à des taux élevés. Ces travaux sur des souris expérimentalement infectées soulèvent une fois encore la question de la présence de prion dans le muscle du bétail infecté. Selon Prusiner et ses confrères, il est urgent de vérifier cette hypothèse, bien que les voies de transmission utilisées dans les expériences soient très différentes de celles relatives à la consommation humaine. […].

Impact de l’utilisation des antibiotiques dans l’agriculture sur les phénomènes de résistance bactérienne chez l’homme

Caducee.net, le 23 avril 2002 : D’après une modélisation mathématique visant à évaluer les facteurs influençant la prévalence d’apparition des résistances bactériennes aux antibiotiques chez l’homme, une équipe américaine a trouvé que l’utilisation simultanée des antibiotiques dans la nourriture du bétail et dans les prescriptions médicales, favoriserait précocement l’apparition des résistances des bactéries commensales chez l’homme. Une restriction agricole des antibiotiques, mais seulement avant l’apparition des premières résistances chez l’homme, semblerait salutaire d’après le modèle. […].

Paludisme dans les zones souadienne et souado-gambienne : Anopheles funestus diversifie l’origine de ses repas sanguins

Caducee.net, le 09 mai 2000 : Une équipe d’entomologistes de l’IRD qui s’est interrogée sur les facteurs à l’origine des préférences alimentaires de Anopheles funestus, un des principaux vecteurs du paludisme, publie des résultats dans la revue Parasitologia qui contribuent à mieux cerner le profil épidémiologique de la maladie pour engager des programmes de lutte plus efficace. Cette étude montre en effet que, pour des facteurs non élucidés mais qui pourraient tenir des facteurs saisonniers ou génétiques, Anopheles funestus a des comportements alimentaires qui diffèrent. […].

Le premier vaccin bovin au monde qui réduit la menace de l'E. coli O157 reçoit l'homologation complète au Canada

PR Newswire, le 27 octobre 2008 : BELLEVILLE, Canada, October 27 /PRNewswire/ -- Bioniche Life Sciences Inc. (BNC à la Bourse de Toronto), une société biopharmaceutique canadienne de recherche axée sur la technologie, a annoncé aujourd'hui qu'Econiche(MC), le premier vaccin au monde conçu pour réduire les excrétions d'Escherichia coli (E. coli) O157:H7 par les bovins, a reçu l'homologation complète de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA). Econiche est maintenant disponible pour une utilisation sans restriction par les producteurs de bovins canadiens et leurs vétérinaires. […].

Bilan de la crise sur la dioxine décelée dans des denrées d'origine animale en provenance de Belgique

NOTRE ALIMENTATION, le 01 janvier 2000 : La présence de dioxines dans de la graisse belge destinée à la fabrication d'aliments pour animaux expédiée en France le 21 janvier 1999, qui n'a été signalée par les autorités belges aux autorités françaises - par une télécopie adressée à la DGCCRF - que le 3 mai 1999, et le retrait du marché belge de tous les oeufs et poulets susceptibles d'être contaminés le 28 mai 1999, ont conduit les autorités communautaires à diffuser un message d'alerte ce même jour, qui a marqué le début de la "crise". […].

Un essai de vaccination contre les maladies à prion

Caducee.net, le 03 juillet 2002 : Des chercheurs de l’Université de New York sont parvenus à retarder l’apparition d’une maladie à prion chez des souris grâce à une immunisation par une protéine prion modifiée. Les anticorps générés jouent un rôle critique dans la durée du retard observé. […].

La transmission de l'encéphalite spongiforme bovine (ESB) chez le mouton est possible par transfusion sanguine

Caducee.net, le 15 septembre 2000 : Dans le Lancet du 16 septembre, des chercheurs anglais rapportent avoir transmis l'ESB à un mouton à partir d'une transfusion de sang infecté. Ce sang provenait d'un autre mouton infecté expérimentalement, mais qui ne présentait aucun symptôme de la maladie. Selon les auteurs, ce cas "suggère qu'un don de sang issu d'un être humain asymptomatique, mais infecté par le nouveau variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (nvMCJ), pourrait représenter un risque de propagation de l'infection dans la population du Royaume-Uni". […].

SAB Biotherapeutics annonce le dosage du premier patient de l’essai clinique de phase 1b de SAB-185 pour le traitement du COVID-19

SAB Biotherapeutics annonce le dosage du premier patient de l’essai clinique de phase 1b de SAB-185 pour le traitement du COVID-19

Businesswire, le 22 août 2020 : SAB Biotherapeutics (SAB), une société biopharmaceutique de stade clinique qui développe une plateforme novatrice d’immunothérapie pour produire des anticorps polyclonaux ciblés, a annoncé aujourd’hui le dosage du premier patient dans le cadre de son essai clinique de phase 1b visant à évaluer l’innocuité et l’activité pharmacologique du SAB-185, un agent thérapeutique contre le COVID-19. Le SAB-185, développé à partir de la nouvelle plateforme technologique de SAB qui exploite la réponse immunitaire humaine native pour offrir une option thérapeutique différenciée aux effets très puissants et capable de répondre aux mutations virales, est actuellement testé dans le cadre d’un essai de phase 1 en cours auprès de volontaires sains pour le traitement du COVID-19. […].

La maladie de Lyme

La maladie de Lyme

Caducee.net, le 02 juin 2016 : Dossier complet sur la maladie de Lyme : définition, historique, épidémiologie, symptômes,traitement, recommandations et prévention […].

Sécurité des produits alimentaires - des règles élémentaires

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Une étude récente conduite à travers l'Europe a montré que 11% des produits alimentaires recensés par les autorités nationales ne respectaient pas la législation alimentaire européenne. La même étude révélait également que 21% des deux millions de points de vente (magasins, hôtels, restaurants, grossistes) n'étaient pas en conformité avec les règles d'hygiène appropriées. […].

Quelles sont les nouvelles perspectives en biotechnologie alimentaire?

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Plusieurs types de cultures ont été améliorés par des modifications génétiques et, jusqu'à présent, les plus réussis sont les plus simples, c'est-à-dire ceux que l'on peut réaliser en introduisant dans une plante un seul gène ayant un minimum d'effets sur sa physiologie. Comme de nombreux autres candidats sont en attente et comme la technique s'améliore constamment, il est à espérer que des modifications beaucoup plus ambitieuses seront prochainement réalisées. […].

Des tétracyclines pour réduire le caractère infectieux des prions

Caducee.net, le 30 juillet 2002 : Une équipe de chercheurs italiens vient de montrer que des tétracyclines peuvent diminuer le potentiel infectieux des prions. Des extraits de cerveaux infectés par le prion ont été traités avec ces antibiotiques avant de les injecter à des hamsters. Cette démarche a permis d’allonger la durée de vie des animaux infectés. L’effet observé n’est pas lié au pouvoir antibactérien des tétracyclines mais plutôt à une modification de la résistance des prions aux protéases. […].

Une analyse génétique permet de distinguer les souches d'Enterococcus faecium responsables d'infections nosocomiales

Caducee.net, le 13 mars 2001 : Les souches d'Enterococcus faecium résistantes à la vancomycine (EFRV) constituent une réelle menace en cas d'infections nosocomiales. Une étude néerlandaise vient de montrer que les souches d'EFRV responsables d'épidémie se distinguent par la présence d'un variant du gène esp qui est associé à une virulence accrue. Ce gène est absent des souches non-épidémiques et constitue à ce titre un bon marqueur pour le contrôle et le suivi des infections nosocomiales. De plus, la protéine correspondante pourrait être utilisée comme cible thérapeutique. […].

12
nuance

Les plus